Emilie et Franck Fanich (Familles nombreuses) : confidences sur Mjih, leur fils, et sa surdité

C'est dans les colonnes de "Télé-Loisirs" que les nouveaux parents vedettes de "Familles nombreuses, la vie en XXL" acceptaient de témoigner. Expliquant notamment que "dans son malheur, Mjih a eu beaucoup de chance".

© TF1

Emilie et Franck Fanich sont les parents de huit enfants, six filles et deux garçons. À la tête d’une si grande famille, ils avaient toute leur place dans Familles nombreuses, la vie en XXL. Ils rejoignaient donc l’aventure, sur TF1, il y a peu de temps, pour la quatrième saison du docu-réalité. Et évidemment, les innombrables fans du programme à succès de la première chaîne veulent en savoir davantage sur cette si jolie famille. C’est ainsi qu’Emilie et Franck Fanich acceptaient de se confier au magazine Télé-Loisirs afin d’en dévoiler un peu plus sur eux. Les parents de la famille Fanich acceptaient notamment de parler de la surdité de l’un de leur fils, Mjih. Et Objeko vous en parle ainsi dans cet article. Car la cause du handicap de Mjih aurait pu avoir des conséquences bien plus graves.

Emilie et Franck Fanich, les nouveaux parents vedettes de Familles nombreuses, la vie en XXL

Emilie et Franck Fanich sont donc les fiers parents d’une famille nombreuses. La maman est auxiliaire de puériculture et le papa est gouvernant dans un parc hôtelier. Les enfants se prénomment Niya (10 ans), Maïly (10 ans), Edene (9 ans), Naële (8 ans), Eïmi (6 ans), Mjih (4ans), Ali (2 ans) et Ava (qui n’a que quelques mois). Les épisodes de Familles nombreuses la vie en XXL sont tournés en amont et montés avant leurs diffusions sur TF1. Ainsi, les téléspectateurs qui ne sont pas abonnés au compte Instagram d’Emilie et Franck Fanich n’ont peut-être pas encore fait la connaissance de la petite dernière. Mais les lecteurs d’Objeko l’auront compris, c’est l’histoire de l’adorable Mjih qui nous intéresse aujourd’hui. En effet, c’est à son sujet et au sujet de cette maladie contractée pendant la grossesse que ses parents se confient dans les colonnes de Télé-Loisirs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mimi et Baba (@famillefanich)

Comme le précisent nos confrères, c’était dans l’épisode du mercredi 27 octobre que le public pouvait assister à quelques scènes émouvantes de l’anniversaire de Mjih. Emouvantes aussi car durant l’épisode, Emilie et Franck Fanich n’ont su retenir leurs larmes. En effet, ils évoquaient face caméra la surdité de leur petit garçon. Se remémorant l’épreuve qu’avait été cette grossesse pour toute la famille. Emilie et Franck Fanich ont effectivement eu de la chance que leur fils n’ait pas de plus graves séquelles.

Témoignage poignant concernant la surdité de Mjih

« J’ai contracté un virus, le CytoMégaloVirus (CMV), lors de mon premier mois de grossesse. J’ai tout de suite été prise en charge à l’hôpital Necker qui est spécialisé dans tout ce qui est lié au CMV. Cette grossesse-là a été très suivie. On savait qu’il y avait un risque de surdité ou de cécité, des handicaps provoqués par le virus à l’accouchement. Ce sont des choses qui ne peuvent pas être vues sur une échographie. », confie donc Emilie Fanich à nos confrères chez Télé-Loisirs.

Plus la grossesse avancait et plus les examens étaient précis. Et c’était donc à 3 semaines de grossesse que les médecins pouvaient affirmer que l’oreille droit de Mjih ne fonctionnait pas. « Aujourd’hui, elle fonctionne mais à 90 décibels, à la naissance c’était zéro. Pour vous donner une indication, si on lui met un marteau piqueur à l’oreille droite il pourrait l’entendre.« , expliquait le papa de cette grande et belle famille nombreuse.

« On s’est demandés comment il allait gérer la marche. On nous avait expliqué que quand il y a un vestibule dans l’oreille interne, cela pouvait avoir des répercussions sur l’équilibre. Alors, on pensait qu’il marcherait ou parlerait un peu plus tard qu’à l’âge constaté chez nos autres enfants », détaillaient Emilie et Franck Fanich. Objeko ne peut que le comprendre, c’était évidemment une grande source de stress pour des parents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mimi et Baba (@famillefanich)

« C’est mon premier garçon et après avoir eu cinq filles, mon petit garçon a des problèmes. Je me suis dit ‘Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ?! Et plus les jours ont passé, plus je me suis rendu compte qu’il fallait que cela devienne une force pour lui. Je pense qu’aujourd’hui il gère très, très bien son handicap. », expliquait Franck Fanich, qui était au départ très inquiet. Pas de doutes pour les lecteurs d’Objeko et fans du programme de TF1, ce fut une véritable épreuve pour les parents de Mjih.

« On se dit que, dans son malheur, Mjih a eu beaucoup de chance. C’est un virus qui fait plein de dégâts sur des enfants. À cause de ça, le cerveau ne se développe pas correctement chez certains. Ce qui fait que des enfants ne marchent pas, ne mangent pas tous seuls et ne parleront jamais… », reconnaissent, pour finir, les parents avec gratitude.