Ehang 184 : le premier drone taxi prêt à voler dès cet été 2017

Le premier drone de transport pour les humains devrait bientôt prendre son envol à Dubaï après plusieurs séries de tests. Décollage officiel prévu cet été !

La société Ehang est spécialisée dans les drones pour particuliers et professionnels. Elle dispose à son actif deux modèles : le Ghostdrone 2.0 et le Falcon. Mais c’est probablement sa dernière création qui va le plus faire parler d’elle. En effet, le Ehang 184 est un multirotor un peu particulier, puisque c’est le tout premier drone taxi opérationnel au monde. Après plusieurs années de développement, l’engin volant sans pilote devrait rentrer en activité à Dubaï pas plus tard que cet été.

Doté de huit moteurs électriques, le Ehang 184 est capable de transporter un passager et son bagage pendant environ 25 minutes à la vitesse de croisière de 60 km/h. Composé de fibres de carbone et d’aluminium, il dispose de nombreux systèmes de sécurité et de contrôleurs de vol redondants. Ainsi en cas de panne d’un moteur ou de toute autre défaillance, il est programmé pour se poser au plus vite dans une zone sûre. Le vol est aussi surveillé depuis un centre spécialisé au sol.

100% électrique, ce multirotor géant devra se recharger régulièrement, une charge rapide (200 A) prenant 1h contre 4h pour une charge lente (50 A). Le fonctionnement final fait penser au service Uber : l’usager fait appel à son drone taxi, programme son trajet et se fait tranquillement déposer à sa destination. Le Ehang 184 retourne ensuite à son point de départ ou à la station de recharge la plus proche si besoin. Dubaï sera ainsi la première ville au monde à mettre en place un tel dispositif grâce à des lois plus souples qu’ailleurs. L’objectif est ainsi de rendre son système de transport autonome à hauteur de 25% d’ici 2030. D’autres projets sont d’ailleurs à l’étude avec des voitures autonomes, notamment avec l’ouverture d’un centre Tesla.

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply