Denis Brogniart obligé de briser un contrat avec une célèbre marque, gros scandale…

Depuis qu'il anime Koh-Lanta, Denis Brogniart est un exemple ! Or, ce contrat juteux risque fort de ternir sa réputation. Que s'est-il passé ? Objeko fait le point !

© TF1

Rien ne va plus pour Denis Brogniart ! Lorsque ce PDG est dans la tourmente, l’animateur redoute que sa carrière en subisse les conséquences.

SOS Denis Brogniart en détresse !

Au même titre que ses aventuriers, le présentateur vedette de Koh-Lanta est une légende. En effet, même s’il n’était pas présent pour le premier volet, il assure les autres avec beaucoup de panache. C’est simple, aujourd’hui, les fans n’imaginent pas le jeu de survie sans lui. Cependant, le fait qu’elle soit programmée le mardi au lieu du vendredi a semé la zizanie. Quant à l’affaire Teheirura, elle hante à jamais les coulisses. Lui aussi a du mal à croire que cette saison anniversaire s’est transformée en cauchemar éveillé. En prenant la décision de ne pas remettre le chèque à Claude, mais à une association, l’animateur phare de TF1 ne s’est pas fait que des amis. Il ne le sait pas encore, mais il va en payer les conséquences sur sa carrière. Ce dernier scandale, pas évident qu’il s’en révèle sans y laisser des plumes !

Plus jamais ça !

La nouvelle console de jeu Nintendo s’articule autour d’une campagne publicitaire sans précédent. Et qui mieux que Denis Brogniart pour la représenter. Comme pour se justifier d’avoir accepté ce challenge, il indique qu’il  » partage la passion du sport » avec le dirigeant de cette société. Récemment, la rédaction d’Objeko vous précisait quelle était cette épreuve qu’il était incapable de faire à la place des candidats de Koh-Lanta. Avez-vous deviné de laquelle il s’agit ? Si vous voulez en avoir le cœur net, nous vous conseillons de lire cet article.

Mais ce n’est pas le seul spot où l’on peut voir Denis Brogniart. Avec Assu 2000, il change totalement de registre. Et pour cause, de nature bienveillante envers tous ceux qui croisent son chemin, il avoue avoir une sacrée dose « d’admiration pour le parcours de ce type parti de rien. D’ailleurs, il souhaite remettre les pendules à l’heure. « Je n’accepte pas tout. J’ai refusé d’animer une convention pour American Tobacco. Ça ne correspond pas à mon éthique. » Quand cette information tombe, il va basculer à la renverse. C’est l’évidence, tous ses repères s’effondrent. Qui aurait cru que le PDG de cette compagnie d’assurances avait une double facette ? Le jour, il titille la curiosité de ses pairs et instaure la confiance. La nuit, il se transforme en redoutable préd*t*ur. Qui aura le dernier mot ?

Ce proche de Denis Brogniart risque gros !

Il y a quelques heures, la police reçoit le témoignage hallucinant d’une jeune femme. Ce qu’elle va leur raconter sur l’ami de Denis Brogniart est tout simplement incroyable. Pendant les cinq dernières années, elle a été sa prisonnière. Et vu qu’il la considérait comme sa chose, elle aurait été également victime d’agressions s*x*elles répétées. Lorsqu’elle souffle sa vingtième deuxième bougie, Jacques Bouthie la rejette. Devenue trop « vieille » pour lui, il doit au plus vite trop quelqu’un d’autre. Cette fois, c’est la goutte d’eau. Malgré les difficultés, elle brave le danger. De fait, elle parvient à filmer la preuve flagrante de la culpabilité de ce responsable d’entreprise. On le découvre en train de faire subir un calvaire à une préadolescente d’à peine…14 ans. Plus de doute possible, il mérite qu’on le mette hors d’état de nuire à d’autres personnes mineures et fragiles.

Nos confrères de RTL vont encore plus loin. Après avoir réalisé qu’elle détenait une vidéo qui pourrait lui nuire, le chef d’entreprise organise une énième tentative d’enlèvement. Pour parvenir à ses fins sans que son prestigieux nom ne soit sali, il va demander à son épouse d’intervenir. Consciente de ce qui se tramait, elle est également ciblée par cette enquête. D’une part,  « elle n’a pas dénoncé les faits. » De l’autre, elle « a peut-être participé au projet d’exfiltration » ! Enfin, il semblerait que diverses personnes soient au courant de ses plans machiavéliques. « Deux [font partie de] son entourage professionnel et [le dernier est] un ancien du GIGN« . Vous l’avez compris, on est bien loin de l’image idyllique que Denis Brogniart s’en faisait. Plus jamais ça !

Merci à nos confrères de Le Parisien, Puremedias et de RTL