Familles nombreuses : un enfant victime d’un accident, il se retrouve aux urgences, panique !

C'est une grosse frayeur que nous raconte la mère de cinq enfants en story. L'un de ses triplés, à force de se tordre de douleur à la suite d'une piqûre, a été emmené aux urgences par son père pour s'assurer qu'il allait bien. Un moment qu'elle a réussi à gérer, même si elle reconnaît qu'elle était en panique sur le moment.

© TF1

Familles nombreuses: Une blessure qui peut être très grave 

Familles nombreuses: Florie Galli s’est emparée de son compte Instagram pour raconter sa mésaventure. Elle a l’habitude de raconter son quotidien avec ses cinq enfants, dont trois triplés (Arthur, Lucie et Rose). Et justement, c’est l’un deux qui va mal, comme l’explique Florie qui revient sur la grosse frayeur : 

 « Pendant que je donnais les bains, j’ai entendu des hurlements et en fait c’était Arthur qui venait de se faire piquer par un frelon asiatique. Il était entré dans sa chambre. Un cauchemar ! J’étais un peu en panique« . 

Face à la douleur de son fils, Florie essaie d’avoir les meilleurs réflexes possibles pour soulager sa peine et faire en sorte qu’il ressente moins la douleur : « On lui a vite donné du Doliprane. On a déposé un produit froid sur la piqûre. Comme il s’est fait piquer sur le pied, il ne pouvait plus marcher« . 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florie Galli (@floriegalli)

Arthur est conduit à l’hôpital 

Mais le doute reste. D’abord, Arthur souffre toujours le martyr. Ensuite, on sait que les piqûres de frelons sont potentiellement dangereuses. Il faut, dès lors, consulter rapidement un spécialiste afin de savoir si le jeune garçon est hors de danger ou non. Son papa Bastien se charge alors de l’emmener aux urgences pendant que sa femme s’occupe des autres enfants. 

« C’était vraiment affreux. Il pleurait, il hurlait et ça lui faisait toujours hyper mal. J’ai donc appelé Bastien en catastrophe, puis il l’a amené à l’hôpital. Ils lui ont dit qu’il n’y avait pas de réaction allergique, mais qu’effectivement la piqûre est souvent très douloureuse et qu’il allait avoir du mal à poser le pied. Demain, il ne pourra pas retourner à l’école ». 

Dans la plupart des cas, la piqûre d’un frelon asiatique n’est pas plus grave que celle d’une abeille ou d’une guêpe. Mais comme son dard peut traverser les vêtements, et le frelon peut piquer plusieurs fois, contrairement à ses cousines éloignées. Le risque majeur est le même que pour les autres insectes c’est-à-dire un risque d’allergie. Si vous avez un nid de frelons asiatiques dans votre jardin, il faut impérativement appeler quelqu’un pour le faire enlever. Votre vie risque fort d’être un enfer sinon avec des piqûres à répétition. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florie Galli (@floriegalli)

Familles nombreuses: Florie vérifie son jardin 

Et justement, qui dit piqûre dit frelon et qui dit frelon dit potentiel nid. Dès lors, Florie s’est donnée pour mission de trouver d’où venait la bête coupable d’avoir fait autant souffrir son fils. Elle a donc inspecté les lieux, visiblement sans succès puisqu’elle n’a pas tenu au courant ses followers et a repris le cours de sa vie normalement. De quoi laisser penser qu’il s’agissait d’un refelon égaré. Plus de peur que de mal, donc. 

Lucie ne trouve pas sa place à l’école, sa maman est inquiète

Il y a peu, c’était sa fille Lucie qui était au centre des stories de sa mère Florie. Cette dernière expliquait en effet à quel point sa fille, très sensible, avait du mal à trouver sa place à l’école. 

« Comme vous le savez, Lucie à l’école, ce n’est pas encore tout à fait ça… Elle est hyper émotive. C’est vrai qu’elle fait pas mal de crises, elle n’a pas trop envie de participer aux activités. L’école m’avait soumis l’idée de la faire suivre par un spécialiste. Donc, je suis allée voir une psychologue qu’on m’avait conseillée« 

 « Lucie doit apprendre à travailler et à faire des activités toutes seules, sans la présence de ses frères et sœurs. Elle les sollicite constamment lorsqu’elle est à l’école, parce que Lucie, elle est hyper angoissée et hyper stressée. Elle a toujours besoin de sentir quelqu’un proche d’elle. Elle est vraiment trop dépendante de ses frères et sœurs. Il faut qu’elle arrive à évoluer pour développer sa propre personnalité« .

Une manière pour l’influenceuse de montrer qu’elle vit aussi des épreuves de maman, comme toutes les autres, et qu’elles ne doivent pas se sentir seules.