Éric Lartigau (La Famille Bélier) en deuil: Son hommage poignant à sa soeur morte à 54 ans

Si le nom du metteur en scène ne vous dit rien, ses films font sûrement partie de vos préférés. Il a en effet réalisé de grands succès comme La famille bélier ou encore Prête-moi ta main. Sur Instagram, il a partagé l'hommage que lui rend Delphine Gleize, la actrice dans le dernier film d'Eric, #Jesuislà, une femme qui était également proche de Nadine. Avec beaucoup d'émotion et de pudeur, elle célèbre celle qui "rendait chaque geste précieux".

© ABACA

Éric Lartigau: Le cinéma français en deuil 

Régulièrement, le cinéma français est privé de grands talents. Cela est d’autant plus tragique lorsque les personnalités sont jeunes. On se rappelle tous du décès de Valérie Benguigui, inoubliable actrice du Prénom (rôle pour lequel elle a été récompensée d’un César de la meilleure actrice dans un second rôle). Emportée par un terrible cancer, elle a laissé le monde du cinéma en deuil, et les réalisateurs du Prénom en parlent le mieux : « Et puis quand Valérie est tombée malade, on a vécu le pire en même temps que le meilleur. On avait envie d’investir ça, et en même temps de le faire à notre manière, par la comédie ». « Valérie était une combattante, quelqu’un qui nous a fait tellement rire, qui incarnait tellement la vie, que cela a conditionné la manière dont on a voulu travailler sur ce film ».

Aujourd’hui, c’est une costumière que pleure le cinéma. Et cette costumière s’appelle Nadine Lartigau. Il s’agit de la sœur d’Éric. A tout juste 54 ans, Nadine nous a quittés, laissant son frère anéanti par le chagrin.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Lartigau (@ericlartigau)

Le magnifique hommage de Delphine Gleize pour son amie 

Pour célébrer sa sœur, Éric Lartigau a décidé de partager le texte poétique et sublime écrit par Delphine Gleize, actrice dans le dernier film du metteur en scène, et amie proche de Nadine. Sa lettre a été publiée dans le Mag de Sud Ouest, et reflète parfaitement tout l’amour qu’elle porte à la costumière. Ses mots sont choisis avec soin, sont tous emplis d’une rare émotion. L’hommage est sublime, aussi beau que semblait être le cœur de Nadine. 

« Je n’ai jamais enterrée une amie partie si tôt, sans crier gare, sans accident, sans ennemi, partie juste comme ça, un jour d’octobre, un jour de tournage heureux » explique Delphine alors qu’elle revient sur l’enterrement de son amie, sur cette « route inconsolable » qu’elle a parcouru pour y aller. 

« Nadine rendait chaque geste précieux, chaque idée fictionnelle, chaque intuition génialement juste. Auprès des artistes dont elle savait s’entourer, auprès des gens qu’elle aimait, restés parfois muets devant tant de grâce. Je me suis dit qu’aller à Hossegor, pour toujours, serait aller chez elle« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Lartigau (@ericlartigau)

Marina Foïs apporte son soutien à Eric Lartigau, son ex

Eric Lartigau a sans doute rendu un tout aussi bel hommage à sa sœur. Mais le réalisateur n’a peut-être pas su trouver les mots pour l’exprimer sur les réseaux sociaux. Ou peut-être n’en a-t-il pas la force. Il compte en tout cas sur Nadine pour exprimer sa tristesse. C’est pourquoi il a publié sur son compte Instagram ce bel hommage, avec seulement quatre mots en légende : « Ma soeur. Mon ange ». Sous une autre publication, Marina Foïs a commenté d’un coeur noir. L’ex d’Éric Lartigau lui apporte un soutien public, même si on imagine que les anciens amoureux ont dû discuter en privé. Cette publication nous montre le visage de Nadine, immortalisé par une photographie en sépia. Elle sourit sur cette belle image. Celle qu’Eric veut certainement avoir en tête. C’est cette image-là qu’il veut montrer aux internautes. Celle d’une femme heureuse et souriante. Outre son ex, il reçoit le soutien de ses fans qui commentent la photo pour lui apporter du courage et de l’amour en ces temps compliqués pour lui. 

Éric Lartigau: Un hommage sera certainement rendu à Nadine durant la cérémonie des César puisque chaque année un moment est réservé pour penser à toutes les personnes qui évoluent dans le septième art et qui l’ont malheureusement quitté. De son côté, le réalisateur peut compter sur la grande famille du cinéma pour aller mieux, et peut-être puiser dans ses émotions pour écrire son prochain film. Les artistes ont l’habitude d’exorciser leurs peines de la sorte. Et celui qui a touché sept millions de français avec La famille Bélier pourrait bientôt à nouveau nous terrasser d’émotion s’il décide de réaliser un film qui rend hommage à son ange parti trop tôt.