En prison, Jean-Luc Lahaye s’est lié d’amitié avec un détenu très connu…

Sur le plateau de « TPMP », ce 26 novembre, l’émission de Cyril Hanouna revient sur la mise en examen de Jean-Luc Lahaye. Gilles Verdez, chroniqueur, révèle l’amitié carcérale entre le chanteur et un détenu très connu.

En prison, Jean-Luc Lahaye s’est lié d’amitié avec un détenu très connu...
© Gentside

En prison, Jean-Luc Lahaye ne nie pas les faits qui lui sont reprochés. En revanche, il affirme que les jeune femmes, mineures, qui partageaient ses nuits étaient consentantes. Or, ce n’est pas du tout le point de vue des plaignantes. Sur le plateau de TPMP, ce 19 novembre, la directrice du magazine Public revenait sur cette très sombre affaire de mœurs qui a conduit Jean-Luc Lahaye à être incarcéré à la maison d’arrêt de la Santé, à Paris. À la suite de quoi, le 26 novembre, Gilles Verdez donnait des nouvelles du chanteur en prison. Selon lui, et d’après ses sources, Jean-Luc Lahaye s’est lié d’amitié avec un prisonnier célèbre. Objeko vous raconte tout.

En prison, Jean-Luc Lahaye se fait un nouvel ami tristement célèbre

Jean-Luc Lahaye se défend donc d’avoir fait du mal à qui que ce soit. En effet, il ne semble pas se rendre compte de la gravité des actes qu’il a commis. Selon lui, le consentement est essentiel et il l’aurait respecté. Or, peut-on vraiment parler de consentement lorsque les plaignantes n’ont que 14 ans et qu’elles expliquent que leurs mères faisaient pression sur elles pour qu’elles partagent leurs nuits avec le chanteur ? Objeko ne s’improvisera pas juge dans cet article. Néanmoins, il serait certainement intolérable pour nos lecteurs de constater une trop forte neutralité dans notre rédaction. En effet, étant donné que Jean-Luc Lahaye est en prison et qu’il ne nie pas les faits, tout porte à croire qu’il est donc coupable.

Les arguments du chanteur pour sortir de prison se cantonnent à répéter que la morale des uns n’est pas la morale des autres. Il va même jusqu’à citer le couple présidentiel en exemple. Car, Brigitte Macron a été la professeur de théâtre d’Emmanuel Macron. Leur histoire d’amour aurait ainsi commencé alors que le Président de la République était mineur. En prison, Jean-Luc Lahaye ne semble vraiment pas réaliser qu’il existe une liste importante de faits graves qui peuvent être retenus contre lui. Sa mise en examen pourrait donc aboutir sur une lourde peine et il risque de tomber de haut quand il constatera qu’il restera en prison…

Depuis près d’un mois le chanteur est donc en prison. Et ce 26 novembre, soit 21 jours après l’incarcération et la mise en examen de Jean-Luc Lahaye, Gilles Verdez a donné de ses nouvelles.

Des nouvelles révélations sur l’incarcération du chanteur

‘Il est très déprimé, il passe son temps à lire et il bavarde en promenade avec Georges Tron, l’ancien maire de Draveil, qui a été condamné pour vi*l et qui est avec lui à la prison. », disait Gilles Verdez. Celui lui, en prison, Jean-Luc Lahaye ne comprend pas pourquoi il y est. Alors, c’est naturellement qu’il s’est rapproché des personnes qui partagent son aire de promenade. Et donc de Georges Tron. Cet ancien député était condamné en 2017 puis acquitté en 2018. Mais son procès en appel, en 2021, a conduit à le placer en prison pour 5 ans (dont 2 avec sursis).

« C’est le quartier des personnes vulnérables. », précisait Gilles Verdez. « C’est un étage avec des cellules de 9m², il y a un toilette, une douche et une petite cuisine. Ils peuvent payer pour la télé. », ajoutait-il. « Il n’a pas le droit de se plaindre parce qu’ils sont à l’écart des autres. Mais cela n’empêche pas qu’il ne comprend pas, (…) il n’arrive pas à réaliser pourquoi il est là. Donc il vit très très mal. On peut dire qu’il traverse une période de dépression et de mal-être. », concluait enfin le chroniqueur. Et sur les réseaux sociaux, les internautes rient jaunes de constater qu’une amitié puisse se lier entre deux hommes en prison, condamnés pour des chefs d’accusation similaires.

Comme Jean-Luc Lahaye, Georges Tron ne comprenait pas pourquoi il devait être en prison. Il clamait par exemple qu’il était « le symbole du contexte ‘Me too’ (…) condamné pour l’exemple. » Une autre tirade qui devrait encore faire couler de l’encre sur les réseaux sociaux. D’autant que Pierre-Jean Chalençon intervenait lui aussi sur le plateau de TPMP pour parler de Jean-Luc Lahaye en prison et le défendre. Objeko ne vous cache pas que les internautes étaient scandalisés.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.