Florent Pagny bientôt papi ? Il nous répond sans détour…

Le chanteur tourne une page et en ouvre une nouvelle. Dans la fleur de l'âge, il a encore tous ses rêves. On vous raconte ses projets et il sait ce qu'il veut ! Alors va-t-il devenir grand-père ou est-ce une rumeur ? Objeko vous dit tout !

© Purepeople
On y croit à peine, mais les années passent pour tout le monde. En effet, Florent Pagny va célébrer son soixantième anniversaire. Mais ça n’effraie pas le moins du monde le chanteur mythique. Il reste moderne en toutes circonstances ! N’est-ce pas l’âge où on devient grand-père ? A-t-il quelque chose à nous annoncer ? On vous raconte ce qu’il a confié à La Dépêche ce 30 septembre 2021.

Florent Pagny a soixante ans ! Même pas peur…

Certes, Florent Pagny a bientôt soixante ans, mais encore toutes ses ambitions ! Ce cap à franchir est l’occasion de célébrer la naissance de son dernier bébé. Un tout nouvel album qui s’appelle Avenir. Oui, parce qu’à cet âge on a toute la vie devant soi ! Et face à la crise sanitaire et l’arrivée d’Eric Zemmour en politique, ça fait du bien d’écouter des chansons encourageantes et optimistes. Il s’agit du vingtième disque de Florent Pagny et vous allez être charmé. Ce qui est certain, c’est que sa voix n’a pas pris une seule ride ! Il y a des choses qui ne vieillissent pas…

De plus, cet album est marqué par la collaboration avec Calogero. En effet, huit ans après Vieillir avec toi, c’est un beau travail entre les deux confrères. Dans un entretien aux journalistes de 20 minutes, l’artiste explique : « Calogero m’a fait un beau cadeau : il m’a amené toutes les chansons, est allé chercher tous les auteurs, il a fait toutes les productions, les réalisations, les arrangements. Il a choisi le mixeur et était derrière lui toute la journée pour avoir ce qu’il voulait. Parce qu’il savait que ce qu’il voulait allait me plaire. » De plus, certains titres sont signés par Carla Bruni ou encore Barbara Pravi. « Je l’ai connue il y a trois ans, elle faisait ma première partie. Calo lui a demandé un texte sur cet album. Quand elle rentrera est une magnifique chanson qui se déroule comme un film. Elle est aussi venue nous filer un coup de main sur Les nouveaux rêves. », raconte Florent Pagny.

Celle qui n’a pas gagné l’Eurovision a tout de même parfaitement représenté la France et marqué les esprits, c’est l’évidence ! Ainsi, cette création parle d’avenir, d’humanité, des aléas de la vie, mais avant toute chose d’espoir. Découvrez la chanson phare dans le clip ci-dessous :

À soixante ans, la vie est belle !

 

 

Florent Pagny raconte à La Dépêche qu’il a encore beaucoup de bonheur à donner à son public. Et le dynamisme est là, il se sent en pleine forme pour les dix ans à venir. « Pour peu qu’on fasse attention à ce qu’on mange et ce qu’on fait, on vit de mieux en mieux, bien plus longtemps que les générations précédentes. 60 ans, c’est juste une borne, un moment de la vie. Bien sûr, je ne vais pas continuer à agir comme un gamin. Mais, en ce moment, je me charge de tellement de choses ! Comme une page se tourne autant qu’elle soit bien remplie« , explique le chanteur de Savoir Aimer.

Pas le moment d’être gaga ?

Florent Pagny a des projets plein la tête, mais a-t-il celui de devenir grand-père ? Voici ce qu’il explique : « Je ne pense pas spécialement à ça. Nos deux fils ont une fiancée. Mais les mômes (Inca et Aël, NDLR) n’envisagent pas aujourd’hui d’avoir des enfants avant d’avoir un peu vécu. La question du papi n’est donc pas à l’ordre du jour », précise le coach de The Voice.

Un bel exemple de parentalité quand on est une star !

Par ailleurs, Florent Pagny en a profité pour partager un peu plus son avis sur le rôle de parents. En effet, il a une opinion bien à lui et un modèle d’éducation qui est beau à voir. Le chanteur explique que son souhait était d’élever Inca et Aël loin de la cohue médiatique. « On a vécu dans d’autres pays quand mes enfants étaient plus jeunes pour qu’ils n’aient pas à subir les effets de ma notoriété, notamment dans les cours de récré quand papa passe à la télé. Sinon, on leur a transmis les règles de conduites basiques : sois poli, dis bonjour et merci, lave-toi les mains avant de passer à table. Et puis surtout : reste toi-même. Papa est connu ? Rien à foutre !« , développe-t-il.

Un très bel exemple de parentalité, c’est certain !  Vous l’aurez compris, il n’est pas prêt de câliner tout de suite des petits-enfants, mais chaque chose en son temps !