Florence Foresti cash sur cette décision radicale prise pour sa carrière, « J’en ai rien à foutre »

Interviewée dans l'émission "En aparté", Florence Foresti a fait des révélations surprenantes sur un tournant de sa carrière.

© Sarah Deslandes-Florence Foresti cash sur cette décision radicale prise pour sa carrière, « J’en ai rien à foutre »

Depuis ses débuts dans l’univers du spectacle, Florence Foresti a toujours suivi sa ligne directrice. Pour parler de la sortie de sa nouvelle série diffusée sur Canal +, elle était présente sur le plateau de « En aparté ». L’occasion pour elle de faire quelques révélations poignantes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par florence foresti (@madameforesti)

Florence Foresti a connu un grand tournant dans sa carrière

Dans cette nouvelle série, Florence Foresti joue son propre rôle. En évoquant celui-ci avec Nathalie Levy, l’humoriste a parlé de sa carrière et ses débuts dans les années 2000. Rappelez-vous de son spectacle emblématique « Les taupes modèles » ! Les années ont passé, Florence Foresti a convaincu le public français et se place aujourd’hui parmi nos humoristes préférés.

Mais tout n’a pas été toujours tout rose pour Florence. Il a fallu travailler dur pour en arriver là. En outre, la jolie brune est passée par des périodes de doute. A une certaine époque, ses spectacles s’adressaient aux personnes qui lui ressemblaient : des hommes et des femmes célibataires et sans enfants. Mais un jour, l’humoriste a rencontré l’amour, puis elle est devenue maman. L’occasion pour elle d’écrire de nouveaux sketches destinés à un nouveau public.

« On a été traversés par cette pensée que nous allions perdre ce public jeune, célibataire et sans enfants » avait-elle pensé, arrivée à ce carrefour dans sa vie. Il est vrai que sa nouvelle situation avait influencé ses choix artistiques. « Je suis arrivée avec cette envie, cette impériosité, de parler de la grossesse et de la maternité » a-t-elle confié à Nathalie Levy.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par florence foresti (@madameforesti)

La crainte de perdre un public jeune

Mais ce changement n’a pas été facile à mettre en place. L’humoriste et son entourage craignaient que le public ne suive pas. « Mes producteurs et moi avions eu peur de perdre une partie du public. Au début, le public avait mon âge, c’était des jeunes. » s’est-elle rappelé.

Mais bien décidée à passer ce cap, Florence Foresti s’est lancée dans de nouveaux projets, soutenue par ses producteurs. Sur le plateau de « En aparté » la mère de famille a révélé son leitmotiv : « J’ai vieilli, je ne vais pas leur mentir, et ceux qui le veulent vieilliront avec moi. Si je perds les jeunes, tant pis », a-t-elle confié avant d’ajouter : « J’en ai rien à foutre. Ce que je veux, c’est être fidèle à ce que je raconte et à ce que je suis. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par florence foresti (@madameforesti)

L’humoriste est bien décidée à rester fidèle à ce qu’elle est

Florence Foresti a poursuivi son interview en révélant l’importance qu’elle accorde à son authenticité. En effet, l’humoriste a toujours pris soin de donner vie à des personnages qui lui ressemblent lors de ses spectacles. « Je ne vais pas mentir et essayer de faire le spectacle d’une fille de trente ans, j’en ai bientôt cinquante. Donc je parle de ce que je connais, de ce que je vis, et puis qui m’aime me suive », a-t-elle conclu.

Avant de quitter le plateau, l’artiste a tout de même tenu à rendre hommage à tous ceux qui ont dépassé l’âge de la jeunesse. « Il n’y a pas que les jeunes qui font le monde, il y a aussi les quinquas, les séniors, etc. Il y a des gens qui ont envie de rire et qui ne se reconnaissent peut-être pas dans l’humour des très jeunes. »

Quitte à paraître ringarde, Florence Foresti a décidé de rester fidèle à ce qu’elle est. Et tant pis pour ceux qui n’adhèrent pas à sa manière de voir les choses !