Diam’s : cette nouvelle opération qui bouleverse totalement la vie de la chanteuse

Diam’s n’a plus les projecteurs sur elle aujourd’hui, et ce depuis des années. Mais en renonçant à être au centre de la lumière, elle ne renonce pas à la lumière en tant que telle. En effet, elle décide plutôt de l’orienter elle-même sur ceux qui en ont besoin.

Diam's : une nouvelle opération qui tente de changer la face du monde
© ABACA

Diam’s décidait de prendre sa retraite de sa carrière musicale en 2012. Elle déclarait qu’il était temps pour elle de se consacrer à sa famille et à sa foi. Son choix a fait polémique pour plusieurs raisons. D’abord parce que ses fans ne voulaient pas croire que cette poète des temps modernes ne ferait plus partie du paysage musical français. Mais surtout, Objeko ne vous le cachera pas, parce que beaucoup lui reprochaient sa conversion à l’islam. Pourtant, les religions sont du domaine privé et nous nous garderons bien de juger Diam’s sur ses croyances. D’autant plus quand c’est ce qui motive ses actions humanitaires depuis tant d’années.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélanie (Diam’s) (@melaniediams)

En effet, Diam’s renonçait à sa carrière mais savait que sa notoriété perdurerait quelques temps. Elle ne devait pas se douter que près de 10 ans après l’arrêt de sa carrière, elle puisse encore compter sur des fans qui attendent son retour. Mais sa notoriété allait lui servir à lancer divers projets. Elle créait ainsi une agence de voyage, spécialisée dans le pèlerinage de la Mecque, Hégire Voyages. Elle créait aussi une agence de décoration d’intérieur, Home By Mel. Précisant notamment que si les mots ne sont parfois pas assez justes, le design peut l’être. Et surtout, elle créait une association humanitaire pour aider les orphelins de toute l’Afrique, le Big Up Project. Une organisation à but non lucratif qui vient de réaliser une nouvelle opération fantastique.

Diam’s met son nom au service d’une noble cause

Diam’s c’est avant tout Mélanie Georgiades. Quand elle commence dans le rap, elle est fière d’être une jeune femme qui peut faire changer la face de l’industrie musicale. En effet, elle n’a que 14 ans lorsqu’elle s’initie à un art qu’elle va maîtriser comme personne. Et c’est à seulement 19 ans que sortait son premier album. Ensuite, elle continuait de travailler dur pour vivre de sa passion. Ses textes comme des poésies, reflet d’une époque actuelle. Diam’s était connectée avec sa génération, elle devenait la porte-parole d’une jeunesse meurtrie par les préjugés. Alors, certains diront qu’elle faisait déjà dans l’humanitaire quand elle chantait ses raps.

Mais la carrière de Mélanie prend une tournure qu’elle n’avait pas envisagé. Sa quête de gloire et de succès lui apparait comme interminable et peu satisfaisante. Elle ne s’épanouit plus dans la musique et tente maintes fois de prendre du recul pour changer de cap et mieux apprécier sa chance. Cependant, et Objeko ne rentrera pas dans les détails, c’est peine perdue. Et alors qu’une descente aux enfers commençait, c’est sa foi qui lui est apparue comme une évidence. Cette dernière l’a sauvée et elle lui rend donc hommage tous les jours depuis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélanie (Diam’s) (@melaniediams)

Avec son engagement pour le Big Up Project, elle rend possible le sauvetage de plusieurs milliers d’enfants au fil des années. Des enfants confrontés à la faim et à la pauvreté. Des orphelins qui vivent dans des établissements qui manquent d’argent pour les vêtir, les nourrir, leurs permettre d’aller à l’école…

Le Big Up Project fait parler de lui sur la Toile

Cette organisation humanitaire accomplit de grandes choses depuis sa création. Objeko vous le disait plus haut, et c’est l’un des slogans des premières campagnes autour du Big Up Project, Diam’s disait : « Les projecteurs, désormais, ne seront plus braqués sur moi, mais entre mes mains. » Et justement, une nouvelle opération du Big Up Project continue de retentir sur les réseaux sociaux et dans les médias.

« Au mois de juillet ce sont 60 kits scolaires composés de cahiers, stylos, livres, ardoises, de crayons et de gomme, qui ont été remis aux enfants, aujourd’hui nous avons renouvelé l’opération et c’est de nouveaux une soixantaine de cartables et kits scolaires qui ont été distribués pour le plus grand plaisir de nos petits écoliers marocains. Un grand MERCI à tous les donneurs et merci également aux bénévoles, volontaires qui apportent tant au Big Up Project. », peut-on lire sur le compte Instagram de l’association fondée par Diam’s.

Si elle ne souhaite évidemment pas se vanter des prouesses de son association, les prouesses de celles-ci parlent pour elle. En effet, Diam’s peut être fière de constater que les orphelins de toute l’Afrique profitent ici et là des dons généreux de bons samaritains. Si vous aussi vous voulez soutenir cette association, rendez-vous sur le compte Instagram du Big Up Project par Diam’s. Compte sur lequel vous trouvez toutes les informations nécessaires.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.