Familles nombreuses, la vie en XXL: « J’étais un petit délinquant », comment Olivier Gayat a failli finir en prison….

Olivier Gayat et sa famille sont devenus de véritables vedettes en rejoignant l’émission de TFX. Un changement de vie radical comparé à la jeunesse du père de famille, une jeunesse qui a failli se finir derrières les barreaux.

Olivier Gayat (Familles nombreuses, la vie en XXL) : du jeune délinquant à influenceur très populaire
© TF1

Les téléspectateurs ont répondu positivement à l’arrivée de ce nouveau programme. Familles nombreuses, la vie en XXL, fascine le public. Le groupe TF1 a fait un excellent choix en permettant à cette émission de voir le jour. Les familles représentées à l’écran deviennent même de véritables vedettes, très suivies sur les réseaux sociaux. Ce sont près de 2 millions de téléspectateurs qui sont devant leurs écrans de télévision pour suivre le show. Et ce sont plus de 400 000 internautes qui sont maintenant abonnés au compte Instagram de la famille Gayat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Famille Gayat 🏡 (@famillegayat)

Jeremstar a rencontré cette famille star de Familles nombreuses, la vie en XXL pour ses interviews Baby Story. C’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ces nouvelles vedettes. Combien la famille gagne grâce aux placements de produits notamment. Mais également de connaître le passé du papa, Olivier Gayat. Car il se trouve qu’il était loin de mener une vie exemplaire. Et le magazine Public partage l’un de ses témoignages auprès du Berry Républicain, datant de 2013, dans lequel il donne des détails glaçants. Objeko n’a pas perdu une miettes des nouvelles pour tout vous partager dans cet article.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SOUKDAVONE GAYAT (@soukdavonegayat)

Olivier Gayat, père de famille nombreuse et ancien jeune délinquant

Ce papa de 9 enfants n’est pas fier de son passé d’adolescent. Il a pris des libertés avec les lois et avec la justice qu’il regrette. Il est évident qu’il ne souhaite pas voir ses enfants reproduire ses erreurs de jeunesse. Aujourd’hui, il est rangé et peut parler de son histoire avec sincérité. En effet, grâce à Famille Nombreuses, la vie en XXL, Olivier Gayat peut prouver qu’il a opéré des changements dans son style de vie. Soukdavone, son épouse, et lui, sont les parents d’une grande tribu dont les enfants vont de 4 à 26 ans. Participer à cette émission c’était le moyen de faire changer les regards sur les familles nombreuses. Car il est vrai que ce sont des familles rares qui sont souvent associées à perte de contrôle ou irresponsabilité.

Pour toutes les familles qui rejoignent Familles Nombreuses, la vie en XXL, c’est l’occasion de faire passer un message au public. Celui que l’amour est bien présent dans ces grandes familles. Et surtout que les clichés et les stéréotypes ne sont en aucun cas à généraliser. Objeko ne peut que valider cette idée, faire des généralités est rarement concluant. Avec le nouveau concept de Jeremstar, Baby Story, c’est donc une opportunité de confronter la réalité avec le discours. En effet, il ne va omettre aucune question pour apprendre à connaître la famille d’Olivier Gayat et son fonctionnement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar)

Familles nombreuses: La rémunération par les placements de produits

Jeremstar n’oublie pas non plus de poser les questions que tout le monde se pose. À savoir si Olivier Gayat et sa famille font des placements de produits. En effet, depuis qu’ils passent à la télévision, ils sont largement suivis sur les réseaux sociaux. Sur le compte personnel Instagram d’Olivier Gayat, ce sont déjà 100 000 internautes qui le suivent. Mais sur le compte de la famille, les fans sont plus de 400 000. Et cela intéresse forcement les marques, Jeremstar le sait bien.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Famille Gayat 🏡 (@famillegayat)

« Après avec la famille Gayat, il faut savoir qu’on divise par le nombre de personnes. Donc même si c’est une grosse somme dans le mois, on divise parce que chacun a sa part. Les mineurs n’ont pas leur part complète mais on contribue en leur faisant des cadeaux (…) Mais si on peut donner une fourchette : ça va aller de minimum 5 000 euros jusqu’à 15 – 20 000 euros par mois, juste en placements de produits. Après, on a une entreprise, donc ça ne rentre pas tout dans notre poche » explique cette grande famille d’influenceurs.

Une enfance et une adolescence compliquées pour le papa

À l’âge de 7 ans, Olivier Gayat est récupéré par les équipes de la DAAS avec ses frères et sœurs. Il explique à Jeremstar qu’ils étaient maltraités par leurs parents et ont donc été placés en foyer. Objeko précise que des voisins ont donné l’alerte. Jusqu’à ses 14 ans Olivier Gayat menait une vie calme mais ensuite, il a été placé dans des foyers plus difficiles à cause de ses actes de délinquances.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SOUKDAVONE GAYAT (@soukdavonegayat)

« Quand j’ai eu 14-15 ans, j’ai mal tourné. J’ai connu des gardes à vue, j’ai commis des cambriolages, je suis tombé pour recel d’armes mais plutôt que d’aller en prison, je faisais des travaux d’intérêt général. Pendant dix ans, j’ai fait des c*nneries… » disait-il en 2013 au Berry Républicain.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.