Elle ramène son nouveau-né 3 jours après son accouchement, elle découvre l’inimaginable

L'échange de bébé, ce traumatisme a déjà effleuré votre esprit ? Cette maman l'a vécu !

© Istock

Accompagnée de son bébé, cette maman a quitté l’hôpital trois jours après son accouchement. Elle a donc regagné son domicile pour profiter pleinement de sa nouvelle vie. Accompagnée de deux membres de sa famille, elle a réalisé que quelque chose n’allait pas avant même d’arriver chez elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Malo (@le_petit_monde_de_malo)

Quelle plus belle aventure que celle de devenir parent ? Pour beaucoup de jeunes papas et mamans, la parentalité représente un grand bouleversement. Outre une immense joie, c’est un sentiment de responsabilité qui envahit les nouveaux parents. À l’excitation se mêle les interrogations et l’inquiétude. Papa et maman se demandent s’ils sauront répondre aux besoins de leur enfant et s’ils seront en mesure de le protéger de tous les dangers. Pour cette maman, cette grande aventure a plutôt mal commencé.

Un bébé installé dans le mauvais berceau

C’est une histoire très troublante que nous nous apprêtons à vous raconter sur Objeko. Elle concerne la famille Stringer. Muriel et Cecil vivent au Canada, à Terre-Neuve. Cette période de leur vie, ils ont choisi de la partager il y a quelques années pour venir en aide aux parents qui se retrouvent dans une situation similaire. En effet, tout cela s’est passé il y a bien longtemps. Le fils des Stringer est aujourd’hui âgé d’une soixantaine d’années. Il est né à l’hôpital Come By Chance, à environ 40 km du domicile de ses parents, à l’époque. Muriel et Cecil étaient ravis d’accueillir leur petite merveille. Ils ont choisi de l’appeler Kent. Après l’accouchement, la jeune maman a passé trois jours à l’hôpital. Puisqu’elle et le bébé se portaient bien, ils ont pu quitter la maternité. Pour rentrer chez elle, la petite famille a appelé et réservé un taxi.

Le trajet du retour fut relativement long. Il fallait parcourir environ 40 km de routes sinueuses et poussiéreuses. La maman de Muriel était également présente dans la voiture qui ramenait le petit Kent au domicile de ses parents, sur la côte est de Trinity Bay. Après avoir parcouru la moitié du chemin, la petite famille a décidé de faire une pause. Les Stringer se sont donc arrêtés à proximité d’un restaurant. Muriel et sa maman sont restées dans la voiture. Quant à Cecil, le papa de Kent, il est entré dans le restaurant pour acheter quelque chose à manger. C’est à cet instant que la jeune maman observa son nouveau-né dans le détail et qu’elle se rendit compte que quelque chose n’allait pas. Et pour cause : ce n’était pas son bébé ! Son visage avait changé, sa fameuse tignasse noire et son nez ressemblant au sien n’étaient plus. Face aux doutes de sa fille, la maman du Muriel a tenté de la rassurer : « Oh, c’est probablement à cause du bonnet et des vêtements qu’il porte ».

Une histoire que se termine bien

Lorsque la famille est arrivée à bon port, la mère de Muriel a déshabillé le bébé pour le changer et s’est écrié : « Oh là là, ce n’est pas votre bébé ». En effet, un bracelet sur son poignet affichait en toutes lettres : « Baby Boy Adams ». Il y avait donc eu échange entre deux petits garçons. Seconde surprise, le bébé ramené par erreur à la maison n’était âgé que d’une journée alors que Kent était né trois jours auparavant. Lorsque Cecil a appelé l’hôpital, l’infirmière a été très surprise de constater que le couple ne s’en soit pas rendu compte plus tôt. Quoi qu’il en soit, leur nouveau-né les attendait à l’hôpital.

Son père a donc réservé un second taxi pour retourner chercher Kent. Il s’est rendu à l’hôpital avec la maman de Muriel. Celle-ci, très inquiète, a trouvé le temps très long car elle était impatiente de tenir à nouveau son bébé dans ses bras. « Oh, j’étais morte de peur. Je me disais : ‘Et s’il n’avait pas son bracelet au bras ?’ Ça m’a fait peur ». a-t-elle raconté. Arrivé à l’hôpital, Cecil a rencontré la maman du petit Adams tout aussi bouleversée que Muriel. Elle attendait son nouveau-né sur les marches, à l’entrée du bâtiment. Quant à l’infirmière, elle a expliqué qu’un des deux bébés avait été installé dans le mauvais berceau.

Contre toute attente, les Stringer ne se sont pas mis en colère. Ils ont même raconté que le personnel de l’hôpital s’était montré très gentil. Par la suite, Muriel a donné naissance à cinq autres enfants. Quatre d’entre eux ont vu le jour dans le même hôpital.