France : Emmanuel Macron modifie le drapeau tricolore, il change de couleur !

Ce n’est que plus d’un an après que les médias se rendent compte du phénomène. C’est sur Europe 1 et CNews que le voile est levé. Place aux explications concernant les changements du drapeau de la France.

France : Emmanuel Macron modifie le drapeau tricolore, il change de couleur !
© Archives Progrès/Maxime JEGAT

Emmanuel Macron: La France aura mis un certain temps pour se rendre compte que la couleur de son drapeau n’était plus tout à fait la même. Mais à la décharge des Français, il n’y a pas eu de communication sur ce changement. Le fait est que le Président de la République, en l’occurence Emmanuel Macron, a le droit faire modifier cet emblème national. D’après l’historien Jean Garrigues, interrogé par France Info« cela fait partie d’un certain nombre de privilèges. En France, la présidence de la République est une sorte de monarchie républicaine. » Ainsi, le bleu de notre drapeau tricolore n’est plus celui du drapeau de l’Union Européenne. Mais l’Elysée insiste pour faire savoir que ce n’est pas une défiance vis-à-vis de l’UE. C’est un autre symbole qui est en jeu. Objeko vous rapporte toutes les analyses des grands médias sur le sujet.

La France change ses couleurs sans le savoir

La France entière se rend donc compte dernièrement que les couleurs de son drapeau ne sont plus les mêmes. Or, d’après les enquêtes de nos confères, ce changement a été opéré en juillet 2020 ! Soit il y a plus d’un an. En effet, si personne ne s’en était véritablement aperçu, c’est que le Président de la France et ses équipes auraient agi en toute discrétion. Le bleu marial se fait remplacer par un bleu marine. Et cela est évidemment porteur de sens. Sinon, pourquoi faire une pareille chose ? D’après nos confrères chez Les Echos, ce bleu marine est évocateur d’un imaginaire très significatif. Celui des « Volontaires de l’An II, des Poilus de 1914 et des Compagnons de la Libération de la France libre ». Soit le même bleu « du drapeau qui flotte sous l’arc de Triomphe chaque 11 novembre depuis toujours », explique ainsi l’Elysée à nos confrères.

Emmanuel Macron n’aurait aussi pas été le seul à décider de pareil changement. Si c’est bien le Président de la France qui possède un tel pouvoir, sa décision aura été motivée par un certain Arnaud Jolens. Ce monsieur est le directeur des opérations de l’Elysée. De même, un certain Bruno Roger-Petit tient une place importante dans ce changement. Il est le conseiller mémoire du Président. Les Echos tirent ici leurs sources du photographe Eliot Blondet et du jounslite Paul Larrouturou qui s’expriment ainsi dans leur ouvrage Elysée confidentiel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

La couleur du drapeau de la France, au bleu marial, était une résultante de la volonté de Valérie Giscard d’Estaing qui remonte à 1976. Il s’agissait alors de la première modification du drapeau de la France. Et le but était donc de s’accorder à la couleur du drapeau européen. Un choix esthétique surtout. Néanmoins, comme Objeko vous le disait plus haut, l’Elysée insiste pour rassurer la population à ce sujet. Selon les responsables du pays, ce changement du bleu dans le drapeau de la France n’est en aucun cas un geste anti-européen. Dans les colonnes du magazine Les Echos, il est plutôt possible de lire qu’il s’agit d’un geste qui permettrait de « remettre la République en avant ».

Emmanuel Macron: Une symbolique importante derrière chaque petit changement

Mais alors, pourquoi le Président de la République n’a pas communiqué sur ce changement ? Pourquoi faut-il s’en rendre compte plus d’un an après ? La France aurait-elle ainsi évité une polémique stérile ? Emmanuel Macron craignait de devoir se justifier ? Le fait est qu’il est en droit de modifier un emblème national. Ainsi, depuis 2018, la croix de Lorraine est visible à côté du logo de la présidence. Il s’agit ni plus ni moins d’une référence au général de Gaulle. Les emblèmes de la France sont autant de symboles chargés d’Histoire. Et c’est sans doute une affaire de communication, symbolique donc, qu’il faudra savoir interpréter à travers de tels changements.

Louis de Raguenel, sur Europe 1, explique en effet que l’absence de communication sur ce sujet est sans doute volontaire. Car, Emmanuel Macron ne souhaitait pas avoir l’image d’un Président qui s’empare ainsi des emblèmes de la France. Bien que cela fasse partie de ses droits, le public aurait en effet pu y voir de l’arrogance par exemple. Mais le journaliste ajoute aussi qu’aucune décision de l’Elysée ne se fait sans être porteuse de sens. Et Objeko ne peut que lui donner raison.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Enfin, il se pourrait aussi que le gouvernement n’ait pas encore communiqué sur le sujet car aucune consigne n’a été donnée pour changer tous les drapeaux officiels. Ceux qui portent aujourd’hui cette couleur bleue marine sont présents derrière Emmanuel Macron lors de ses discours officiels. Mais « également installé au fronton de l’Elysée et sur d’autres bâtiments, à l’instar de l’Assemblée Nationale ou du ministère de l’Intérieur. Coût de l’opération : 5.000 euros. », précisent Les Echos.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.