Eddy Mitchell, prêt pour la mort ? Le chanteur a déjà pensé à son épitaphe !

Dans une interview accordée à Télé Magazine, Eddy Mitchell se confie comme jamais sur sa propre fin.

© Bien Public

A bientôt 80 ans, Eddy Mitchell est infatigable. Le chanteur a sorti un nouvel album, Country Rock, dans lequel il évoque son ami disparu Johnny Hallyday et la mort. Dans une interview accordée à nos confrères de Télé Magazine, il a notamment expliqué ce qu’il veut pour sa pierre tombale. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Un album pour rendre hommage à Johnny

Pour le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Eddy Mitchell n’est pas près à s’arrêter de chanter. A l’aube de ses 80ans, le chanteur a planché sur des nouveaux projets dont Country Rock, son nouvel album. Dans celui-ci, il a décidé de rendre hommage à Johnny Hallyday, l’un de ses plus fidèles copains, disparu il y a quatre ans. Dans cette chanson, intitulée « Un petit peu d’amour », il fait part de son amour pour le rockeur, mais aussi de ses regrets de l’avoir perdu. Il lui reproche notamment de n’avoir pas fait suffisamment attention à lui. Il aurait souhaité qu’il l’écoute, lui et ses proches.

Pour rappel, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell se sont connus adolescents, au square de la Trinité, dans le IXe à Paris. Par la suite, ils ont suivi des trajectoires similaires et sont devenus très amis : »On s’est connus, j’avais 15 ans, lui 14. On ne s’est jamais quittés, jamais engueulés. Il était le parrain de ma fille Pamela, je suis celui de Laura. C’était la famille ». Le chanteur se souvient des derniers moments qu’ils ont partagés ensemble : »Il regardait la télé. On parlait de photos, de tout et de rien. Il avait besoin de se distraire. Les adieux, ce n’était pas notre genre« .

Eddy Mitchell pense déjà à sa mort

A force de voir les gens qu’il aime mourir, Eddy Mitchell sait que la vie peut s’arrêter du jour au lendemain. D’ailleurs, son avis sur la question, est déjà bien tranché. Dans les colonnes de « Télé Magazine« , il explique : »La mort fait partie de la vie. Il faut bien l’accepter. Mais le plus tard possible et dans peu de souffrances, si possible ». En homme organisé, le chanteur a déjà une petite idée de ce qu’il fera inscrire sur sa pierre tombale à Saint-Tropez : »J’ai même déjà pensé à mon épitaphe : “Ne pas déranger”. J’aime bien qu’on me foute la paix ».

La preuve, qu’il pense déjà à tout, dans son nouvel album, une chanson parle de la mort. Il s’agit de « Roulette Russe« , un titre qui n’a pas été choisi au hasard. En effet, mettre sa vie entre les mains de la chance et du destin, ne serait pas pour lui déplaire :“La roulette russe est un bon système, on peut jouer”, a analysé l’interprète de « Couleur menthe à l’eau”.

Un enterrement à Saint-Tropez

Eddy Mitchell adore tellement Saint-Tropez, qu’il est prêt à se faire enterrer là-bas. En effet, il y a quelques semaines maintenant, le chanteur a expliqué qu’il avait acheté une concession, près de celle d’Eddy Barclay : »J’aime bien le cimetière marin. C’est joli. Un endroit idéal. Pour se faire bouffer par les vers, vaut mieux finir là-bas ». Concernant ses funérailles, l’ancien grand ami de Johnny Hallyday a également déjà tout prévu. D’après ses dires, il ne veut pas d’un hommage national. Une cérémonie des plus simples, suffira amplement.