Emmanuelle Rivassoux évincée de Maison à vendre ? elle explique son absence…

Dès que Stéphane Plaza a fait appel à ses services, Emmanuelle Rivassoux a toujours su se montrer disponible. Hélas, dans le dernier numéro de l'émission Maisons à vendre, elle disparait des radars. Aïe...est-ce la fin d'un chapitre de sa carrière ? Objeko fait le point !

©femme actuelle

Pour Emmanuelle Rivassoux, 2022 rime avec défis ! Aïe, les fans ne l’ont pas vu dans le dernier Maison à vendre. Où est-elle passée ?

Le mystère Emmanuelle Rivassoux enfin résolu !

En 2014, elle ne le sait pas encore mais la carrière d’Emmanuelle Rivassoux va faire un bond en avant. En effet, Stéphane Plaza décide de l’intégrer à l’équipe de Maisons à vendre. Motivée comme jamais, elle dispense des conseils toujours utiles pour édulcorer la décoration d’une pièce. Qu’ils soient pour un rafraîchissement ou bien destinés à donner de la valeur ajoutée à un bien, elle a sans cesse le dernier mot. Qu’on se méfie, avec elle, c’est souvent comme ça et pas autrement.

Malgré les gaffes du présentateur de l’émission, elle tire son épingle du jeu. Jamais avare en plaisanteries pour amuser la galerie, le BFF de Karine Le Marchand a été sacré animateur préféré des Français. Quelle consécration pour celui qui souffre d’un handicap invisible. Dyspraxique, on comprend alors que ses chutes ne sont pas le fruit du hasard. Plutôt que de se plaindre, il décide d’en faire sa force ! Aussi, chaque épisode apporte son lot de surprises et de buzz. Dernièrement, l’absence de la décoratrice titille la curiosité. Et si finalement elle s’était lassée de tout ça ?

Où est passée Emmanuelle Rivassoux ?

Toujours à l’affût de nouveaux talents, Stéphane Plaza a décidé de recruter Stéphanie Catanzano. Certes, elle fait le même travail qu’Emmanuelle Rivassoux. Objeko comprend alors que les avoir les deux n’est pas forcément une bonne idée. C’est pourquoi, pour cet épisode de mars, il teste la petite nouvelle. Sensible, il n’oublie pas que les haters avaient accusé Carole Carat (oui, oui, vous avez bien lui, c’est bien la sœur de Fabienne) d’avoir intrigué l’aventure par piston. Et pourquoi pas la promotion canapé pendant qu’on y est ? C’est n’importe quoi ! C’est son talent qui est le seul responsable !

Parmi les collaborateurs de Stéphane Plaza, la jalousie ne doit jamais dominer les échanges. C’est pourquoi, Emmanuelle Rivassoux garde un souvenir ému de son tout premier tournage. À l’époque, c’est Sophie Ferjani qui fait office de mentor. Arrivée sept ans avant elle, elle a également travaillé pour Valérie Damidot. Mais oui, cher lecteur d’Objeko, rappelez-vous. Au début des années 2000, cette émission de rénovation pulvérisait des records d’audience sur la M6. Par conséquent, face à sa collègue désemparée, elle met les bouchées doubles pour l’apaiser. Tout d’abord, elle lui présente toute l’équipe technique. Ensuite, elle lui offre sur un plateau toutes ses astuces pour éviter le trac. Ce n’est pas évident de justifier ses choix de décoration à l’antenne. Et le bilan est sans appel.

Quel suspense insoutenable !

Après avoir remarqué que son absence faisait de la peine aux téléspectateurs de Maisons à vendre, Emmanuelle Rivassoux prend sa plus belle plume et se justifie de manière bienveillante. « Je ne quitte pas cette émission que j’adore, mais comme vous le savez, nous préparons avec Stéphane Plaza Rénovation surprise pour Gulli » ! Ah oui, c’est vrai ! Objeko vous fournit la preuve de ce fantastique projet. L’hyperactivité de Stéphane Plaza n’est donc pas une légende. Et visiblement, elle se transmet à ses plus proches collaborateurs.

Il y a un an que cette folle péripétie a commencé. Comme pour nous apaiser, Emmanuelle Rivassoux précise que « dans quelques semaines tout sera en boîte. » À l’instar de ses fans qui trépignent d’impatience, elle précise qu’elle est dans le même état qu’eux. Investie dans « cette aventure inédite« , elle ne peut décemment pas être au four et au moulin. Donc, elle a dû étudier la situation, peser le pour et le contre et faire des choix stratégiques. En revoyant son emploi du temps, elle sait qu’elle va faire des étincelles. Face au sourire des deux femmes, on constate que la jalousie n’est absolument pas à l’ordre du jour. Au contraire, l’équipe se soutient pour le meilleur et (jamais) pour le pire. Pourvu que ça dure ! Pas de panique, on vous racontera la suite dans le prochain numéro d’Objeko.