France Gall révèle son jardin secret, admirez sa magnifique résidence dans son pays de cœur, Le Sénégal…

France Gall est aussi admirée en France qu'en Afrique. Elle qui adorait le Sénégal s'est engagée pour l'Afrique à maintes reprises. Objeko vous invite à découvrir les images de son quotidien, de son cadre de vie, loin de la France.

© AFP

France Gall est une grande chanteuse française qui nous quittait à l’âge de 70 ans, le 7 janvier 2018. Et son âme était toujours en voyage entre la France et l’Afrique. Le Sénégal était dans son cœur et c’était réciproque. Elle a même été désignée comme la plus Sénégalaise des Françaises par un média local. France Gall était une femme de caractère et engagée, elle tenait ses promesses envers et contre tout. Objeko vous raconte son amour de son pays d’adoption.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par France Gall (@francegallofficiel)

France Gall ne serait pas devenue qui elle était sans ce voyage qui changeait sa vie, direction l’Afrique

À la fin des années 1970, France Gall et Michel Berger détonnent. Ils sont un couple iconique et leurs chansons font un tabac. C’est le cas du titre Babacar, chanté par France Gall et écrit par Michel Berger. Tous les deux affichent une osmose indéniable. D’un simple regard ils peuvent se parler, se comprendre. Le public a su apprécier cela chez eux, Objeko en convient. Alors, proches comme jamais, ils partent ensemble en direction de l’Afrique. Ils ne le savaient pas encore mais ce voyage allait changer leurs vies. Le Sénégal est un coup de foudre pour le couple. Ils déposent leurs bagages sur l’île de Ngor qui est comme un paradis pour eux. Mais au moment où ils s’y installent, tout est à faire. Construire une école notamment ou des routes. Ils s’investissent alors pour que change le quotidien des habitants de cette île fabuleuse.

Les allers et les retours s’enchainent ensuite pour France Gall. Entre la France et le Sénégal, elle ne cessera de s’impliquer. Afin que son séjour se déroule au mieux sur l’île de Ngor, elle y achète une maison. Elle est autant amoureuse du paysage que du peuple qui y réside. Généreux et bienveillant, elle tente d’être à la hauteur de leur gentillesse. Tous les ans et plusieurs fois dans l’année, elle s’installe quelques temps au Sénégal. Pour elle c’est un endroit magique aux mille vertus. Elle dira notamment ces mots superbes afin de décrire ce lieu hors du commun : « Nulle part ailleurs, je ne pourrais rentrer chez moi en trois minutes en pirogue, ne me sentirais aussi tranquille à marcher la nuit dans le noir, ne serais autant en harmonie avec la nature et ses éléments ».

Une mission, un destin, un engagement, un coup de foudre, les mots ne manquent pas pour décrire son affection pour le Sénégal

Avec l’aide de l’association Les Amis de Ngor, France Gall récolte des dons et alerte les pouvoirs publics français sur la situation de sa belle île chérie. Objeko ne vous apprendra pas qu’elle représentait la meilleure ambassadrice pour l’île de Ngor. L’un de ses amis, Abdoulaye Diallo, en parle avec émotion : « Elle était d’une générosité extraordinaire et très discrète. C’était la première à participer pour faire avancer l’île et pour participer aux actions caritatives. »

Au décès de France Gall, c’est tout le Sénégal qui pleure. Les hommages se multiplient, comme lors de la fermeture de ce restaurant pour marquer deux jours de deuil. Le Noflaye Beach, la crêperie qu’elle possédait à Dakar, affichait sur ses portes : « Pour cause de décès de France Gall, le restaurant est fermé pour deux jours ». Une symbolique lourde de sens.

La mort de France Gall fut un terrible choc par delà les frontières de la France. Et pour cause, elle était très appréciée dans son pays d’adoption. Ce pays qu’elle aimait tant. Aussi, des Sénégalais témoignent de son implication dans le pays. Une implication qui a tant rayonné grâce à la chanson Babacar. Ce sont ainsi également les propos de Youssou N’Dour : « Nous ne sommes pas seuls dans cette bataille. Même des gens qui ne sont pas d’ici sont conscients de ces problèmes. Avec cette chanson, elle a élevé les consciences et l’engouement a été énorme. » Finalement, les chansons de France Gall n’ont pas été faite simplement pour du divertissement ou pour satisfaire son besoin de création. Elles ont eu une portée politique, altruiste, et ses textes resteront vivants bien après son départ.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par France Gall (@francegallofficiel)