« Elles étaient en pyjama dans la rue ! », Leïla Bekhti: La célèbre actrice livre une anecdote émouvante sur la nuit des Césars 2011

Leïla Bekhti reste humble, même au sommet de sa gloire

©Zuma/ABACA

Leïla Bekhti est une des actrices les plus douées et les plus réputées de sa génération. La maman de trois enfants et épouse de Tahar Rahim s’est récemment livrée sur une anecdote s’étant déroulée le soir de sa consécration à la cérémonie des Césars de 2011. Objeko vous dit tout dans cet article !

Leïla Bekhti : une carrière glorieuse

Le public Français connait bien Leïla Bekhti. La célèbre actrice enchaîne les projets prestigieux depuis de nombreuses années. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance pour cette fille d’immigrés Algériens ! 

Les parents de Leila Bekhti immigrent en région parisienne, ou la jeune femme nait. Elle se passionne très tôt pour le cinéma et le théâtre, achetant même les revues de petites annonces de casting. Elle passe un bac option théâtre, et continue de faire son petit chemin en suivant des cours de théâtre.

Le début de la consécration arrive en 2005 pour la jeune femme. Elle est poussée par ses amies à se présenter au casting du film Sheitan, réalisé par Kim Chapiron de l’équipe de Kourtrajmé. Elle obtient le rôle aux côtés de Vincent Cassel, dans ce film sulfureux qui fait sensation. La même année, elle joue dans un téléfilm qui lui tient beaucoup à cœur, Harkis, racontant la terrible époque de la guerre d’Algérie que ses grands-parents ont connu. 

Avec deux grands succès critiques à son actif, Leïla Bekhti commence à enchaîner les rôles.

Elle est présélectionnée pour le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Des poupées et des anges de Nora Hamdi, et se fait grandement remarquer dans le film Un Prophète de Jacques Audiard. Elle y rencontre son mari, le grand Tahar Rahim. 

Après de nombreux autres films et téléfilms, il y en a un qui va asseoir sa réputation en tant qu’actrice incontournable…

La consécration

En 2010, c’est la consécration pour Leïla Bekhti. L’actrice est repérée par Géraldine Nakache, qui lui offre un rôle dans son film Tout ce qui brille, qu’elle co-réalise avec Hervé Mimran. Le film est un immense succès, à la fois critique et commercial. 

Leïla Bekhti reçoit, pour son rôle de lila, le Swann d’Or de la révélation féminine 2010 au Festival du film de Cabourg, ainsi que le prestigieux César du meilleur espoir féminin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leila Bekhti (@leilabekhti)

Devenue célèbre, l’actrice en profite pour devenir égérie de produits de beauté, et enchaîner les gros projets. Elle a notamment tourné de nouveau pour Hervé Mimran dans Un homme pressé, et avec Géraldine Nakache dans J’irais où tu iras. Cette année, elle est présente dans 3 films très attendus : Comment je suis devenu super-héros de Douglas Attal, Les Intranquilles de Joachim Lafosse, et La Troisième Guerre de Giovanni Aloi. On n’a pas fini d’entendre parler d’elle ! 

 

Leila Bekhti : les amis avant tout

Leïla Bekhti a été l’invitée du plateau de C à Vous d’Anne-Elisabeth Lemoine. Elle venait y parler de ses deux films Intranquilles et La Troisième Guerre, qui sortent à une semaine d’intervalle. L’actrice et mère de trois enfants en a profité pour revenir sur sa longue et prestigieuse carrière. Elle a ainsi livré une anecdote très touchante s’étant déroulée lors de la nuit des Césars de 2011. 

Alors qu’elle venait de prononcer son discours de remerciement, Leïla Bekhti a été invitée à rejoindre une voiture avec chauffeur. Toutes les personnes récompensées sont en effet invitées à dîner au célèbre restaurant Fouquet’s à Paris. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leila Bekhti (@leilabekhti)

Cependant, la jeune actrice fraîchement récompensée a décidé de ne pas s’y rendre directement. Leïla Bekhti a demandé à son chauffeur de faire un détour dans le 17eme arrondissement. Elle voulait ainsi célébrer sa victoire avec ses amies qui l’avaient poussé à s’inscrire à son premier casting, des années auparavant. Elle raconte : 

“J’avais toutes mes amies d’enfance qui avaient regardé la cérémonie à la maison. Ce sont des filles que je connais depuis l’âge de 9 ans et qui m’accompagnent dans les plus grandes épreuves de ma vie”

“C’est avec elles que j’ai envie de partager tout ça. C’était magnifique ! Elles sont descendues en pyjama dans la rue ! C’est merveilleux de partager le caviar avec les gens qui ont mangé des patates avec toi. C’est encore plus savoureux”.

Malgré son grand succès à l’échelle nationale, Leïla Bekhti reste humble et n’en oublie pas ses amis d’enfance ! Voilà une anecdote qui devrait encore plus renforcer l’admiration des Français à son égard !