Delphine Wespiser : l’ex-Miss France balance sur les gestes osés durant son règne

Delphine Wespiser revient sur les gestes déplacés qu'elle a subis pendant son année de Miss France. Elle a eu la bonne réaction.

© AFP – Fadel Senna

Quand Delphine Wespiser a été élue Miss France en 2012, elle était encore une toute jeune fille venue de sa province. En effet, à tout juste 20 ans, ce n’était pas facile de se retrouver sous les feux des projecteurs. Récemment, la jolie Alsacienne s’est remémoré les débuts de son sacrement, notamment les gestes déplacés de certains élus pendant ses visites dans l’hexagone. Elle a su garder son sang-froid et a eu la bonne réaction. On vous raconte !

Delphine Wespiser, des débuts de Miss France pas toujours faciles

Le 30 juin dernier, Delphine Wespiser a accepté l’invitation du podcast Femmes de télé. La jeune femme a partagé ses nouvelles ambitions à la télévision. L’ancienne reine de beauté est revenue sur ses premiers pas face aux caméras quand elle a remporté la couronne de Miss France en 2012. Une chose est sûre, elle ne s’attendait pas à recevoir autant d’attention de la part de certaines personnes… notamment des attentions plutôt déplacées…

Des bras qui glissent sur le c*rps de Delphine Wespiser…

Pendant son année de Miss France, Delphine Wespiser a enchaîné les expériences et les aventures. Elle s’est prêté au jeu des séances photo et elle a voyagé un peu partout en France et à l’étranger. Durant ses déplacements, elle a aussi rencontré plusieurs personnalités et hommes politiques. Elle a été malheureusement victime de comportement déplacé et de remarques s*xistes, notamment de la part de certains politiciens…

« Et malheureusement, j’ai l’impression que c’est le lot de toutes les Miss France », explique-t-elle avec regret avant d’en dire un peu plus sur ses expériences malheureuses : « Vous allez faire un ‘coupé de ruban’ dans une foire et ensuite on est tous en ligne et on fait la photo. Il y a le maire à côté, le député de l’autre côté, alors c’est bras dessus, bras dessous, et je n’ai pas de problème avec ça. Généralement les gens demandent avant. Mais à l’époque une fois sur cinq le bras glissait… », raconte-t-elle en gardant son humour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Des comportements déplacés qu’elle n’accepterait plus aujourd’hui

« La première fois que ça a glissé, j’ai juste serré les fesses, je me suis dit, mais qu’est-ce qu’il se passe », se rappelle Delphine Wespiser qui souligne : « On n’ose rien dire à ce moment-là ». La jolie brune qui est chroniqueuse dans TPMP admet qu’elle a demandé des conseils auprès de la maman de toutes les Miss, à savoir Sylvie Tellier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

En effet, elle l’a questionné sur la manière dont elle devait réagir face à ces attitudes gênantes. La directrice du comité Miss France lui a préconisé la chose suivante : « Tout simplement, très fermement tu remontes la main sur la hanche, tu le regardes dans les yeux et tu souris ». Delphine Wespiser a suivi ses conseils et tout s’est finalement bien passé : « C’est ce que j’ai fait et tout s’est très bien passé ».

En tout cas, malgré ses quelques mésaventures, Delphine Wespiser a profité de son année magique en tant que Miss France. Le concours de beauté lui a ouvert les portes de la télévision, c’est certain. Aujourd’hui, elle est chroniqueuse dans l’émission de Cyril Hanouna, TPMP. De plus, elle occupe deux rôles réguliers dans le programme de divertissement de l’été, Fort Boyard. 

Plus récemment, elle a pris en charge sa propre émission sur la chaîne C8 qui s’intitule Viens, On S’aime. Par chance, ses prises de position pendant l’élection présidentielle ne lui ont pas porté préjudice et nous sommes ravis pour elle.