Elizabeth II au plus mal ? ces nouvelles préoccupantes sur l’état de santé de la reine

Testée positive au covid-19, la reine Elizabeth II est actuellement en train de combattre la maladie. Mais alors qu'un magazine People a annoncé sa mort, la couronne se montre peu bavarde et ne communique pas sur l'état de santé de la souveraine. On peut heureusement compter sur le journaliste Bertrand Deckers pour nous tenir au courant.

© Agence/Bestimage

Elizabeth II annoncée morte par un média américain

Le 20 février 2022, nous apprenons que la reine Elizabeth II a été testée positive au covid-19. Du fait de son âge avancé (elle fêtera ses 96 ans dans quelques semaines), la nouvelle inquiète. Pour autant, le service de communication se veut rassurant et indique qu’elle n’a, pour le moment, que de légers symptômes. Mais deux jours après, c’est la panique sur Twitter. En effet, un média américain sûr de lui indique que la reine est malheureusement décédée à cause du covid-19. 

C’est dans une publication Instagram que le Hollywood Unlocked annonce l’exclusivité: « Des sources proches du Palais Royal nous ont informés en exclusivité que la reine Elizabeth était décédée. Elle devait assister au mariage d’Edward Enninful, le rédacteur en chef du Vogue britannique, mais a été retrouvée morte ».

Une nouvelle qui fait rapidement le tour des réseaux sociaux, bien qu’elle ne puisse pas être vérifiée. Rapidement, le correspondant royal Omid Scobie réagit sur Twitter : « Non, cette rumeur (en tendance sur Twitter) qui a été lancée sur Instagram est fausse« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Royal Family (@theroyalfamily)

Des nouvelles pas rassurantes pour autant ? 

Si la reine Elizabeth II n’a pas succombé à la maladie, son état de santé serait malgré tout préoccupant. En effet, elle a annulé certains engagements, même ceux prévus en ligne, notamment son audience téléphonique hebdomadaire avec le Premier ministre Boris Johnson. De même, elle devait participer à deux visioconférences le jeudi 24 février. Elles ont également été annulées. 

Pour le journaliste belge Bertrand Deckers, spécialiste de la famille royale, ces informations nous donnent quelques indices sur l’état de santé de la reine. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, il a donné son avis: « Ça voudrait dire qu’elle est obligée d’être alitée. C’est ce que la presse laisse entendre en tout cas ». Il ajoute par la suite que la reine est très fatiguée. 

Le journaliste pèse ses mots et n’indique en aucun cas que la reine est mourante. Il précise, d’autant plus, qu’il existe un protocole très strict pour annoncer la mort d’Elizabeth II. Puisque rien n’a encore été fait, on est certain que la couronne ne dissimule pas la vérité. De plus, certaines annonces faites récemment sont plus rassurantes. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Royal Family (@theroyalfamily)

Les 70 ans de règne de la reine s’organisent 

Puisque le jubilé de la monarque continue de s’organiser, Bertrand Deckers décide de voir cela comme un signe rassurant qui annonce un rétablissement prochain d’Elizabeth II: « Ils viennent d’ouvrir un concours pour gagner 100 places pour venir voir les plus grandes stars pour les 70 ans de règne de la reine. Donc il semblerait quand même que le service d’organisation ait des contacts avec les trois médecins qui sont au chevet d’Elizabeth II au château de Windsor, donc moi je vois ça un peu comme un signe rassurant ».

Que les fans de la royauté se rassurent, Elizabeth II semble aller mieux, même s’il faut néanmoins rester prudent. Bertrand Deckers le premier, lui qui s’est rendu sur le plateau de Touche pas à mon poste les yeux rougis et la voix tremblante le jour où le décès de sa reine a été annoncé par le média américain. Pour autant, le journaliste a toujours refusé d’y croire:  “Les plus grands experts royaux ont aussi donné leur avis dans la presse anglaise au cours de la journée. Et ils disent tous que, la reine, pour l’instant, est encore vivante. Je pense vraiment que psychologiquement, la reine ne peut pas mourir maintenant (…) Elle n’a jamais failli à son devoir. Quand on s’appelle Elizabeth II je crois qu’on choisit. Elle fonctionne psychologiquement comme une commode”. 

Cyril Hanouna lui a logiquement demandé d’expliquer sa métaphore de la commode et le journaliste belge ne s’est pas fait prier: “une commode c’est composée de tiroirs. Et elle a cette énorme capacité à ouvrir un tiroir, gérer le problème, le dossier qui est dedans, le refermer et passer à un autre tiroir”.