Familles nombreuses : un 2ème enfant atteint d’autisme, nouveau coup dur pour cette maman

Les familles vedettes du programme de TF1 sont très actives sur les réseaux sociaux. Comme toutes les mamans de ces familles nombreuses, Cindy Reymond s'est confiée à ses abonnés. Elle soupçonne l'un de ses neuf enfants de souffrir d'un trouble du spectre autistique.

© TF1

Familles nombreuses, la vie en XXL continue de cartonner sur TF1. Mais depuis la première saison et le lancement du programme, les familles présentes à l’écran ont bien changé. En effet, certaines sont encore là mais tout le monde a bien grandi. D’autres sont parties pour laisser la place à de nouvelles familles nombreuses. Pour la famille de Cindy Reymond, ce sont les deux premières saisons de l’émission qui la mettait en avant sur TF1. Mais ce n’est pas parce qu’elle ne passe plus à la télévision que le public se désintéresse de son quotidien. D’autant que les parents de cette grande famille se sont séparés.

En effet, ce sont encore plus de 60 000 personnes qui prennent des nouvelles de Cindy et de ses neuf enfants. Et ce 2 mai, elle annonçait craindre que l’un de ses enfants ne souffre de TSA, trouble du spectre autistique. Décidée à ne rien cacher à ses fans, elle peur partage des détails sur le « long parcours » qui l’attend. Le tout avant de prendre deux ou trois jours loin des réseaux sociaux pour se ressourcer. Objeko vous raconte tout !

Les familles nombreuses impressionnent les internautes par leurs courages

C’est peu dire que de souligner le courage de Cindy Reymond au quotidien. En effet, ses fans n’ont de cesse de le rappeler et de lui en souhaiter. Car, non seulement elle est maman de neuf enfants, elle est aussi séparée de son compagnon. Et comme si cela ne suffisait pas, elle doit faire face à des troubles particuliers chez certains de ses enfants. Heureusement, malgré toutes les épreuves que cette mère de famille nombreuse doit affronter, elle sait qu’elle peut se reposer sur ses fans de temps à autres. Ou du moins, évacuer son stress en leur livrant les détails de son quotidien parfois complexe. Il faut aussi ajouter à cela que son rôle de maman compte plus que tout pour elle. Dès lors, qu’importe les épreuves qui se dressent sur sa route, elle fera toujours tout son possible pour le bien-être de ses enfants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CINDYFAMILY.OFF (@cindyfamily.off)

Mais pour certaines familles nombreuses, ou des familles moins nombreuses aussi d’ailleurs, le bien-être des enfants ne passe pas seulement pas les cases élémentaires que tout un chacun peut imaginer. Les nourrir, les aimer, les laver, les éduquer, les vêtir… Ces banalités essentielles ne suffisent parfois pas à faire en sorte qu’un enfant puisse s’épanouir. Et Cindy Reymond le sait pertinemment. En effet, l’un de ses fils, Maé, souffre d’un trouble du spectre autistique (TSA) de type Asperger. Il a donc des besoins particuliers et nécessite une attention différente de celle de ses frères et sœurs. Un autre de ses enfants, Aaron, souffre quant à lui de presque tous les troubles dits « DYS ». Il est dyslexique, dysorthographique, dyspraxique et dysexécutif. En somme, il ne lui manque que la dysphasie pour cumuler tous les troubles de cet ordre.

Une attention particulière pour des enfants uniques

Maé et Aaron sont donc suivis et reçoivent une attention particulière pour qu’ils puissent s’épanouir au mieux. C’est évidemment essentiel pour leur mère. Avoir une famille nombreuse c’est aussi savoir que chacun de ses enfants peut rencontrer des obstacles de ce types et être prêt à l’aider à les surmonter. Et ce 2 mai, Objeko vous le disait plus haut, elle évoquait avec ses fans la possibilité qu’un autre de ses enfants, Roméo, soit atteint de troubles du spectre autistique.

« Demain est un grand jour, le commencement d’un long parcours. Premier rendez-vous, premier entretien. Puis après ça, il faudra patienter de longs mois pour attaquer une longue série de plusieurs rendez-vous (J’ai envie de dire je suis rodée). Quand on vit certaines situations dans nos vies, on est plus attentive, plus formée, plus à l’écoute, plus réaliste. On remarque, on voit, on se voile la face, on se dit : ‘mais non’. Puis après des mois d’observation, de questions, je me suis décidée à lancer ces démarches, il y a quelques mois pour plein de raisons, pour des signes, des comportements, plusieurs choses qui m’interpellent. », écrivait Cindy sur son compte Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CINDYFAMILY.OFF (@cindyfamily.off)

Au passage elle rappelle à ses abonnés que les troubles du spectre autistique peuvent être repérés chez des professionnels dès l’âge de 18 mois. Et le lendemain, sur son compte Instagram toujours mais cette fois-ci en story, elle informe ses fans pour leur dire que le premier rendez-vous s’est bien passé. Et qu’elle va en profiter pour prendre deux ou trois jours loin des réseaux pour se préparer à la suite des événements. Objeko ne vous cache pas qu’encore une fois, les fans de cette famille nombreuse saluent le courage de Cindy Reymond.

cindy-reymond-familles-nombreuses-tsa-trouble-du-spectre-autistique-tf1
@cindyfamily.off