Élodie Gossuin abattue : atomisée après sa grosse gaffe, l’ex-Miss s’exprime enfin !

Encore très marquée par une expérience douloureuse à la télévision, Élodie Gossuin revient sur les attaques dont elle a été la cible. Un souvenir très désagréable durant l’Eurovision de la chanson.

© Gwendoline Le Goff/Panoramic/Starface

Interrogée par nos confrères du magazine Télé 7 jours, Élodie Gossuin se livre comme jamais ce 10 décembre. En effet, l’ancienne Miss France fait des confessions sur le véritable calvaire qu’elle a vécu lors de sa collaboration à l’Eurovision en 2016. Une très mauvaise expérience dont elle livre tous les détails aujourd’hui. Objeko vous invite donc à découvrir ce témoignage poignant.

Élodie Gossuin : victime de nombreuses attaques, elle se souvient


Un très joli parcours


Élue comme la plus belle femme de France en 2001, Élodie Gossuin va connaître par la suite une carrière professionnelle plutôt intense. À la fois mannequin, chroniqueuse, animatrice de radio et de télévision, styliste à ses heures, elle prendra également des responsabilités politiques. En effet, durant plusieurs années, elle sera conseillère régionale de la région Picardie. En parallèle, elle fera aussi partie de l’équipe des matinales sur Fun radio avant de passer sur NRJ et finalement sur RFM. Une longue liste d’activité qui ne s’arrête pas là puisque les téléspectateurs ont régulièrement pu l’apercevoir dans des programmes comme Fort Boyard.

Élodie Gossuin: Une expérience mitigée

Depuis sa victoire à l’élection Miss France, un grand nombre de médias fait très souvent appel à elle. Ainsi, Élodie Gossuin prêtera son concours à La ferme célébrités, Danse avec les stars et participera aussi à une multitude de jeux télévisés. Mais si la plupart de ces expériences lui ont permis de connaître une joie intense, l’une d’entre elles semble rester un très mauvais souvenir. Pour rappel, elle fut effectivement la porte-parole du concours Eurovision de la chanson de 2016 à 2018. Une collaboration qui de toute évidence lui laisse un goût extrêmement amer comme elle le confiait récemment aux journalistes de Télé 7 jours. Un entretien dans lequel elle parle même d’un véritable malaise. Objeko vous explique tout dans les moindres détails.

« Abattue »


Dans cette déclaration, Élodie Gossuin se souvient ainsi de l’état de fébrilité qu’elle a ressenti à la sortie de l’Eurovision. Une soirée durant laquelle elle devait comptabiliser les votes du jury en mettant beaucoup de cœur à l’ouvrage. Apparemment très enthousiaste, elle ira même jusqu’à reprendre en direct les paroles du titre d’Amir qui représentait la France cette année-là. Une intervention qui n’a pourtant pas été très appréciée par quelques téléspectateurs. Immédiatement après la diffusion de ce show, les internautes se sont effectivement déchaînés sur la Toile pour vivement critiquer l’ex-reine de beauté.

Une honte

Lors de ce rendez-vous avec la presse ce 10 décembre, Élodie Gossuin avoue avoir très mal vécu cette situation : « Ce soir-là, je me sentais vraiment mal en sortant de France Télévisions ». D’ailleurs, il faut ajouter que le calvaire de l’animatrice a été très loin de s’arrêter là. Elle se remémore ainsi les titres qui ont fait la une de la presse le lendemain : « Un journal, dont je tairai le nom, avait titré : « Gossuin, la honte de la France ‘ Sur le coup, j’étais vraiment abattue ». Des attaques qui bien naturellement l’ont particulièrement blessée même si finalement, elle a pu compter sur un soutien de poids.

Élodie Gossuin: Une certaine appréhension


Après les moqueries dont elle a été victime à l’issue de la présentation du spectacle, Élodie Gossuin a heureusement été épaulée par ses proches pour lui faire oublier ses difficultés. Elle ajoute également que le chanteur Amir lui-même lui a aussi été d’un grand secours : « Dès le lundi matin, Amir était invité sur RFM et il a désamorcé l’affaire ». Si bien évidemment ce souvenir est très désagréable pour la série de Bertrand Lacherie, une question se pose néanmoins. Pourquoi reparler de ces événements aujourd’hui ? En réalité, il y a une bonne raison. En effet, dans quelques jours, l’ancienne protégée de Geneviève de Fontenay va remettre le couvert malgré cette mauvaise expérience. Le 19 décembre prochain, Élodie Gossuin assurera la présentation de l’Eurovision dans sa version junior.

Un nouveau challenge

Voilà donc pourquoi, Élodie Gossuin évoquait se souvenir. Néanmoins, il ne semble pas que la jeune femme ait la moindre appréhension à l’idée d’endosser ce costume une deuxième fois. Même si à l’époque, les critiques avaient été nombreuses et plutôt virulentes, désormais, elle préfère en rire : « Des années après, on me parle encore de ce « Youhouhou’. Finalement, un peu de second degré et de spontanéité ne font pas de mal ». Peut-être une manière de se convaincre que cette fois-ci, tout se passera sans le moindre problème même si on peut facilement imaginer que l’animatrice prendra toutes les précautions nécessaires pour ne plus devoir vivre les mêmes mésaventures. Autrement dit, pour cette édition, elle sera certainement très prudente.