Emmanuel Macron dévoile les nouvelles mesures à prendre, sur les prochaines semaines qui s’annoncent difficiles

Le Président de la République a récemment pris la parole concernant les chiffres inquiétants en France.

Emmanuel Macron
Source : Benoit Tessier / AFP

Depuis quelques semaines, la situation sanitaire devient très difficile pour la France. Si le Président de la République Emmanuel Macron veut à tout prix éviter un reconfinement national, il sera compliqué de ne rien faire. Lors d’une récente conférence de presse, le chef de l’état a évoqué les prochaines semaines qui seront “difficiles”. La rédaction d’Objeko va vous dire ce qu’il nous attend très bientôt.

De nouvelles mesures à prendre

Ce jeudi 25 mars, Emmanuel Macron était en plein Conseil européen pour faire le point sur la stratégie vaccinale ainsi que sur les retards de livraisons. Suite à cette réunion, où il a pu parler avec l’ensemble des chefs de l’état de l’Europe ainsi que Joe Biden, le Président de la République a décidé de prendre la parole pendant une conférence de presse un peu improvisée. Ainsi, pas de mea culpa comme a pu le faire Angela Merkel, mais plutôt une remise à niveau. Le chef de l’état estime qu’il est important de renforcer la stratégie vaccinale et pense qu’il a eu raison de ne pas confiner le pays à la fin du mois de janvier, comme tout les spécialistes le demandaient. Malgré cela, il est conscient que les chiffres actuels ne sont pas bons, il pense alors prendre de nouvelles décisions.

Mais pour pouvoir les prendre, Emmanuel Macron déclare qu’il fera un point en fonction de l’évolution de l’épidémie : “nous nous adaptons et nous prenons des décisions”. Le Président de la République évoque alors les décisions qu’il pourrait prendre et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas de tabou :“Je considère que nous avons eu raison le 29 janvier de ne pas prendre de mesures de fermeture et que nous avons eu raison ensuite d’apporter de nouvelles mesures de freinage” commence-t-il par dire. Il explique alors : en fonction de l’épidémie, nous prendrons toutes les mesures utiles en temps et en heure. Il n’y a, à mes yeux, aucun tabou (…) les prochaines semaines seront difficiles”.

Un reconfinement strict comme en mars 2020 ?

Si Emmanuel Macron déclare qu’il n’y a aucun tabou, quelles mesures pourra-t-il prendre prochainement ? La rédaction d’Objeko va tenter de vous donner les pistes du gouvernement. Evidemment, le spectre d’un reconfinement strict de l’ensemble de la nation et, avec lui, une refermeture des écoles, plane sur l’exécutif. Mais le Président de la République n’est pas vraiment pour, il veut tout faire pour éviter de reconfiner l’ensemble de la population et pour cela, un proche du Chef de l’état nous déclare : “Mercredi prochain, à la télévision, Emmanuel Macron pourrait annoncer la fermeture des écoles, entraînant le basculement massif des Français dans le télétravail. Tout dépendra en réalité des résultats du début de semaine”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Même si Emmanuel Macron est prêt à tout pour éviter un reconfinement, selon les spécialistes, malheureusement, celui-ci sera inéluctable. Ainsi, Antoine Flahaut, médecin, a déclaré à nos confrères de Ouest-France :”Je crains que s’il n’y en a pas, même si on a réussi à éviter de submerger le système de santé, on se retrouve en juin avec un plateau très élevé de contaminations. L’enjeu me semble être l’été qui vient“. Même son de cloche pour l’épidémiologiste Dominique Costagliola sur Franceinfo : “Je ne vois pas comment on ne peut pas aller vers un confinement total”. 

Emmanuel Macron prêt à se représenter en 2022 ?

Si pour le moment Emmanuel Macron n’a pas encore annoncé sa candidature pour la prochaine élection présidentielle, il sait qu’il joue son quinquennat avec les décisions prises pour faire face au Coronavirus. Alors que de nouveaux candidats à l’élection présidentielle de 2022 se manifestent, le président de la République, lui, prend soin d’éviter la question de sa propre candidature. Mais d’après les informations de nos confrères de Gala, il serait “obsédé par sa réelection“. Si c’est le cas, selon toute vraisemblance, le deuxième tour devrait une fois encore mettre aux prises Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Mais ce match retour risque d’être beaucoup plus serré que n’a été le premier. En effet, d’après une récente enquête de Harris Interactive publiée par nos confrères de L’Opinion la semaine dernière, Emmanuel Macron ne l’emporterait que de 53 % en mai 2022, contre 47 % pour son adversaire. Même si le Président de la République s’est remis d’une impopularité pendant la crise des Gilets Jaunes, l’avenir de la France reste incertain. Et ce n’est pas forcément une très bonne nouvelle.


Mieger Tristan

Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !