Les mamans peu attirées par les objets connectés

Une étude menée par l’Institut des Mamans a révélé que peu de mamans adoptent les objets connectés. La raison est souvent leur utilité, mal perçue par ce public.

1 maman sur 10 possède un objet connecté

D’après l’étude menée par l’IDM, seulement 15.6% des foyers avec des enfants de moins de 3 ans sont équipés d’un objet connecté. Dans ce panel, une maman sur deux est dotée d’une montre connectée. Il semble bien que l’engouement tant vanté par les fabricants ne soit pas au rendez-vous chez les jeunes parents.

L’étude fait aussi ressortir un autre chiffre : 1 maman sur 10 possède un ou des objets connectés dédiés à l’enfant. Là encore, le chiffre est très faible, même si de plus en plus de jeunes parents se disent intéressés par ce type d’appareil.

Etude IoT

Crédit : Institut des Mamans

Une utilité mal perçue

Bien que l’intérêt pour les objets connectés soit fort et pas seulement dans le domaine des jeunes parents, une constante se dégage souvent : la réelle utilité de ces gadgets. Diverses études montrent que la plupart des personnes attirées par cette nouvelle forme de technologie n’en voient pas tous les usages possibles. Un phénomène qui semble dû à un manque de clarté de la part des constructeurs.

Mais les jeunes parents sont probablement aussi réticents à utiliser des objets connectés pour des causes de sécurité. La plupart émettent des ondes et on peut aisément comprendre que peu de personnes souhaitent y exposer leurs jeunes enfants.

La balle est donc dans le camp des fabricants qui vont devoir innover et surtout prouver que les objets connectés ne sont pas de simples gadgets pour les geeks.

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply