Florie Galli (Familles nombreuses) très inquiète et angoissée pour sa fille Lucie…

Cette maman vedette de "Familles nombreuses, la vie en XXL" sur TF1, s'est livrée à sa communauté de fans. Inquiète pour sa fille Lucie, elle vide son sac auprès des internautes.

@ programme tele – Familles nombreuses : une tribu claque la porte à l’émission, Florie Galli balance tout

Florie Galli ne mène pas une vie ordinaire. Mère de cinq enfants dont des triplés, son quotidien ne ressemble donc pas à celui de tout le monde. Et il faut aussi compter avec le fait qu’elle et toute sa famille passent à la télévision. Elle doit donc jongler avec son couple, ses enfants, les tournages et sa notoriété sur les réseaux sociaux puisque devenue véritable influenceuse. Certains se demandent néanmoins si elle va reprendre un jour sa carrière de juriste. Mais ce n’est donc pas à l’ordre du jour pour Florie Galli.

Le sujet prioritaire actuellement concerne sa fille Lucie. En effet, elle s’est confiée auprès de ses abonnés sur l’une de ses inquiétudes. En attente de conseils ou simplement pour se livrer, la maman vedette de Familles nombreuses, la vie en XXL est proche de ses fans et ils le lui rendent bien. Objeko revient donc avec vous sur les confidences de la mère de Lucie.

Florie Galli est préoccupée par sa fille Lucie

Cette jeune femme est dévouée à sa famille et à ses enfants. Le public, sur la Toile ou devant les écrans de télévision, ont pu le constater à maintes reprises. Ainsi, elle peut être profondément bouleversée lorsque tout ne se passe pas bien pour l’un de ses enfants. Bastien, son mari et Florie Galli, doivent pouvoir être sur 5 fronts, au minimum, en même temps. Et c’est d’autant plus compliqué que trois de leurs enfants ont exactement le même âge. Le couple devenait parent en accueillant Arthur en ce monde. Arrivaient ensuite les triplés, Lucie, Rose et Maxime. Et enfin c’était au petit Paul d’agrandir la famille. D’ailleurs, Bastien et Florie Galli ne pensent pas être prêts à envisager avoir un sixième enfant pour le moment.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florie Galli (@floriegalli)

Arthur est âgé de 11 ans et il grandit bien. Les triplés sont en pleine forme et bébé Paul également. Le seul détail qui pourrait interpeller le public de Familles nombreuses, la vie en XXL, c’est que Lucie leur semble particulièrement émotive. Elle aura peut-être alors un peu plus de mal que ses frères à se sentir à sa place. Et pour cause, c’est sur ce sujet que Florie Galli est inquiète. Mais Objeko précisera que ce n’est évidemment pas pour trouver sa place dans sa famille que la petite Lucie peine à s’intégrer du haut de ses 3 ans. C’est plutôt sur les bancs de l’école.

En effet, depuis la rentrée 2019, les enfants de 3 ans doivent obligatoirement être inscrits à l’école. Ils entrent ainsi en classe de maternelle en petite section. Ils seront en moyenne section à 4 ans et en grande section à 5 ans. Pour finalement entrer au CP à l’âge de 6 ans, en école primaire. Notre petite Lucie a donc trois ans devant elle pour réussir à se familiariser avec ce nouvel environnement et s’y sentir l’aise. Cependant, Florie Galli ne semble pas convaincue que cela sera aussi simple pour Lucie que cela peut l’être pour ses frères et sœurs.

Des conseils de l’équipe pédagogique

« Comme vous le savez, Lucie à l’école, ce n’est pas encore tout à fait ça… Elle est hyper émotive. C’est vrai qu’elle fait pas mal de crises, elle n’a pas trop envie de participer aux activités. L’école m’avait soumis l’idée de la faire suivre par un spécialiste. Donc, je suis allée voir une psychologue qu’on m’avait conseillée. (…) Lucie doit apprendre à travailler et à faire des activités toutes seules, sans la présence de ses frères et sœurs. (…) parce que Lucie, elle est hyper angoissée et hyper stressée. Elle a toujours besoin de sentir quelqu’un proche d’elle. Elle est vraiment trop dépendante de ses frères et sœurs. Il faut qu’elle arrive à évoluer pour développer sa propre personnalité. », expliquait ainsi Florie Galli aux internautes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florie Galli (@floriegalli)

Compatissants, c’est sans jugement et en faisant preuve de soutien qu’ils écoutaient la suite des confidences de la maman de Lucie. « J’amène Lucie demain matin pour qu’elle commence des sessions de travail avec un petit groupe d’élèves. Ils feront des petites activités pour voir si elle arrive à se faire des copains et à apprécier le moment. », disait-elle. Florie Galli est prête à tout pour que Lucie se sente enfin intégrée et en confiance.

« L’année prochaine, peut-être qu’ils seront séparés. On m’a fait comprendre clairement que c’était mieux pour eux s’ils étaient dans des classes différentes. Mais cela m’angoisse énormément de laisser Lucie seule. (…) Si on les sépare, je demanderais à la laisser avec Rose pour être sûre que Lucie ne soit pas traumatisée par cette rupture. », concluait-elle, déterminée au bonheur de ses bouts de choux.