Eddy Mitchell cash : voici quelles sont les relations du chanteur avec Laeticia Hallyday

Pendant des années, les deux chanteurs entretiennent une réelle amitié, en plus de collaborer à plusieurs reprises. Mais depuis la mort du rockeur, nous n'avons jamais vu Edy Mitchell au côté de Laeticia Hallyday.

© France 2

Eddy Mitchell évoque Johnny Hallyday

Ce n’est pas parce que son ami est décédé qu’il refuse de parler de lui. Au contraire, depuis 2017, Eddy Mitchell a parlé de sa belle amitié avec Johnny Hallyday à de nombreuses reprises. Il n’hésite pas à raconter plusieurs anecdotes. Le chanteur tient à préserver la mémoire de son ami, et ne participe pas à certains évènements qui ne lui évoquent rien.  Par exemple, la commémoration de l’esplanade Johnny Hallyday à Paris, sur laquelle trône fièrement une statue :

« J’aime pas les places qui commémorent car les pigeons chient sur les statues donc ça ne m’intéresse pas. C’est pas Johnny ça », explique-t-il, avant d’indiquer qu’il n’aime pas le concept : « Sur le principe je ne suis pas d’accord sur ce genre de choses. Les spectateurs paient pour des artistes qui eux ne sont pas payés et ça va soit disant à une œuvre de charité. Je n’y crois pas beaucoup » . Quant à la statue ? Elle n’est pas du tout à son goût  « C’est une catastrophe ambulante, ça ne me regarde pas non plus. Mais ça plaît à Hidalgo (Anne Hidalgo, la maire de Paris). Elle se régale ».

Les idées de Laeticia ne sont pas au goût d’Eddy Mitchell

Vous l’aurez compris, Eddy Mitchell ne valide pas les propositions et idées qui sont faites pour continuer à faire exister Johnny Hallyday. Quelques jours après sa mort, on apprenait que Laeticia Hallyday et ses deux filles, Jade et Joy, étaient les uniques bénéficiaires du patrimoine du rockeur. Cela met de côté ses deux premiers enfants, David Hallyday et Laura Smet. Or, cette dernière est la nièce d’Eddy Mitchell, qui, bien que discret, prend parti pour elle dans cette histoire.

Dans les médias, il pointe du doigt les décisions prises par Laeticia Hallyday et son équipe. En effet, il n’est pas loin de penser qu’elle manque de respect à son défunt mari : « Ça ne m’intéresse absolument pas […] Ils font ce qu’ils veulent. Bientôt ils le mettront avec une plume dans le cul accroché n’importe où… Je m’en fous« , déclare-t-il dans Sept à Huit sur TF1. Il considère même que ce genre d’événement est « assez morbide« . Ce n’est visiblement pas comme cela qu’il souhaite se rappeler de son ami.

Il préfère raconter des histoires, revenir dans le passé pour mieux le faire exister. C’est notamment ce qu’il a fait sur le plateau de C à vous, avec une certaine émotion.

Les anecdotes d’Eddy

S’ils étaient très proches, les deux amis étaient aussi très différents. Eddy Mitchell ne s’en cache pas : il a fait plusieurs leçons de morale à Johnny Hallyday. En cause ?  Son addiction à la drogue. Il était cependant conscient que le chanteur n’écoutait qu’une personne : lui-même.

« On se connait depuis la nuit des temps. Il avait 15 ans, moi 16. On a fait des conneries ensemble. On a fait les mêmes spectacles, on a fait les mêmes choses. On s’est toujours retrouvés. On s’aimait quoi« . Et s’il était très fragilisé par un cancer, Johnny Hallyday n’en restait pas moins très fort, comme l’indique son ami. Il est encore aujourd’hui surpris par sa capacité à enchaîner les séances de chimiothérapie et les performances en public durant la tournée des Vieilles Canailles :

« Lui est parti très tôt je trouve parce que, une fois de plus, c’était un type très très fort, un costaud, un battant. La preuve, il nous l’a prouvé sur Les Vieilles Canailles, sur les deux séries de concerts qu’on a pu faire ». Mais Eddy Mitchell regrette aussi le comportement de son ami : « J’étais pas le seul (à lui demander de se ménager) mais comme il n’écoutait personne. Voilà le résultat. Il est parti trop tôt« , explique-t-il sur le plateau de C à vous, en répétant que Johnny Hallyday était « un sale gosse, c’est le terme« .

Le chanteur aurait sans doute être très déçu de voir à quel point les relations dans sa famille et avec ses amis sont tendues. Mais il devait également se douter que la signature d’un tel testament n’allait pas être accueillie avec ferveur par tout le monde.