Emilie (Mariés au premier regard) à bout : effondrée, elle évoque son état de santé

Emilie est-elle arrivée au point de non-retour ? Alors qu'on la croyait heureuse avec Frédérick, la jeune femme enchaine les visites chez le médecin. Plus le temps passe, plus son état se détériore. Que se passe-t-il ? Objeko vous dit tout !

©Par Clemence

Pas toujours évident de gérer son travail ainsi qu’une petite fille en bas âge. Alors qu’elle semblait aller bien, Emilie s’écroule ! Aïe…

Emilie est au bout du rouleau !

Dès les premières secondes du portrait d’Emilie, on comprend que cette candidate de Mariés au premier regard est à fleur de peau. Marquée au fer rouge par sa grossesse et l’abandon du géniteur de sa princesse, elle peine à superviser les difficultés du quotidien. En s’inscrivant à l’émission, elle fait confiance à la science pour lui trouver un partenaire digne de ce nom. Estelle l’a mis en garde. Elle doit aussi penser à elle et pas uniquement au bien-être de Lina. Personne ne peut remplacer son père. Par contre, l’aider, ça c’est du domaine du possible.


Lors de la cérémonie, elle préfère mettre cartes sur table avec Frédérick. S’il n’accepte pas la petite, alors ce n’est pas la peine d’aller plus loin. Contre toute attente, elle comprend qu’il vit le même calvaire… à la différence que sa princesse est très malade. D’ailleurs, en parlant santé, ces dernières heures, la participante sombre la tête la première ! Que s’est-il passé pour qu’elle tire la sonnette d’alarme auprès de ses followers ? Objeko vous raconte tout dans les moindres détails. C’est parti, accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences !

Une mère courageuse

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emilie Mapr (@emilie_mapr6)

À peine l’a-t-on découverte à l’écran qu’Emilie réalise de nombreuses stories pour en dire un peu plus son état d’esprit. Certes, son costume de maman n’est pas évident tous les jours à endosser. Or, afin de répondre aux détracteurs, elle déclare. « J’assume pleinement mon rôle même si ce n’est pas toujours facile et j’ai accepté que Lina n’avait pas de papa. » Saluant le soutien indéfectible à tous les niveaux (moral, financier, etc.) de sa génitrice, elle précise que grâce à cette dernière, elle a « réussi à relever la tête ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emilie Mapr (@emilie_mapr6)

Pour le plus grand bonheur d’Emilie, le soleil pointe enfin le bout de son nez. Après deux ans de pandémie, on peut se balader librement dans les rues ou flâner dans les magasins sans porter de masque. Hélas, à peine a-t-elle mis le pied dehors, qu’un vilain microbe va venir faire basculer son précieux équilibre. Incapable de bouger d’un pouce, elle déplore avoir passé tout le week-end  « clouée au lit ». C’est simple, ses migraines ne lui laissent aucun répit. Comment va-t-elle faire pour continuer dans ses conditions ? Même si ça ne plaît pas haters, elle a récemment signé avec une prestigieuse agence de communication. En échange, elle doit remplir sa part du contrat. Or, vu son état déplorable, ce n’est pas demain la veille qu’elle commencera son placement de produits.

Pour Emilie, c’est la goutte d’eau !

Capture d’écran (c) Instagram (c) emilie_mapr6

En ce second lundi du mois de mai, Emilie est au bout de sa vie. Plus le temps passe, plus elle a des symptômes qui ressemblent à l’un des variants de la Covid. Afin que vous puissiez vous faire un avis, les voici. « J’ai une grosse fatigue, je n’en peux plus, je suis épuisée. » Comme on peut le constater sur la photo, sa petite fille ne saisit pas bien l’ampleur de la catastrophe. C’est normal, elle est encore jeune. En permanence avec un masque, elle déplore et souffre de ne pas pouvoir la serrer contre son cœur.   

Capture d’écran (c) Instagram (c) emilie_mapr6

Profondément accrochée à Lina, elle a du mal à ne pas « l’embrasser » comme elle le mérite. On l’avait vu lors des photos avec Frédérick, elle ne supporte pas d’être loin d’elle plus que cinq minutes. « J’ai trop les boules parce que je déteste laisser ma fille, ça fait longtemps que je suis épuisée. » Et à ceux qui lui disent qu’elle ne peut pas l’avoir, car elle est vaccinée, elle dévoile un secret incroyable. Juste après avoir reçu les injections, » j’ai eu un souci. J’avais un Covid long. Je faisais des malaises, je n’allais vraiment pas bien. Maintenant, j’ai ça et je ne l’ai pas en petit format. » Plus que tout, elle aimerait que son calvaire s’achève. En somme, tout ce qu’on peut lui souhaiter c’est de « retrouver une vie un petit peu normale », en compagnie de ceux qu’elle chérit. Pour l’instant, personne ne sait si Frédérick fait partie de l’équation. Suite dans le prochain numéro d’Objeko !