Florent Pagny “la triste nouvelle redoutée par ses fans” 15 jours après sa chimio…

Suite à l'annonce de sa maladie, où en est-il ? Découvrez son protocole de traitement. Objeko vous donne des nouvelles.

© TF1

Florent Pagny a annoncé son terrible cancer il y a tout juste un mois, le 25 janvier, en postant une vidéo sur Instagram. Ses fans étaient sous le choc d’apprendre qu’il avait « une tumeur cancéreuse pas très sympathique qui ne peut pas s’opérer », selon ses propres termes. Le 10 février, le chanteur a été invité dans le JT de TF1 de Gilles Bouleau. On vous donne des nouvelles depuis qu’il a commencé la chimiothérapie.

Florent Pagny en plein combat contre la maladie

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

Alors que Florent Pagny venait de lancer son album Avenir, il se rendait sur le plateau de TF1 non pas pour en faire la promotion mais pour parler de son traitement qui va durer 6 mois.  « J’ai commencé la chimio », dit-il à Gilles Bouleau. L’artiste explique que son cancer « redistribue les cartes » et que c’est le moment plus que jamais de prendre soin de lui. Une chose est sûre, il reçoit énormément de soutien et c’est aussi grâce à cela que « tout se passe très bien, dans un moment un peu compliqué », précise-t-il.

Le cancer du poumon: une maladie très compliquée

Il existe deux types de cancers du poumon, les respiratoires et les non respiratoires. Les symptômes sont nombreux: une toux persistante, un essoufflement, des problèmes pour respirer, des crachats de sang, des douleurs au thorax, des bronchites et pneumonies de plus en plus courantes, etc. Quand le cancer est diagnostiqué assez tôt, les métastases n’ont pas le temps de se déplacer ailleurs dans l’organisme, comme le cerveau. Afin de confirmer cette maladie, Florent Pagny a dû réaliser plusieurs examens avant d’avoir le verdict final. En effet, il a fait une radiographie des poumons, un bilan sanguin et un scanner du thorax. Et pour vérifier si les tumeurs sont cancéreuses et de quel type de cancer il s’agit, Florent Pagny a réalisé une biopsie.

 

Quand c’est possible, l’idéal est d’opérer et d’enlever la tumeur ou une partie du poumon. C’est ce qu’il s’était passé pour Jean-Pierre Pernaut. Lorsqu’il a appris son premier cancer du poumon, il a subi une intervention chirurgicale et tout s’était bien passé. Malheureusement, il est en train de soigner le second cancer du poumon et cette fois-ci pas d’opération possible.

Dans tous les cas, avec ou sans opération, les patients passent forcément par de la chimiothérapie ou radiothérapie comme c’est le cas de Florent Pagny. Dans sa vidéo d’annonce sur Instagram, il expliquait qu’il était en « mode guerrier ». « Le mode guerrier, c’est avoir le bon mental et ne pas avoir peur d’en parler. Ça peut arriver à tout le monde. », explique le coach de The Voice.

Florent Pagny donne de bonnes nouvelles

Le 10 février, face à Gilles Bouleau, il dressait un bilan de son état de santé à date. Florent Pagny apparaît souriant : « Je vais très bien. En fait, ce qu’il faut juste un peu clarifier, c’est que ok : j’ai un problème, qui est la mauvaise case au début, mais après toutes les autres cases sont plutôt bonnes. Puisque je le découvre très tôt, je suis au degré 1, donc c’est quelque chose que j’ai depuis entre 3 et 6 mois. C’est très jeune ! ». Le chanteur ajoute également : « Je n’ai qu’une tumeur, je n’ai pas de métastases, je n’ai rien dans d’autres organes. Donc ça c’est une deuxième très bonne nouvelle ».

Florent Pagny donne un peu plus de détails sur son traitement : « On ne peut pas opérer parce qu’elle se divise très très vite, donc il y a beaucoup de risques pour qu’elle se propage dans d’autres organes. ». Il explique aussi toutes les techniques qu’il va utiliser : « Aujourd’hui, il y a de vrais bons traitements. Il y a de la chimio, mais aussi de l’immunothérapie qui est de plus en plus performante. Les rayons aussi vont aider à solutionner ce problème. »

 

On ne peut être qu’admiratif de la force de caractère de Florent Pagny. En effet, il va se battre comme jamais et c’est tout à fait l’état d’esprit qu’il faut avoir. L’optimisme est très important dans un processus de guérison. Une chance qu’il a, c’est de découvrir cette maladie très tôt, ce qui lui laisse toutes les chances de s’en sortir. Alors, il essaye de voir « que le bon côté des choses. »

La bataille commence jusqu’en mai !

Après le choc de l’annonce, il a retrouvé l’espoir : « Quand j’ai appris la nouvelle j’étais assommé, mais quand le lendemain matin j’ai su que j’avais tous ces paramètres, je me suis dit « ok, on va affronter la situation et on va continuer et faire ce qu’on a à faire. J’ai commencé la chimio et ça se passe plutôt pas mal. Donc je l’encaisse plutôt bien. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

Par chance, Florent Pagny n’est pas seul, il est soutenu par sa femme Azucena Caamaño. Il termine par faire un point planning : « J’ai six mois de chimio et je vais finir en mai, je ne sais pas comment je serai au bout des six mois. Pour l’instant tout se passe bien mais tout peut arriver aussi… Peut-être qu’en mai je suis impeccable ou peut-être qu’en mai je suis fatigué et on s’organisera ». Le chanteur est particulièrement reconnaissant envers toutes les personnes qui sont présentes pour lui. Alors, il tenait à « remercier les gens qui [lui ont] donné tellement d’amour. ». Il termine par ceci: « Tous ces messages contribuent à ce que tout ça se passe très bien dans un moment un peu critique. »