Delphine Wespiser : cette nouvelle fracassante à laquelle elle doit faire face…

Elue Miss Alsace en 2011 et Miss France en 2012, Delphine Wespiser défend sa région depuis plus de 10 ans. Mais elle vient de perdre un contrat avec celle-ci à cause de ses convictions...

© C8

Delphine Wespiser s’est toujours montrée particulièrement engagée pour la cause animale. Végane depuis des années, elle était de celles qui affirmaient haut et fort que la souffrance animale devait cesser. Jusque sur le plateau de télévision de TPMP, la compagne de Roger Erhart avait à cœur de faire valoir ses convictions. Mais voilà, elle va peut-être se raviser maintenant que ces dernières lui ont fait perdre un précieux contrat avec sa région.

Les fans de Delphine Wespiser, ou de TPMP en général, n’ont pas dû manquer sa prise de position concernant ses intentions de vote pour le second tour de l’élection présidentielle 2022. Son envie de changement face à la candidature d’Emmanuel Macron la conduisait à militer pour Marine Le Pen, candidate d’extrême droite, en direct sur C8. Ensuite, certains ont cru qu’elle serait évincé de TPMP, d’autres de Fort Boyard, mais finalement, c’est son contrat d’ambassadrice des fruits et légumes d’Alsace qu’elle perd. Et d’après les principaux intéressés, cela n’aurait rien à voir avec ses opinions politiques.

Découvrez les raisons pour lesquelles Delphine Wespiser se retrouve mise de côté. Objeko vous raconte tout !

Delphine Wespiser serait-elle allée trop loin pour défendre ses convictions ?

Nos lecteurs le concevront, avoir des convictions et des principes suppose de les défendre jusqu’au bout. Sinon il ne s’agit que d’opinions ou bien il ne s’agit pas d’une forme de militantisme. Néanmoins, nous ne sommes pas certains que Delphine Wespiser ait tout de suite compris qu’elle militait pour Marine Le Pen en s’exprimant comme elle le faisait sur le plateau de TPMP. Pour elle, elle ne faisait que dire pour qui elle allait voter et défendait sa position.

Sauf que, en même temps, elle faisait en sorte de « dédiaboliser » la candidate du Rassemblement National. Un parti politique dont d’innombrables membres ont été condamnés et accusés d’incitation à la haire et de racisme en général. Or, Delphine Wespiser voulait absolument faire comprendre à ses interlocuteurs, sur le plateau de TPMP, qu’elle n’était pas raciste même si elle voulait voter pour Marine Le Pen. Les lecteurs d’Objeko comprendront donc en quoi ses arguments pouvaient s’apparenter à du militantisme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Dès lors, Touche pas à mon poste a été contraint de décompter son temps de parole. Et de faire attention à ses prochaines prises de parole à l’antenne. Une décision logique que Delphine Wespiser aura pu prendre contre elle et ses convictions. Tout comme ses fans ou encore les défenseurs de Marine Le Pen. Alors, les rumeurs ont commencé à fleurir sur la Toile. Le public se demandait si Delphine Wespiser allait être définitivement éloignée du plateau de C8. Et si elle allait donc aussi être évincée de Fort Boyard. Mais il n’en était rien. En revanche, ce sont d’autres de ses convictions qui servent de raisons pour l’évincer d’un autre de ses contrats récurrents…

L’Alsace de l’ancienne Miss décide de se passer de ses services d’ambassadrice

En effet, c’est en tant qu’ambassadrice des fruits et des légumes d’Alsace que Delphine Wespiser perd son contrat. Et selon l’autre partie de cette affaire, ce sont les convictions de l’ancienne Miss pour la défense de la cause animale qui posent problème. Objeko vous l’accorde, cela fait de longues années que les positions de la chroniqueuse de TPMP sont claires sur ce point. Alors les rumeurs reprennent de plus belle au sujet de ses positions politiques polémiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

D’ailleurs, nos confrères du magazine Gala ont pu noter que si Delphine Wespiser perd son contrat en tant qu’ambassadrice des fruits et des légumes d’Alsace, elle figure encore sur les affiches des prochains shows ! Des shows qui se tiendront à Illkirch, entre le 22 et le 25 septembre 2022. Enfin, c’est sur les ondes de France Bleu Alsace que le nouvelle est tombée. Pierre Lammert, le président de l’interprofession confirmait le phénomène ce 17 mai. Ajoutant donc, que Delphine Wespiser « ne cadrait plus vis-à-vis des autres productions agricoles. L’élevage c’est aussi important dans le paysage alsacien. »

Et évidemment, les journalistes ont interrogé ce monsieur au sujet de la récente polémique concernant les opinions politiques de l’ancienne Miss France. Sur ce sujet, il se veut très clair là encore. « Elle a le droit de voter pour qui elle veut, mais quand on s’affiche ainsi, on met en balance tous ses fans et ses partenaires. Ça va lui poser quelques problèmes, car elle est aussi un peu l’ambassadrice de l’Alsace. », disait-il. Ainsi, si ce n’est pas ce qui lui aurait coûter ce contrat, sa défense de Marine Le Pen et du Rassemblement National pourrait lui en coûter d’autres…