Florent Pagny se confie sur son expérience d’animateur, « C’était super dur! »

Avant de chanter, Florent Pagny a fait plusieurs tentatives pour percer. Or, lorsqu’il se souvient de ce rôle, l’amertume reprend vite le dessus. Que s’est-il passé ? Objeko vous raconte tous les détails de cette sombre affaire !

Florent Pagny balance du lourd sur cette mauvaise expérience qu'il n'oubliera jamais !
© TF1

Florent Pagny n’a pas à rougir de sa carrière. Or, il existe des zones d’ombre traumatisantes. Pour la première fois, il dit tout !

Ce jour où Florent Pagny a bien failli tout arrêter !

Capture d’écran (c) Vivement dimanche (c) France 2

Comme le prouve la photo ci-dessus, les fans ne maîtrisent pas tous les détails du passé de Florent Pagny. À tout juste soixante ans, il a essuyé de nombreux revers avant de trouver sa voie. Même s’il y a parfois par des déconvenues, c’est un modèle pour les jeunes générations. Heureusement pour lui, il a toujours su garder que le positif et ne s’est jamais découragé. Invité sur le fauteuil rouge de Michel Drucker, il est conscient qu’il ne doit pas oublier de détails sous peine d’être taquiné là-dessus. Depuis des années et malgré ses récents soucis de santé, le mari de Dany Serval a une excellente mémoire. D’ailleurs, sur ses fiches, il note l’anecdote qui fera toute la différence. Donc, quand il aborde la maigre carrière d’acteur du chéri d’Azucena, il choisit de cibler un exemple spécifique.  En voici le résumé. Attention, âmes sensibles s’absentir ! On vous prévient que vous allez avoir un être de déjà-vu.

Florent Pagny n’était vraiment pas fait pour ça

« C’est l’histoire d’une star de la télé virée en 68 qui veut faire sauter la Tour Eiffel si on ne le réintègre pas. » Le moins que la rédaction d’Objeko puisse dire, c’est que le casting laisse songeur. « Léon Zitrone par Jean Carmet et qui était le petit stagiaire qui jouait mon rôle ? Le petit Florent » Comme toujours, Florent Pagny préfère être honnête que l’hypocrisie. En fait, tout « ce qui était cinéma, acting, finalement, c’était un truc qui n’était pas prévu. » Dans un sourire, il tient à nous rassurer et spécifie que « la chanson est arrivée pas très longtemps après cette aventure ». S’il avait pu prédire que les choses allaient se dérouler de cette manière, il n’y aurait jamais cru.

Capture d’écran (c) Vivement dimanche (c) France 2

Conscient de ce paradoxe, Florent Pagny confie son désarroi à Michel Drucker. Il demeure partagé sur le tournage de ce film. Trois décennies après, il n’a rien oublié, et surtout pas ses doutes de jeune premier ! Maintenant qu’il a vu l’envers du décor, il reconnait que cela lui « fait drôle de venir comme invité et chanter sur ton plateau. » Quand il pense à tout ce qu’il a dû effectuer pour être crédible ! Ce n’est qu’une pâle copie ! « animer, présenter des artistes » ce n’est vraiment pas son truc !

Un cauchemar éveillé

Capture d’écran (c) Vivement dimanche (c) France 2

Au lieu de demander des conseils à la profession, Florent Pagny décide de faire les choses comme il l’entend. Quelle erreur de débutant ! Plus le temps passe, plus il réalise que la performance n’est pas à la hauteur. Blessé par les remarques des figurants et de ses collègues, les reproches s’accumulent et brisent son cœur. « Il est nul, mais il est mauvais » ! Se sentant vraiment frustré de ne pas y arriver par ses propres moyens, il jette l’éponge avec perte et fracas. Eh oui, personne n’a la recette de Michel Drucker. En révélant qu’il n’avait pas les bons ingrédients pour le remplacer à l’écran, il insiste sur le fait que « c’était super dur ! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

Aujourd’hui, Florent Pagny est de retour à la télévision. Certes, il donne peu d’interviews. Lorsqu’il se réfugie sur son fauteuil rouge, il ne rêve pas le costume de chef d’orchestre de son ami Nikos Aliagas. « Quand je me suis retrouvé de l’autre côté, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour ceux qui nous invitent et qui nous présentent. »  Dans The Voice, il est là pour donner des conseils et non pas pour gérer un plateau et des célébrités. C’est déjà suffisamment compliqué comme ça d’avoir l’oreille pour détecter des talents. Chacun doit rester tranquillement à sa tâche et ne pas tenter de tout mélanger, sous peine d’obtenir des catastrophes. En somme, il demeure profondément ému par ceux qui lui ont offert une chance. C’est pourquoi, il souhaite réaliser un retour d’ascenseur à ceux qui ont en besoin, mais à sa manière.

Un clin d’œil amusant

D’ailleurs cher lecteur d’Objeko, quand Michel Drucker s’est absenté de France 2, personne n’a pu et voulu prendre sa place. Comme l’ami des stars le précise de façon si poétique et symbolique,« c’est un métier ». Nous vous disons à bientôt pour de nouvelles aventures.


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.