Épargne: découvrez les nouvelles conditions pour obtenir un LEP en 2022, le point ici

A cause de la hausse de l'inflation, le taux du Livret d'épargne populaire (LEP) a grimpé de 1 % à 2,2 %, et ce à partir du 1er février 2022. Ainsi, la rémunération du LEP compte double par rapport au livret A. Et elle est complètement exonérée d'impôts !

© Christian Dubovan / Unsplash

Ces derniers temps, on a pu noter une hausse conséquence de l’inflation. Et cela a aujourd’hui des répercussions sur le taux du Livret d’épargne populaire (LEP). En effet, ce dernier a augmenté de 1% à 2,2 % au 1er février 2022. Sa rémunération compte désormais le double de celle du Livret A.

Le LEP reste un placement pour les ménages français les plus modestes. Aussi, les banques demandent désormais des conditions de ressources pour ouvrir ce placement. En 2022, c’est revenu fiscal de référence de l’année 2020 qui est pris en compte. Comme le rappellent nos confrères du Figaro, les DOM-TOM ont des plafonds différents de ceux de la métropole. Ainsi, si votre quotient familial compte pour une part, vos revenus ne doivent pas dépasser 20 296 €. Pour un quotient familial de deux part, vos revenus ne doivent pas excéder 31 135 €. Et pour un quotient familial de 4 part, le maximum est fixé à 52 811 €.

Mais comment calcule-t-on les intérêts du LEP ?  On les met à jour le 1er et le 16 de chaque mois. Ainsi, ils s’ajoutent au capital le 31 décembre. Mais attention ! Encore faut-il connaître toutes les conditions pour détenir un livret d’épargne populaire. Car en effet, on ne peut pas en avoir plusieurs. Une personne ne peut ainsi ouvrir qu’un seul LEP. Et au sein d’un même foyer fiscal, il n’est pas possible de détenir plus de deux livrets. En effet, chaque épouse x ou partenaire de Pacs a le droit d’en avoir un soit deux par foyer au total.

D’intéressantes mesures incitatives 

Au total, on estime ainsi que 15 millions de personnes pourraient avoir un livret d’épargne populaire. Et un contribuable sur deux en détient un. L’administration fiscale a ainsi opté pour faciliter l’accès au livret d’épargne populaire à tous les Français éligibles. Découvrez sans plus attendre quelles sont les autres conditions pour avoir un livret d’épargne populaire.

Car en effet, l’administration fiscale a mis en place une mesure incitative. Ainsi, depuis mars 2021, c’est la banque qui doit interroger l’administration fiscale pour confirmer que son client rentre dans le cadre de l’éligibilité au livret d’épargne populaire. Chaque client a le droit de demander à sa banque l’ouverture de ce type de compte. Et si l’administration fiscale n’arrive pas à confirmer à la banque que le client est éligible alors ce dernier, doit présenter son avis d’impôt sur le revenu à son conseiller bancaire.

Épargne: Une exonération d’impôts à prendre en compte !

Toutefois, il faut toujours respecter le minimum et le plafond de dépôt du livret d’épargne populaire. Le minimum doit atteindre pas moins de 30 €. Quant à son plafond, il ne peut pas dépasser 7 700 €. Si ces deux paramètres ne peuvent pas changer, les intérêts en revanche varient. Ils sont calculés en effet le 1er et le 16 de chaque mois.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @meilleur_que_hier

Si vous respectez le seuil minimum, vous pouvez effectuer des retraits depuis votre livret d’épargne populaire. De même, vous pouvez choisir les versements que vous souhaitez faire. Mais bien sûr, il y a une limite : le livret d’épargne populaire ne pourra jamais devenir un compte débiteur. Car sa nature reste un livret d’épargne. Donc le solde doit toujours rester positif.

L’avantage du livret d’épargne populaire, c’est qu’on a pas besoin de déclarer au fisc les intérêts perçus à la fin de chaque année. En effet, les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux (17,2 %). C’est donc le même principe que Épargnele livret A.