Franck (L’amour est dans le pré) : cette grande nouvelle qui va changer sa vie, gros jackpot !

Franck s’apprête à toucher un très beau pactole, il nous dévoile tout !

L'amour est dans le pré : Franck vilipendé pour son comportement avec son chien, il met les choses au point
© M6

Franck, le célèbre sculpteur de L’amour est dans le pré qui était devenu un chouchou des téléspectateurs, a une grande nouvelle à nous annoncer. Et cela pourrait lui rapporter gros ! L’équipe Objeko vous dit tout dans cet article.

Franck : le sylviculteur se sépare de Cécile

Franck est un candidat de L’amour est dans le pré qui a beaucoup marqué les esprits. Objeko vous propose de revenir sur son parcours. Le bellâtre de 46 ans a eu une vie assez typique pour la campagne. C’est un maraîcher et un sylviculteur, qui gagne sa vie à la sueur de son front. Vivant isolé dans un grand domaine, il est très proche de sa mère.

Il n’a que très peu connu l’amour dans sa vie.  Il n’a ainsi eu qu’une seule compagne, pendant un an, alors qu’il avait 40 ans. C’est à ce moment-là qu’il a perdu sa virginité. Cette situation est malheureusement très fréquente dans les campagnes françaises désertées, d’où l’intérêt d’une émission comme L’amour est dans le pré. 

Franck est toutefois bien décidé à retrouver l’amour. L’émission de M6 lui a ainsi dégoté deux prétendantes au profil très intéressant. La première, Anne-Lise est une professeure de lettres qui rêve de campagne. La seconde, Cécile, est une employée de laboratoire souhaitant monter une ferme.

Le sylviculteur finit par préférer Anne-Lise, car Cécile n’est pas prête à s’engager directement, et il ne souhaite pas d’avoir de relation à distance. De plus, il ne souhaite pas non plus s’éloigner de sa mère, qui a perdu son compagnon deux jours avant le début du tournage. Comble du malheur, il finit par se rendre compte qu’il préfère Cécile !

Franck a ainsi tenté de reconquérir le cœur de sa prétendante. Alors qu’on y croyait beaucoup, il semblerait que leur relation fut finalement infructueuse… Dommage !

 

Le candidat de L’amour est dans le pré prend une décision radicale

Il y a quelques mois de cela, en octobre, Franck nous a fait une grande révélation. Malheureusement, cette grande nouvelle n’avait pas de lien avec sa vie amoureuse. Il est toujours célibataire à ce jour. Nous croisons toutefois les doigts pour lui ! Et on imagine qu’en tant que sylviculteur, il doit toucher du bois !

Franck ne va pas rester très longtemps, d’ailleurs. Il a en effet décidé de changer de métier. Le sylviculteur en explique les raisons dans un post sur sa page Instagram : “  La vie dans la nature est certes passionnante, mais elle use prématurément l’organisme toujours mis à rude épreuve. Il est temps de me reconvertir, mais dans quoi ? La question reste ouverte…”. 

À son âge, le labeur manuel devient compliqué, et on l’imagine facilement souhaiter dégager du temps pour sa vie de couple ! Les internautes ont été nombreux à lui donner des idées : 

Formateur en sylviculture ! Vous avez tout pour !”, « Peut-être dans l’ouverture de chambres d’hôtes avec visite guidée de la région”, “Pédagogie et sensibilisation auprès du jeune public et des écoles , je suis certaine que vous avez plein de choses à transmettre” , “pourquoi pas guide nature et patrimoine naturel régional ? Vous avez les connaissances, le vécu, la passion et l’envie de partage. Un cadeau pour tous ceux et celles qui voudraient découvrir en votre compagnie les trésors qui vous entourent.”. 

Le candidat de L’amour est dans le pré ne manque décidément ni d’idée, ni de soutien ! Et ces messages ont fait germer une grande idée dans sa tête…

Franck : ce nouveau projet qui va lui faire toucher le jackpot

L’idée de ferme pédagogique a fini par germer dans la tête de Franck, si bien qu’il compte s’y mettre sérieusement ! Bien entendu, un tel projet demande des financements importants. Pas de soucis, le sylviculteur a la solution ! Il ne manque en effet pas de belles parcelles de terrain. Et il a décidé d’en vendre une ! Franck a ainsi posté sur son compte Instagram :

Ma jolie petite forêt du Périgord. J’y pense souvent, mais n’ai pas le temps d’y aller ni de m’en occuper. Quel dommage ! Pour elle, je pense passer la main à quelqu’un qui saura l’aimer comme moi et y trouver autant de bonheur que j’en ai eu

J’y ai bossé sans relâche durant de longues années. Actuellement, les ronces ont repris du terrain, mais qui dit ronce dit bonne terre. Un vrai petit paradis qui saura combler son ou sa propriétaire. Je préfère maintenant me consacrer qu’à mes bois de Charente-maritime où j’ai énormément de boulot. La création de la ferme éducative sera financée par cette vente. Des amateurs ?

Cette parcelle d’environ 12 hectares, située à Escoire, près de Périgueux, pourra être vendue entre 30 000 et 54 000 euros. Il y a de quoi se faire un beau petit pactole ! Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter Franck par le biais de son compte Instagram.


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.