IoT : l’Allemagne surclasse les États-Unis sur le marché

Le Boston Consulting Group vient de publier une étude révélant l’avance considérable de l’Allemagne sur les États-Unis dans le domaine de l’internet des objets. Les entreprises allemandes sont beaucoup plus nombreuses que les firmes américaines à déployer des solutions connectées pour augmenter leur rentabilité. 

En règle générale, les innovations technologiques sont initiées par la Silicon Valley. C’est le cas pour la plupart des inventions révolutionnaires depuis maintenant plusieurs décennies. Aujourd’hui pourtant, le Boston Consulting Group révèle que les États-Unis ont été pris de vitesse par l’Allemagne sur le marché en plein essor de l’internet des objets. 

Malgré les sommes astronomiques investies en Amérique du Nord dans l’IoT, c’est sur le vieux continent, en Allemagne plus précisément, que l’internet des objets se développe actuellement le plus rapidement. L’Allemagne, réputée pour la qualité de sa production industrielle, compte bien conserver sa suprématie mondiale grâce aux solutions connectées déployées dans ses usines.

L’Allemagne en tête de la prochaine révolution industrielle

boston-consulting-group

Dans le cadre de cette étude, BCG a interrogé plus de 300 dirigeants d’entreprises allemands et américains pour leur demander s’ils ont déjà déployé des solutions numériques dans leurs chaînes de production ou s’ils envisagent de le faire dans les mois à venir. Le résultat du sondage est sans appel.

En Allemagne, comme aux États-Unis, seuls 17% des entreprises ont d’ores et déjà mis en place des solutions de maintenance prédictive dans leurs usines. Cependant, 40% de firmes allemandes prévoient de le faire d’ici un an à deux ans. Aux États-Unis, seuls 24% prévoient d’en faire de même.

usine-ido

De même, tandis que 40% de producteurs allemands prévoient d’utiliser des robots autonomes et des systèmes d’assistance dans les deux ans à venir, seuls 20% d’usines américaines partagent cette ambition. Alors qu’une majorité d’usines dans le monde entier reposent toujours principalement sur des ouvriers humains, l’automatisation se présente comme l’évolution logique de la manufacture. Dans ce contexte, l’Allemagne mène clairement la danse en prévision de cette nouvelle révolution industrielle.

Un investissement bénéfique

Toujours selon le rapport du BCG, l’investissement mondial dans les solutions IoT atteindra 70 milliards de dollars en 2020, contre 29 milliards de dollars en 2015. L’industrie de la manufacture devrait compter parmi les principales bénéficiaires.

Selon une autre étude menée par TATA Consultancy, les entreprises ayant utilisé des outils IoT en 2014 ont profité d’une croissance moyenne de chiffre d’affaires de 28,5% entre 2013 et 2014.  Autant dire que le déploiement de solutions connectées représente un investissement des plus judicieux.

 

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply