Elizabeth II au plus mal ? Ce fauteuil roulant et soucis de santé qu’elle tente de cacher…

Ses proches ne veulent pas l'afficher dans un état faible face au monde entier. Alors, ils essayent de cacher ses problèmes de santé... On vous dévoile ce qu'il se passe réellement en coulisses...

© Bestimage

Ce 29 mars, les Anglais étaient ravis de revoir enfin la reine Elizabeth II. Elle était accompagnée par son fils, le prince Andrew, à l’abbaye de Westminster. Sa Majesté semblait aller bien, mais ce n’est pas tout à fait la vérité. En effet, elle ne se porte pas aussi bien qu’on essaye de nous le faire croire. On essaye de nous cacher son véritable état de santé…

Elizabeth II : les rumeurs disent qu’elle va très mal…

La reine Elizabeth II a toujours juré qu’elle n’abandonnerait jamais sa mission, « sauf maladie d’Alzheimer ou accident cardio-vasculaire ». Mais, depuis plusieurs mois, elle est moins engagée dans ses responsabilités et sa santé est un sujet qui est remis régulièrement sur la table. Quand son époux est décédé en avril dernier, cela a forcément mis un coup au moral de la monarque. On découvre qu’elle n’a plus autant la forme et elle se déplace avec une canne. En plus, on sait qu’elle a été hospitalisée plusieurs fois pendant l’automne dernier et qu’elle a attrapé le virus en février. À 95 ans, on sait que la maladie peut être fatale. Mais telle une vraie force de la nature, elle a surmonté le virus. Quand la Covid-19 a débarqué dans nos vies, elle a quitté la capitale londonienne pour s’exiler à la campagne.

Les Anglais sont inquiets pour la reine Elizabeth II…

En tout cas, tous les ennuis de santé de la reine Elizabeth II inquiètent beaucoup les Anglais. Surtout qu’en privé, les rumeurs indiquent qu’elle ne va pas très bien. En effet, le personnel est aux petits soins et on nous cache la vérité. D’après les informations du magazine Majesty, on apprend que Sa Majesté est transportée parfois en hélicoptère pour faciliter ses déplacements. De plus, un ascenseur a été installé à Balmoral, pour la coquette somme de 25 000 euros. D’autres rumeurs laissent entendre aussi qu’elle possède un fauteuil roulant dans sa vie privée. Mais, en public, la reine Elizabeth II fait comme si de rien n’était.

Pour rappel, sa mère Elizabeth Bowes-Lyon a vécu jusqu’à 101 ans en étant encore debout. Un record de longévité que la reine Elizabeth II voudrait atteindre ? Une chose est sûre, elle ne souhaite surtout pas qu’on la prenne en photo dans un fauteuil roulant, comme sa petite sœur, la princesse Margaret. En effet, à la fin de sa vie, elle avait perdu la vue et elle était hémiplégique suite à plusieurs attaques cérébrales. À l’époque, son infirmité a été pointée du doigt et cela a « traumatisé » la reine Elizabeth II, selon les informations du Daily Mail.

Son entourage ne voulait pas l’afficher dans une position de faiblesse

Alors, ce 29 mars, il était hors de question que la reine Elizabeth II arrive en fauteuil roulant pour la messe d’hommage au prince Philip. En effet, son entourage a peur que les photographes en profitent et montrent Sa Majesté en position de faiblesse.

Pour l’aider à marcher et masquer ses problèmes, elle était au bras de son fils, le prince Andrew. Bien sûr, le public a quand même pu constater qu’elle était maigre et voûtée. Cette image a tout de même fait une polémique.

Pourquoi le vert comme couleur symbolique ?

Si vous avez vu la cérémonie, vous avez pu remarquer que plusieurs personnes de la famille royale portaient des tenues de couleur vert sapin. Ce détail n’en est pas un et rend hommage au défunt. En effet, cette couleur est aussi appelée « vert Édimbourg » et c’était la nuance préférée du prince Philip. Par exemple, elle était utilisée pour ses voitures privées. Au moment de ses obsèques, la Land Rover qui conduisait son cercueil était dans cette teinte. De plus, cela est un clin d’œil aussi à son uniforme de Colonel-en-Chef du régiment Rifles.