Delphine Wespiser, toujours traumatisée par cette scène d’enfance avec son grand-père, qu’elle n’arrivera jamais à oublier

Delphine Wespiser est revenue sur cet évènement durant son enfance, avec son grand-père, qui la traumatise encore.

Source : wespiserd / Instagram

Dans les colonnes de nos confrères de « Ici Paris », Delphine Wespiser s’en est allée faire quelques confidences. Elle revient notamment sur une scène qui a pu la marquer pendant son enfance. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko a décidé de vous dire de quoi il s’agit. Vous êtes prêts ?

Cet évènement qui a marqué Delphine Wespiser

Dans un récente entretien avec nos confrères de « Ici Paris« , Delphine Wespiser a pris la parole concernant un évènement qu’elle a encore beaucoup de mal à oublier. Elle qui est végétarienne depuis de nombreuses années et très sensible à la cause animale nous explique son enfance avec ce grand-père, ancien chasseur :« Petite, je suivais à la trace mon grand-père, paysan, chasseur et éleveur d’animaux. Je vivais en Alsace entourée de cochons, de lapins… J’avais même tellement d’affection pour les lapins que je leur avais donné à chacun un prénom. Puis, ils disparaissaient… » dit-elle notamment.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

D’après ses déclarations, c’est en rentrant de l’école qu’elle a pu voir une scène qui lui a fait beaucoup de mal :« J’ai aperçu mon grand-père qui était en train de tuer un cochon avec ses amis. Une scène d’une cruauté absolue… Les larmes me montent encore aux yeux ». Et c’est justement après cet événement, qu’elle a décidé de se battre pour la cause animal : « Si nous ne mangeons plus de viande nous évitons la mort et la souffrance à beaucoup d’animaux. J’ai fais le compte : depuis ving-cinq ans que je sus végétarienne j’ai préservé la vie de pas moins de 12 000 animaux ! » a-t-elle notamment dit. Vous êtes prêts à écouter la jeune femme vous ?

Ses regrets pendant son année de Miss France

En 2011, Delphine Wespiser a été élue plus belle femme de France et a remporté l’écharpe de Miss France. À l’époque, l’Alsacienne n’avait que 19 ans et même si de nombreuses personnes Français envient les impressionnants cadeaux des gagnants, la vie de star, pour elle, c’était totalement le contraire. En effet, la jeune femme a déclaré au micro de Maxime Guény qu’elle avait beaucoup de regrets concernant cette période de sa vie : « Je n’avais pas l’ouverture d’esprit que j’ai aujourd’hui et du coup, je me sentais un peu… J’étais trop jeune, en fait. J’avais fraîchement 19 ans, donc je me sentais un peu déracinée » explique-t-elle tout d’abord.

En revanche, Delphine Wespiser adorerait être Miss France actuellement, puisqu’elle se sentirait plus à l’aise dans le rôle : « À 29 ans, ça serait formidable, parce que là j’arriverais à le vivre, mais à 19 ans, c’est hyper tôt quoi« . Et quand Maxime Guény lui demande si elle était nostalgique de cette période, Delphine Wespiser a une réponse toute faite : « Pas du tout ! Mais alors pas du tout nostalgique, parce que comme je le dis, ce n’est pas du tout la plus belle année de ma vie même si j’ai fait plein de choses et ça m’a ouvert à tout ce que je fais aujourd’hui, mais émotionnellement, je l’ai vécue très difficilement parce que j’étais un petit oisillon enlevé de son nid ».

Son prochain projet télé

Alors que Delphine Wespiser fait le tour des médias pour la sortie de son livre : « Devenir pleinement et sereinement soi – Les clés pour être en accord avec son corps, son cœur et son esprit », elle prend le temps de nous expliquer ce qui a changé en elle, depuis l’écriture. D’après l’ancienne Miss France, ce livre apporte un vrai changement dans son comportement : « Beaucoup de gens que j’ai croisés ces derniers mois sont venus me dire qu’il y avait quelque chose de changé chez moi. Au départ, je ne faisais pas le lien avec l’écriture du livre, je le fais maintenant. Oui, ce livre m’a fait mûrir, j’ai apporté des réponses à certaines de mes questions, j’ai affirmé mes convictions et, au final, ça fait du bien !« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Et justement, si Delphine Wespiser se sent bien dans sa vie de femme, dans sa vie professionnelle, elle n’oublie pas de faire des projets. Et cette année 2021 pourrait être l’année de tous les possibles : « En ce moment ma vie se partage entre l’Alsace pour la moitié de la semaine et Paris, pour l’autre moitié pour mes activités professionnelles. Je suis en train d’écrire un concept d’émission que je vais bientôt proposer. En 2021, il y a des choses qui vont bouger !« . A la rédaction d’Objeko, on a hâte de voir ce que sera son nouveau projet en tout cas.