Des scientifiques ont découvert comment les moustiques détectent l’odeur humaine

Une découverte qui constitue un espoir dans le développement de répulsifs...

©Par Catherine Luconthe-Des scientifiques ont découvert comment les moustiques détectent l’odeur humaine

Qui dit chaleur, dit forcément moustique. En effet, en été, on ne peut pas louper ces petites bébêtes. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ne sont pas les bienvenus. Pour autant, malgré les précautions que l’on prend, ils semblent toujours trouver le moyen de venir nous piquer. Mais comment est-ce possible ? C’est ce que nous allons voir tout de suite. Vous êtes prêts ?

Les moustiques trop présents lors des soirées d’été

Tous les étés les moustiques viennent gâcher nos soirées. Mais tout cela pourrait bien changer prochaine. En effet, une récente étude pourrait venir nous aider à lutter contre ces insectes. Des scientifiques ont découvert comment ils parvenaient à détecter les humains. Ainsi, il faut savoir qu’en plus de détecter la chaleur corporelle, les bébêtes ont des récepteur dans leurs antennes. Ce qui veut donc dire que cet insecte, possède une meilleure capacité à capter les odeurs.

Meg Younger, l’une des chercheuses de l’étude détaille les résultats. Selon elle, il y a une vraie différence entre les moustiques et les autres animaux. Notamment dans la façon où ils encodent les odeurs qu’ils rencontrent : »Nous pensions que les moustiques suivaient le principe central de l’olfaction: un seul type de récepteur est exprimé dans chaque neurone. À la place, nous avons observé que différents récepteurs répondent à différentes odeurs dans le même neurone« .

Une découverte remarquable

Qu’est-ce que cela implique? Et bien, c’est très simple. En effet, grâce à cette spécificité, les moustiques peuvent continuer à sentir les êtres humains. Et ce, malgré la modification de leur génome. Selon les scientifiques, cette particularité se serait développée comme un mécanisme de survie : »On pense qu’il a évolué dans ce sens parce que l’homme est toujours proche de l’eau douce et que les moustiques pondent leurs œufs dans l’eau douce. Nous sommes en fait le repas parfait ».

Ces résultats sont une découverte remarquable. Et pour deux raisons : non seulement d’un point de vue biologique, mais aussi dans la lutte contre les maladies. En comprenant comment le cerveau du moustique traite les odeurs humaines, les scientifiques ont bon espoir de parvenir à développer de nouveaux outils de lutte. Le tout, pour pouvoir réduire la propagation de maladies transmises par les moustiques. On pense notamment au paludisme, à la dengue ou encore à la fièvre jaune.

Le ventilateur pour chasser les moustiques ?

Pour éviter de vous faire manger par les moustiques, voici votre meilleur allié : le ventilateur. Non, non, ce n’est pas du tout une blague. En effet, d’après l’association américaine du contrôle des moustiques, ça marche vraiment. Il faut dire, qu’un moustique vole à une vitesse de 1,6 à 2,4 kilomètres par heure donc pas assez rapide pour échapper à un bon coup de vent. N’hésitez pas à opter pour un ventilateur oscillant, pour permettre de chasser une plus grande surface. A vous de jouer maintenant.