Fitbit Ionic : notre test & avis de la montre-coach

Après avoir racheté Pebble et Vector, Fitbit revient sur le devant de la scène avec une montre connectée qui doit faire face à une forte concurrence. La Ionic a-t-elle ce qu’il faut pour convaincre ? Réponse à la fin de ce test.

Mise à jour 21/03/2018 : Préparant l’arrivée de la Versa, Fitbit vient de passer son système Fitbit OS à la version 2.0. L’interface de la montre Ionic subit quelques changements et se voit adjoindre la possibilité de télécharger les musiques de votre compte Deezer. Les fans de Pebble ne manqueront pas de remarquer quelques similitudes avec le défunt Pebble OS. Ce qui n’est finalement pas plus mal !

Prix et spécifications

Pour sa nouvelle venue, Fitbit n’y va pas par quatre chemin et annonce un prix de 349.95€, bien loin de ses classiques traqueurs à moins de 200€. Il faut dire que la Ionic a de bonnes spécifications, la plaçant en bonne position pour lutter contre l’Apple Watch et la Samsung Gear S3 qui tiennent le haut du marché depuis un moment déjà. La belle est ainsi équipée de ce qui se fait de mieux ou presque :

  • Ecran tactile 1.42″ LCD 348 x 250 px
  • Stockage interne pour 300 musiques environ
  • GPS, NFC, capteur de rythme cardiaque
  • Bluetooth 4.0, WiFi 802.11 b/g/n
  • Étanche 5 ATM
  • Dimensions : 38.5 x 22.1 x 12.2 mm
  • Poids : 46 grammes
  • Fitbit OS

Pas de micro, ni de haut-parleur. Il faudra donc se passer de quelques fonctions inhérentes aux smartwatches. On retrouve en revanche le matériel nécessaire à tout bon traqueur d’activité. Reste à voir comment fonctionne l’ensemble. Pour ça, je vous invite à poursuivre au paragraphe suivant.

Notre vidéo de prise en main

Design

Premier point qui risque de faire grincer pas mal de dents : le look de la montre. Cette dernière n’est pas vraiment attractive au premier abord. Mais en y regardant de plus près, on retrouve ce qui fait l’ADN de Fitbit avec un cadre en aluminium, un bracelet strié en silicone, tout comme les boutons physiques. En fait, je trouvais dans mon test du Charge 2 que ce dernier ressemblait à un Alta qui aurait été étiré. Ici, on a une Ionic qui ressemble à un Charge 2 tout aussi étiré. On retrouve aussi un petit air de Fitbit Blaze.

Design de la montre coach Fitbit Ionic

Vue de côté boutons physiques Ionic

Capteur rythme cardiaque Fitbit Ionic

La Fitbit Ionic reste cependant très agréable à porter, son poids léger la rendant très discrète. Et une fois allumé l’écran, on se rend compte de la qualité de l’ensemble. La forme rectangulaire prend même tout son sens. Les informations sont lisibles, très simples d’accès. Le capteur de luminosité situé sous la dalle fonctionne à merveille, permettant d’utiliser la montre-coach dans toutes les situations. Les bracelets sont très simples à changer, comme toujours.

Bracelet silicone Fitbit Ionic

La dalle LCD utilisée sur la Fitbit Ionic est de bonne qualité, bien qu’un tout petit cran en dessous des dalles OLED. Les couleurs restent vives. Les contrastes sont corrects. L’ensemble bénéficie d’une bonne luminosité. La smartwatch se place ainsi parmi les plus efficaces à l’heure actuelle.

Ecran LCD Fitbit Ionic

Application Fitbit

Compatibilité : Android 5.0+, iOS 9.0+ et Windows 10

Appareil de test : Xiaomi Mi Mix 2 sous Android 7.1 Nougat

Fitbit
Fitbit
Développeur: Fitbit, Inc.
Prix: Gratuit
Fitbit
Fitbit
Développeur: Fitbit, Inc.
Prix: Gratuit
Fitbit
Fitbit
Développeur: Fitbit
Prix: Gratuit

L’application Fitbit a toujours fait partie de mes préférées. Une interface bien structurée, des graphiques clairs, des encouragements réguliers… La totale ! La dernière version en date adopte un design proche de ce qu’on trouve sur Samsung Health avec des blocs qui viennent résumer les données de la journée en cours. Tout est rapidement accessible, c’est franchement impeccable.

Application Fitbit Android

Suivi GPS montre connectée Fitbit

De par son statut de smartwatch, la Ionic bénéficie d’une section bien à elle qui permet de changer les cadrans ou télécharger des applications. Le catalogue est pour le moment assez peu fourni. J’ai cependant eu un grand plaisir à retrouver les cadrans d’anciens développeurs Pebble qui ont migré leurs créations sur la Ionic. Par contre, les applications sont vraiment peu nombreuses. Mais j’y reviendrai plus loin.

Accès au magasin d'application Fitbit Ionic

Dans tous les cas, la partie suivi des données est vraiment bien mise en place par Fitbit. On peut même retrouver nos progrès sur le site officiel depuis n”importe quel navigateur. C’est très rare, ajoutant clairement de la valeur à l’application. Cerise sur le gâteau, de nombreuses applications partenaires sont compatibles dont MyFitnessPal, Strava ou RunKeeper. En bref, difficile de trouver des défauts à l’application Fitbit !

