France : Paralysie du pays, restrictions prochaines ? Le scénario catastrophe s’approche pour janvier selon un épidémiologiste !

Certains pays d’Europe ont durci leurs restrictions face à la cinquième vague. Qu’en sera-il de la France ?

France : Paralysie du pays, restrictions prochaines ? Le scénario catastrophe s'approche pour janvier selon un épidémiologiste !
© ILLUSTRATION MIDI LIBRE - FRANCOIS BARRERE

En France, le gouvernement fait tout pour que le fêtes de fin d’année se déroulent sans restriction. Malheureusement, selon un épidémiologiste, la virulence du variant Omicron va faire des dégâts. Dans une récente interview, Mahmoud Zureik alerte sur un scenario peu réjouissant pour le mois de janvier. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

France: Un mois de janvier, horrible ?

Depuis le début du mois de novembre 2021, une cinquième vague du Covid-19 est observée un peu partout en Europe mais aussi en France. Mais contrairement à d’autres pays, qui ont choisi de reconfiner leur population pendant les fêtes de fin d’année, le gouvernement français fait tout pour qu’il y ait le moins de restrictions possibles. Ainsi, Emmanuel Macron et ses ministres mettent les bouchées doubles sur la vaccination et la dose de rappel. Mais est-ce que ce sera vraiment suffisant pour s’en sortir ? Selon Mahmoud Zureik, la réponse est non.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Dans une récente interview pour le JDD, le scientifique se veut plutôt pessimiste sur le suite des événements. En effet, selon lui, la transmissibilité du variant Omicron, laisse redouter des niveaux de contamination jamais atteints. Mahmoud Zureik pense que la France ne pourra pas éviter une grande difficulté en janvier. Pour lui, la conséquence d’un variant si rapidement transmissible, c’est que le système de soins risque d’être sous tension extrême.

Un risque de confinement prochainement ?

Suite à ses propos inquiétants, on se demande si la France pourrait connaître un nouveau confinement. Eh bien, là encore, Mahmoud Zureik ne ferme pas la porte. En effet, selon l’épidémiologiste, cela commencerait par le dilemme des soignants contaminés. En effet, si ces derniers doivent s’isoler, il sera difficile d’en trouver assez pour prendre en charge les nombreux patients ou continuer à travailler. Le scientifique recommande donc aux gens de recevoir rapidement sa troisième dose.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Même si la dangerosité du variant Micron semble moindre, il est important que tout le monde n’ait pas le covid en même temps. Pour le moment, une seule certitude : le variant Omicron est extrêmement contagieux. De par sa vitesse de propagation, il y aura plus de cas et, mathématiquement, davantage d’hospitalisations. S’il comprend la lassitude des Français, il rappelle néanmoins que la vague est bien là et Omicron risque de l’aggraver dangereusement.

Des restrictions prises en urgence ?

D’ailleurs, Mahmoud Zureik estime que si rien est fait d’ici là, il se pourrait qu’il y ait des décisions prises en catastrophe. En effet, selon lui, le gouvernement n’en a pas fait assez pour réduire la transmission :« Les restrictions qui n’ont pas été adoptées cette semaine, comme le couvre-feu pour le Nouvel-An ou le prolongement des vacances scolaires, risquent d’être annoncées prochainement dans l’urgence« .

Avant d’en arriver-là, on peut imaginer une sorte de confinement partiel, que représente le couvre-feu. C’est une mesure qui limitera les interactions sociales, en particulier dans des lieux à très haut risque de transmission. Mais le gouvernement va-t-il risquer cela ? Ce n’est pas sûr. Une chose est certaine en revanche, le Covid n’a pas encore dit son dernier mot.


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !