Denis Brogniart: Ulcéré par les confidences de Yann Barthès sur sa tentative d’entourloupe, il n’est pas fier du tout !

Personne ne voyait Denis Brogniart sous cette angle. Pourtant, grâce à son livre, on en comprend un peu plus d’où lui vient sa force de caractère et son empathie. On fait le point !

Denis Brogniart: Ulcéré par les confidences de Yann Barthès sur sa tentative d'entourloupe, il n'est pas fier du tout !
Source : Capture d'écran Quotidien

Denis Brogniart n’en revient pas. Comment Yann Barthès a-t-il pu commettre une faute de ce genre ? Il nous livre son expérience étonnante.

Denis Brogniart, un homme intègre

Un vrai touche-à-tout !

Depuis toujours, Denis Brogniart aime le sport, et plus spécifiquement, les gens qui vont au bout des choses. Après deux ans passés en fac de médecine, il décide d’abandonner. Tout d’abord, il devient animateur au Club Méditerranée. Responsable des animations dans la piscine, les voyageurs qui ont croisé sa route gardent d’excellents souvenirs sa présence. Une fois terminé, il souhaite à présent enseigner l’éducation physique et sportive aux enfants. Pourtant, même s’il ne l’avoue pas publiquement, c’est l’univers de la presse et de la télévision lui fait de l’œil. Donc, au lieu de faire STAPS, il intègre une école de journalisme.

Au début des années 90, on l’entend sur Europe 1. Trois ans plus, Eurosport lui fait confiance et il fait ses premiers pas dans la petite lucarne. Il ne pourra bientôt plus se passer du regard de la caméra. Une décennie plus tard, TF1 le recrute. C’est le début d’une belle histoire d’amour professionnelle. Tout d’abord, on lui offre des émissions de formule 1 ou de moto. Puis, il devient commentateur de matchs où le ballon ovale est roi. En ce qui concerne le rond, Denis Brogniartsera présent à sa façon dans tous les grands événements. Coupe d’Europe ou du Monde, ce fervent supporter de l’équipe de France est aux premières loges. En 2012, c’est la consécration puisqu’il est aux manettes de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’été.

Habitué à sa voix mais aussi à ses répliques célèbres, le public le trouve tout de suite crédible dans Koh Lanta. Dès la seconde saison, Denis Brogniart met sa patte et les audiences décollent instantanément. Il devient alors le sage arbitre dans les conseils. Même si les esprits s’échauffent, il arrive à les apaiser. Du reste, mieux que personne, Il sait annoncer les mauvaises nouvelles avec une empathie et une bienveillance rare.

Une expérience hors normes

Objeko trouve que cette vidéo résume tout son art ! Non seulement, Denis Brogniart a toujours les mots qu’il faut. Mais aujourd’hui, chaque candidat nous des liens particuliers avec le présentateur. On le voit bien sur les réseaux sociaux. Dernièrement, il n’hésite pas à monter au créneau et à défendre Inès Loucif quand on l’attaque sur ses tenues vestimentaires.

Lors de la précédente saison, on a découvert encore une autre facette de Denis Brogniart. Deux jours après la diffusion du premier épisode, on apprend la mort tragique de Bertrand-Kamal. Au lieu de lui faire un simple communiqué sur les réseaux sociaux, il s’engage aux côtés de la famille. On comprend alors que les derniers sourires du candidat, c’est à l’animateur de Koh Lanta qu’il les doit. D’un part, décision est précise de lui dédier la saison en cours. De plus, lors de la finale, il annonce la création d’une association au nom du disparu. Et il incite le public à faire massivement des dons pour la recherche. Plus jamais ça !

Pour les 20 ans du jeu, Koh Lanta a vu les choses en grand. Cette fois, le tournage a eu lieu en Polynésie. Interrogé à ce sujet, Denis Brogniart distille les informations au compte-gouttes. Comme Objeko vous l’a déjà raconté pour The Voice ou pour Top chef, un nouveau protocole sanitaire a été mis en place. De plus, de nouvelles armes viennent renverser la vapeur. On a hâte de découvrir comment les candidats vont s’en servir !

Des douleurs qui ne pleurent qu’à l’intérieur

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off)

Parmi toutes ses expériences, il y en a une que nous n’avons pas cité. À notre décharge, Denis Brogniart en parle peu. « J’étais étudiant en école de journalisme, je suis parti faire l’armée. J’ai eu la chance de faire l’armée dans ma spécification. J’étais journaliste à Terre Magazine. J’ai rencontré des militaires du bas de l’échelle, jusqu’aux généraux »

Ces jours-ci, Denis Brogniart nous étonne. Son premier livre vient de paraitre. Plus jamais, l’homme va se livrer aux téléspectateurs. Alors qu’il aborde l’armée, on comprend vite qu’il y a un lien avec sa famille. Son père, son héros, disparu si jeune aurait tant été fier de lui. Pour la trame de ce premier roman, il avoue s’être largement inspiré de son expérience de parrain à l’association des Blessés de guerre. Dès lors, en échangeant avec les gradés, il va faire cette rencontre qui va changer sa vie.

Interloqué par cette histoire, Yann Barthès va alors avouer l’innommable. Certes, il comprend que le présentateur de Koh Lanta admire ces « gens empreint d’une vocation » comme ceux de l’armée. Pourtant, pour l’animateur de Quotidien, c’est l’effet inverse qui se produit. Il a tout fait pour ne jamais croiser l’ombre d’un treillis. Faisant des pieds et des mains pour se faire reformer, il n’est pas fier de son geste ! Mais sitôt avouée sa faute, son collègue Denis Brogniart lui pardonne…à moitié !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.