Elle allaite son petit ami de 36 ans 12 fois par jour, attendez de voir le pire

Le petit ami de cette femme a un régime bien particulier…

© capture facebook

Beaucoup de femme sont prêtes à de nombreux sacrifices pour leur petit ami. Pour cette femme américaine, cela va beaucoup plus loin ! Elle a ainsi décidé d’allaiter son compagnon de 36 ans, et d’y dédier une grande partie de son temps. Vous n’allez pas en croire vos yeux L’équipe de rédaction Objeko vous dit tout dans cet article. 

Allaiter son petit ami : un fantasme peu commun

Une femme d’Atlanta a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux après avoir annoncé publiquement qu’elle avait quitté son emploi pour allaiter son petit ami bodybuilder de 36 ans. Jennifer Mulford a affirmé à nos confrères du Sun qu’elle voulait commencer une « relation d’allaitement pour adultes » avec son petit ami Brad Leeson après avoir lu le lien que l’allaitement pouvait créer entre deux personnes.

La jeune femme a admis avoir utilisé des sites de rencontres de petites annonces pour essayer de trouver un partenaire ouvert à la pratique. Ne trouvant pas preneur, elle a finalement mentionné l’idée à son ancien amour d’enfance, Brad.

« C’était comme si une lumière s’allumait dans sa tête. Je pouvais dire à sa voix qu’il était curieux et excité  », a-t-elle déclaré, avant de raconter la première fois que le couple a essayé la pratique.

« A ce moment, j’ai su que j’avais un partenaire pour la vie… nous voulions tous les deux la même chose dans cette relation – un lien magique que seul l’allaitement peut réaliser. »

Jennifer, dont la propre fille a maintenant 20 ans, doit allaiter son petit ami Brad toutes les deux heures pour induire la lactation et tromper son corps en lui faisant croire qu’elle a eu un bébé.

Une femme dédiée à l’allaitement de son petit ami

L’allaitement de son petit ami a totalement changé la vie de Jennifer : « J’ai fait une pause dans mon travail parce que je veux tout consacrer à ce travail », a-t-elle déclaré. Elle a également ajouté qu’elle utilisait souvent une pompe ou sa main pendant la nuit.

En plus de cela, la jeune femme prend également des suppléments alimentaires à base de plantes et a ajouté des graines de lin à son alimentation. Ceux-ci sont censés aider à la production de lait. Son petit ami Brad se dit «excité» par les bienfaits pour la santé car il est un «amateur de gym». On imagine facilement que ce n’est pas sa seule passion pour la gym qui l’excite…

son petit ami boit du lait maternel
Jennifer et son petit ami

Jennifer a déclaré que l’alimentation aide également son petit ami à baisser sa garde en privé et à ne pas avoir à s’inquiéter d’être un « mâle alpha ». Elle a également dit que ce n’était pas quelque chose qu’ils feraient jamais en public car c’est un aspect « très privé » de leur vie. Malgré le fait qu’elle le clame haut et fort dans des journaux.

Leur histoire a été critiquée sur les réseaux sociaux, beaucoup affirmant que l’histoire est fausse et d’autres accusant Jennifer de « sexualiser » l’allaitement. «Ce sont des idiots comme ces deux-là qui empêchent les mères allaitantes de le faire publiquement sans honte ni ridicule. Ils ne font qu’accroître la sexualisation de l’allaitement. Il n’y a AUCUN avantage médical pour les adultes à consommer du lait maternel. Le lait maternel est pour les bébés », a écrit une femme sur Facebook.

Le lait maternel : véritable bénéfice pour l’alimentation d’un adulte?

Tout cela est bien beau, mais l’allaitement d’adulte a-t-il un réel bénéfice pour le petit ami de Jennifer ? Si l’on s’en tient à la science, peut-être bien. En effet, 250 ml de lait maternel contient 170 calories, 10 grammes de matières grasses, 16 glucides et deux grammes de protéines. C’est un aliment très complet, prévu pour une croissance rapide des enfants. Cependant, il y a bien entendu des contre-indications. L’alimentation de la maman influe grandement sur la qualité du lait produit. De plus, un adulte a besoin de beaucoup de calories.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TigerFitness.com (@tigerfitness)

Il se pourrait même qu’il se retrouve en carences, car les bébés et les bodybuilders de 36 ans n’ont pas les mêmes besoins nutritionnels. Il semblerait toutefois que Jennifer s’occupe bien de son petit ami grâce à ses compléments alimentaires, et des 12 séances quotidiennes d’allaitement. Tant qu’ils sont heureux et consentants, que peut-on vraiment leur reprocher ? Qui sait, cela pourrait certainement donner quelques idées à nos lecteurs…