Familles nombreuses : cet incident choc durant les tournages, les Gonzalez balancent

Que se passe-t-il quand les caméras de Familles nombreuses s'éteignent ? C'est justement ce que vont nous raconte Mélanie et Franck ! Encore traumatisés par ce qu'ils ont vécu, ils ne peuvent pas conserver ce lourd secret plus longtemps. Après tout, le public a le droit de savoir !

© Photo-montage TF1

Chaque épisode de Familles nombreuses ne ressemble pas au précédent. Pour preuve, cette anecdote risque de ne laisser personne indifférent !

Familles nombreuses en panique !

Familles nombreuses s’apprête à souffler sa deuxième bougie. Or, si l’équipe d’Objeko s’amusait à additionner l’âge de tous les participants, le résultat dépasserait ce à quoi vous pouvez vous attendre. En tout cas, Mélanie et Franck Gonzalez ne regrettent pas un instant d’avoir accepté de faire partie de cette belle aventure.

Capture d’écran (c) TPMP (c) C8

Ce qui n’est pas le cas d’Amandine Pellissard. Comme elle le déplorait sur le plateau de TPMP ou de son BFF Jérémstar, elle subit un harcèlement de taille. À votre avis, pourquoi les haters s’acharnent sur une tribu plutôt qu’une autre. Quoiqu’il en soit, les caméras n’ont pas l’air d’effrayer les enfants. Habitués à être exposés sur les réseaux sociaux, on peut assister à des scènes mythiques qui ne sont pas (encore) diffusées à l’écran. Or, une récente anecdote va fragiliser les esprits. De quoi s’agit-il ? On vous raconte tout dans les moindres détails !

Des souvenirs à la pelle

Par l’intermédiaire de story, de clichés ou encore de live, les membres de Familles nombreuses mettent le point sur les I sur certaines rumeurs. Il y a quelques semaines, Diana Blois en a profité pour régler ses comptes avec une abonnée. Que c’est facile de critiquer par commentaires interposés ! Du côté des Gonzalez, on préfère être optimistes que négatifs. Hélas, de temps en temps, quelques déconvenues peuvent troubler l’équilibre de cette joyeuse tribu. Et celle qu’Objeko s’apprête à vous relater est tout simplement hors-norme. Depuis que la télé-réalité existe, on n’a pas eu connaissance de moments si déroutants… surtout en présence des enfants !

Force est de constater que les huit enfants de Mélanie et Franck n’ont pas la l*ngue dans leur poche. En effet, mis à part le petit dernier Marceau qui est encore au biberon et avec des couches, chacun tente de faire le beau devant la caméra. Aussi, lorsqu’Hugo s’exprime, les assidus de Familles nombreuses retiennent leur souffle. Avec ses ravissantes fossettes ainsi que ses paillettes multicolores dans les yeux, il explique cette seconde où tout a basculé. Hormis dans un film catastrophe ou une série à suspense de Netflix, on ne voit pas comment ça aurait pu être pire ! Or, le petit prince de Franck n’a pas bien saisi l’ampleur de la tragédie. Allez, cette fois, la rédaction met toutes les sur table. Accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences. Cher lecteur, personne de votre entourage ne pourra s’en sortir sans y laisser des plumes !

Quand le tournage de Familles nombreuses mute en catastrophe !

Des rencontres avec des journalistes, les petits et les grands de Familles nombreuses en ont désormais pris l’habitude. C’est pourquoi, des détails comme la lumière des projecteurs ne les effraient plus. Par contre, statistiquement parlant, que l’une d’entre elles ait un accident, c’est nettement moins possible. Hélas, c’est justement ce qui va se dérouler ce jour-là. Et rien que mieux que Mélanie pour faire un bref résumé du drame. « Il y avait une petite table en bois pour les enfants et la journaliste s’est assise dessus. » De son propre aveu, le meuble était en piteux état. Incapable de s’en séparer, les Gonzalez essaient de la rentabiliser jusqu’au bout puisqu’elle leur rappelle tant de souvenirs !

Souriant, Hugo complète avec malice les propos de sa maman. « Ça a tenu, pendant trente minutes. Un moment, on a entendu un gros « boum« , mais on ne savait pas d’où il venait. On a regardé la journaliste et elle était passée à travers la table. » Aura-t-on un jour la chance de la découvrir de TF1 ? Visiblement, le caméraman aurait conservé la séquence. Or, que l’équipe technique de Familles nombreuses décide ou non de la couper au montage, ce n’est malheureusement pas du ressort des Gonzalez et encore moins de celui qu’Objeko. Qu’on se rassure, ce genre de moments cultissimes a tout sa place dans le programme. On ne dénombre plus ses instants de complicité capables de nous réchauffer l’âme et le cœur. Donc, comptez sur nous pour vous raconter les coulisses. D’ici là, on espère que la salariée de TF1 a plus peur que mal !