Fitbit suivi des données via navigateur web

Prise en main

Traqueur d’activité : oui

Le domaine où brille Fitbit est le suivi d’activité. La Ionic profite ainsi d’années d’expertise et ça se ressent. La montre est ainsi capable de suivre vos marches et courses automatiquement. Vous pouvez bien entendu lancer un suivi manuel afin d’obtenir un maximum de données dont le suivi GPS.

Suivi manuel activité

La montre peut gérer 7 activités différentes :

  • Course à pied
  • Vélo
  • Natation
  • Tapis de course
  • Musculation
  • Fractionné
  • Exercice

C’est plutôt complet, mais les sportifs les plus exigeants regretteront l’absence de suivi de triathlon ou de la randonnée. Pas de suivi du VO2Max non plus. La montre ajoute néanmoins des exercices de respiration. Trois vidéos sont aussi disponibles avec l’application Coach, vous assistant à la réalisation de vos exercices. Idéal pour progresser en douceur. J’espère que d’autres vidéos seront disponibles à l’avenir.

Exercice relaxation Fitbit Ionic

Vidéo exercice sur montre Ionic

La Fitbit Ionic est aussi capable de suivre votre sommeil. Elle le fait d’ailleurs très bien, se hissant parmi les montres sport les plus efficaces dans ce domaine. On sent donc bien la patte Fitbit qui démontre une fois de plus sa maîtrise dans le suivi d’activité. Dommage que la partie “montre connectée” ne suive pas la même direction…

Smartwatch : malheureusement, non

Après le rachat de Pebble et Vector, je dois avouer que j’attendais avec impatience de voir le résultat. Hélas, quelle déception ! De montre connectée, la Ionic n’a que le nom. L’interface de la montre manque un peu de fluidité dans les animations. Les notifications sont réduites au minimum. Impossible ainsi de répondre à un SMS. Quant aux mails, on peut à peine voir le titre. Impossible d’en lire le contenu.

Notification GMail sur Fitbit Ionic

On retrouve cependant un petit côté Pebble avec le magasin dédié. Cadrans et applications sont facilement téléchargeables. Le magasin reste cependant assez vide pour l’instant. Aucune application de streaming musical à l’horizon (aux USA, Pandora est pré-installée sur la montre). Espérons que les développeurs tiers viennent remplir tout ça dans les mois qui viennent.

CAdrans montre connectée Fitbit

Autre déception : la gestion de la musique. Si la montre peut stocker plusieurs centaines de musiques dans sa mémoire, il n’est pas possible de contrôler le lecteur du smartphone. A moins de télécharger vos morceaux depuis le PC, vous devrez faire l’impasse sur l’écoute musicale en streaming. Quant à la puce NFC, elle est inutile en France, aucune banque de gérant Fitbit Pay. En bref, la montre n’est pas très “smart” pour l’instant…

Autonomie

5 jours d’autonomie, telle est la promesse de Fitbit. Pour ma part, cette promesse est entièrement tenue. En utilisant la montre connectée de façon classique – c’est-à-dire sans le GPS – vous pourrez même aller au delà. Cette excellente autonomie est aussi due à l’écran qui ne s’allume que quand on incline le poignet ou appuie sur le bouton.

La recharge s’effectue en 2h environ, ce qui fait que la Ionic reste facilement active 24/7. Si par contre vous vous lancez dans une grande sortie sportive, il faudra compter moins de 10h de batterie, le GPS étant très gourmand. Mais on reste malgré tout dans le haut du panier. Un excellent point pour cette montre-coach !

Conclusion

7.5 Total Score
Une belle montre sport "à la Fitbit"

Si vous attendiez une smartwatch au style Pebble, alors passez votre chemin. La Ionic est avant tout une montre sport qui suit la continuité des traqueurs d'activité de la marque américaine. Servie par une application en béton, un très bel écran et une bonne autonomie, cette montre-coach a tout pour séduire les sportifs réguliers. Il est cependant dommage que les fonctions smartwatch restent autant en retrait. La puce NFC pour les paiements reste inutile en France à l'heure actuelle. Fitbit OS part sur de bonnes bases, mais manque encore de maturité pour détrôner l'Apple Watch ou la Gear S3. Je recommande donc la Fitbit Ionic si vous désirez avant tout un traqueur d'activité complet et motivant. Tant qu'à faire, attendez aussi une promotion, le prix officiel de 350€ étant un peu trop élevé compte tenu des quelques manques de la montre-coach.

PROS
  • Très bon écran
  • Application Fitbit au top
  • Bonne autonomie
  • Compatibilité avec de nombreuses applications tierces
  • Quel plaisir de retrouver d'anciens cadrans Pebble !
CONS
  • Gestion des notifications trop limitée
  • Fitbit OS manque de fluidité
  • NFC inutile actuellement
  • Prix un peu trop élevé
  • Les sportifs exigeants resteront sur leur faim
User Rating: 1 (1 votes)
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply