Drame à Télématin : Elle a tenté de mettre fin à ses jours, Delphine Ernotte sort du silence

Rien ne va plus à Télématin. Les membres de la rédaction ont fait part d’une nouvelle déchirante, celle de la tentative de suicide d’une salariée. Depuis le départ de William Leymergie pour la chaîne concurrente C8 (où il anime William à midi), rien ne va plus dans une équipe qui fait déjà face à un contexte économique tendu. Des voix s’élèvent pour rendre compte des tensions, tandis que Delphine Ernotte a décidé de prendre la parole pour rassurer ses équipes.

Drame à Télématin : elle a tenté de mettre fin à ses jours, Delphine Ernotte sort du silence
© France 2

Télématin: Une grève fragilise une émission déjà en crise

Après le départ de William Leymergie, Laurent Bignolas est arrivé à la tête du programme, sans grand succès. L’émission a en effet perdu en chaleur, raison pour laquelle il a été remplacé à la rentrée 2021 par Julia Vignali (qui quitte donc M6 et Le meilleur pâtissier) et Thomas Scotto. Un changement notable pour une émission dans les rouages semblaient immuables, comme le rappelle Isabelle Martinet : 

« Ma toute première chronique remonte au 24 décembre 1990 pour remplacer quelqu’un qui était en vacances. Et ça fait 30 ans que ça dure. […] Pendant un certain temps, j’ai continué à présenter la météo en parallèle, et puis j’ai choisi de me concentrer sur la consommation, une matière qui me passionne plus que jamais et se renouvelle en permanence », a-t-elle expliqué à Télé Loisirs. 

En juin, les équipes techniques de Télématin se sont mises en grève. La rédaction a donc dû quitter le local habituel pour un plateau de secours afin d’assurer l’émission. Une situation qui avait énormément agacé Laurent Bignolas, qui apparaissait le visage fermé. Il avait cependant tenu à défendre ses collègues un matin : ​​ »Un Télématin réalisé, je le répète, dans des conditions dégradées, en raison d’un cinquième jour de grève des électriciens et éclairagistes de nos studios, toujours opposés au projet de notre direction. Ils craignent en effet pour leurs emplois, leur sécurité également, et puis ils s’inquiètent de nouvelles conditions de travail…« 

Des employés parlent des conditions de travail 

Outre Laurent Bignolas, qui voyait d’un très mauvais œil l’arrivée de Thomas Scotto. Plusieurs salariés ont décidé de parler au blog de Jean-Marc Morandini, qui les a contactés. Ils ont alors parlé de l’ambiance de travail, très présente au sein de la rédaction. Cette ambiance vient du fait que les salariés du programme sont en train d’être transférés dans une des filiales de production du groupe. Ils passent de FRance TV SA de FTVStudio. Mais les employés craignent de perdre les nombreux avantages qu’ils ont jusqu’à présent, raison pour laquelle ils refusent ce transfert. Et cette situation était vraisemblablement trop difficile à vivre pour une employée qui a tenté de mettre fin à ses jours.   

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, est sortie du silence quand cette terrible affaire a été rendue publique : « Ce drame arrive dans un contexte décrié ; je maintiens que le renforcement de notre filiale demeure un objectif stratégique, mais dans ce contexte d’incompréhension et cette escalade de tensions, je décide de stopper ce transfert automatique. La production de ces émissions sera transférée, mais les salariés pourront choisir« . Elle espère sans doute apaiser les tensions afin qu’un tel événement de se reproduise pas.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julie Ferrez (@julieferrez_officiel)

Une ambiance de travail terrible

Mais le changement de statut n’est pas le seul problème, comme le rappelle le blog de Jean-Marc Morandini : : « De nombreux salariés de Télématin souffrent de conditions de travail difficiles, avec des sujets qui sont refusés après investissement et investigations, avec une charge de travail augmentée du fait de la diminution du nombre d’assistants, et avec une forte pression depuis la rentrée pour relever le défi des matinales. Or, la santé des salariés est la priorité avant toute course à l’audience. « La situation à Télématin est particulièrement tendue. Des journalistes se sont par exemple entendus dire qu’il fallait peu de chroniqueurs pour incarner les chroniques, et qu’ils devaient donc cesser de faire des plateaux. Dans le même temps, des journalistes extérieurs étaient sollicités pour venir à l’antenne ! »

L’objectif de France Télévisions est aujourd’hui d’arranger les conditions de travail afin que tous les employés ne se sentent pas sous pression et stressés. L’arrivée de Julia Vignali, la solaire animatrice française, devrait participer, sur le long terme, à apporter un peu de chaleur et de bienveillance au sein d’une équipe qui ne demande qu’à aller mieux. 

 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.