Faire pipi sous la douche est totalement déconseillé, le saviez-vous ? Voici les raisons

Quand l’on prend une douche, on pourrait être tenté de faire pipi. Cet acte est écologique, car il permet d'économiser de l'eau. D'autant plus qu'une chasse d'eau tirée consomme jusqu'à 10 litres d'eau potable. Mais, si cette habitude est bonne pour la planète, elle comporte des risques notables. Nous vous recommandons de ne pas faire pipi sous la douche. Objeko vous donne tous les détails.

©iStock-Faire pipi sous la douche est totalement déconseillé, le saviez-vous ? Voici les raisons

L’eau qui coule dans la douche peut donner envie d’uriner. Cet acte doit être évitée, en particulier chez les femmes.

Pourquoi ne faut-il pas uriner sous la douche ?

Aux Etats-Unis, Alicia Jeffrey-Thomas, une kinésithérapeute, a alerté contre les risques d’uriner sous la douche, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. D’après elle, uriner sous la douche pourrait causer avec le temps des risques de fuites urinaires. Ainsi, lorsque l’on urine alors que l’eau de la douche coule, notre cerveau peut effectuer une association entre le fait d’uriner et l’eau qui coule. Ainsi, ce dernier pourrait déclencher une volonté d’uriner quand on entendra l’eau couler.

 

C’est un automatisme que notre cerveau met au point. Cette association est plus risquée, pour les personnes qui avec l’âge développent des soucis au niveau du plancher pelvien, et ont davantage de mal à se retenir lors d’une envie pressante. Le risque de fuites urinaires devient plus important, chaque fois que la personne entend l’eau qui coule.

Eviter l’association pour le cerveau

La kinésithérapeute recommande l’arrêt du jet d’eau, avant de se rendre aux WC pour éviter une  association du cerveau. D’autre part, ce geste est déconseillé pour les femmes, car leur anatomie n’est pas adaptée à cette façon d’uriner. Ainsi, en étant debout, le périnée, n’arrive pas à se détendre, par conséquent, la vessie ne se vide pas totalement. Ainsi, le périnée ne peut se détendre vraiment qu’en position accroupie.

 

De plus, si la vessie ne se vide pas complètement, cela pourrait entraîner des infections urinaires. Si l’envie de faire pipi est forte, la kinésithérapeute recommande aux femmes de s’accroupir et de ne pas uriner debout. Il est déconseillé de se retenir d’uriner, à cause des conséquences que cela pourrait entraîner en devenant une habitude.

Il faut aussi éviter de se retenir d’uriner ?

L’urine contient de l’eau, mais également des déchets que le corps a la nécessité d’évacuer. Quand l’on se retient d’uriner, l’urine stagne et c’est de cette manière que les bactéries s’accumulent dans la vessie, causant une infection urinaire qu’on appelle aussi cystite. Cette inflammation de la vessie touche surtout les femmes et se caractérise, par des douleurs au ventre et une sensation de brûlure au moment d’uriner.

Se retenir d’uriner peut causer, la formation de calculs au niveau des reins. Formées par des sels minéraux, ces pierres s’accumulent dans les reins, la vessie, causant de grosses douleurs. La rétention urinaire, peut provoquer aussi une conséquence plus fâcheuse : le reflux vésico-urétéral. Cette pathologie intervient quand l’urine retourne dans l’urètre et les reins, au lieu d’être évacuée. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous donner des conseils pratiques.