Demain nous appartient: Charlotte Valandrey dévoile les vraies raisons de son départ de la série…

Dans une récente interview, Charlotte Valandrey s’est confiée sur les véritables raisons de son départ de la série Demain nous appartient.

Demain nous appartient : Charlotte Valandrey dévoile les vraies raisons de son départ de la série..
© Moritz Thibaud/ABACA

Dans une interview accordée à Télé Star, Charlotte Valandrey a expliqué pourquoi elle avait décidé de quitter la série “Demain nous appartient“. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que la raison n’est pas celle qu’on a pu lire ici et là. La rédaction d’Objeko a décidé de vous dire exactement la véritable cause. Vous êtes prêts ?

La production en cause de son départ

Dans son édition du lundi 12 avril 2021, nos confrères de Télé Star a publié une interview de Charlotte Valandrey. Dans celle-ci, l’actrice a évoqué son départ de “Demain nous appartient”. Alors qu’elle interprétait le rôle d’une ex-juge d’instruction, tout d’un coup, sans savoir pourquoi, elle a complètement disparu de la série. Mais pourquoi ? La raison est toute simple :”Je suis partie parce que les auteurs étaient en panne d’inspiration pour mon personnage” a-t-elle notamment déclaré. Mais même si elle a plutôt bien apprécié joué dans une série comme cela, pas question pour elle de revenir.

Charlotte Valandrey vise d’autres productions et d’ailleurs, elle a déjà quelques idées :”J’aimerais bien revenir dans une série comme Les Cordier, juge et flic” a-t-elle précisé. L’actrice a également pu évoquer ses prochains projets : “J’ai tourné dans Meurtres à Mulhouse, avec Mélanie Maudran. Et pour France 3 toujours, je vais jouer dans Crime à… qui va se tourner près de Vannes”. Mais ce n’est pas tout, le 4 juin prochain, elle sortira également un album. Dans celui-ci, on peut retrouver un duo avec Marc Lavoine notamment. Elle reprendra également L’oiseau et l’enfant.

Charlotte Valandrey parle de sa maladie

Charlotte Valandrey n’a pas été épargnée par la maladie, c’est le moins qu’on puisse dire. Dès l’âge de 18 ans, l’actrice a du faire face à une découverte incroyable. En effet, depuis 1986, elle doit vivre avec le VIH. Elle a été contaminée par un homme dont elle refuse de dévoiler l’identité : “Je ne dirai jamais qui il était. J’aurais des problèmes“, avait-elle notamment déclaré dans une interview à l’époque pour France Dimanche. La comédienne a également dû se battre pour rester en vie. En effet, elle a été victime de deux infarctus, causés par la prise d’AZT, un médicament utilisé pour le traitement de l’infection par le VIH.

En 2003, elle doit notamment subir une greffe du coeur, qui a pu changer sa vie. En effet, Charlotte Valandrey explique que dès ce moment-là, elle a appris a aimé des choses qu’elle n’aimait pas avant : “Mes goûts ont changé. Moi qui n’aimais pas du tout le vin, je me suis mise à en déguster avec plaisir ; idem avec le baba au rhum ou la tarte au citron“. Et de ses épreuves, elle a pu apprendre quelques chose : la peur de la mort. En effet, l’actrice a peur aujourd’hui, que la vie s’arrête. Les belles choses, elle a envie de les vivre tout de suite, elle ne veut plus attendre. A la rédaction d’Objeko, on est d’accord avec elle en tout cas.

Demain nous appartient: Un confinement avec de nombreux projets

Même si Charlotte Valandrey va de mieux en mieux, elle n’oublie jamais une occasion de rappeler à tout le monde, l’importance de se faire dépister pour pouvoir avoir un traitement : “Aujourd’hui, si l’on est bien traité, si on prend ses médicaments sérieusement et si la charge de ce virus est indétectable, comme c’est le cas pour moi, on n’est plus un danger pour ses partenaires sexuels. Je suis devenue ‘séro-inoffensive’!”. Mais évidemment, l’actrice fait attention : “Je fais attention à mon cœur. À chaque fois que je le sens battre, je me dis : je vais bien et ça me rappelle que j’ai vécu dix ans avec le virus du sida sans qu’il se déclare et cela a créé mon optimisme vrai”.

Demain nous appartient: Et justement pendant le confinement Charlotte Valandrey a du faire très attention. L’occasion pour elle de faire pleins de choses : “Tout ça m’a fait lâcher plein de choses. J’ai fais du yoga. Je me suis mise à réaliser des petits tableaux d’arbres de vie que je poste régulièrement sur Instagram. J’en prépare un grand pour financer mon prochain clip. Pour moi qui ait tendance à être toujours perchée, ils symbolisent une forme d’enraciment et ça me fait du bien !” a-t-elle délcaré. Voilà qui est pas mal non ?


Mieger Tristan

Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi.