Franck (L’amour est dans le pré) recadré par la prod’, cet avertissement qu’il a ignoré…

L'agriculteur a vécu une aventure chaotique. Il revient sur les internautes qui se sont acharnés sur lui pendant le tournage. La production lui a demandé de se calmer...

© Cécile Rogue / M6

L’aventure de Franck dans L’amour est dans le pré a été compliquée pour lui. En effet, il s’est un peu emmêlé les pinceaux avec ses prétendantes et cela lui a valu les foudres de la Toile. En effet, il a reçu beaucoup de messages de haine sur les réseaux sociaux et la production de l’émission a dû intervenir. On vous raconte ce qu’il a avoué à nos confrères de chez Voici.

Franck (L’amour est dans le pré) n’a pas eu une aventure facile !

Ce n’est pas facile de passer à la télévision et d’être reconnu par tout le monde. Cette soudaine notoriété peut être compliquée à gérer. Au début, les candidats participent à L’amour est dans le pré pour rencontrer quelqu’un, mais ils ne s’attendent souvent pas à recevoir autant de messages, qu’ils soient négatifs ou positifs. Et on sait que les internautes peuvent être sans pitié et les critiques sont violentes envers les participants. Franck ne fait pas exception à la règle. Il a même été la cible pendant son passage dans la saison 16 de L’amour est dans le pré. 

Par exemple, les fans du programme se sont moqués de sa relation fusionnelle avec son chien Oregon, ils ont aussi critiqué sa pratique de la chasse et surtout son mauvais choix de prétendantes. Le sylviculteur et maraîcher n’est pas ressorti indemne de cette expérience, c’est certain ! Mais, il se concentre sur les bons côtés. Aujourd’hui, il a pris du recul sur le « lynchage » dont il a été victime à l’époque du tournage. Il a bien voulu revenir dessus aux journalistes de Voici.

Franck de L’amour est dans le pré va à la recherche d’un haters

« Je ne m’attendais pas à cet acharnement. Ça m’a fait perdre pied. La production dit : ‘n’allez pas sur Facebook ni sur Twitter’. Le problème, c’est que votre entourage y va ! De ma participation à l’émission, c’est ça qui ne m’a pas plu. Il faut être préparé moralement », avoue Franck de L’amour est dans le pré. Franck a même été jusqu’à rencontrer un internaute qui l’avait agressé sur les réseaux sociaux.

« Une personne m’avait insulté un jour et je me suis dit : ‘celui-là, je me le farcis !’ J’ai réussi à retrouver ses coordonnées et je l’ai appelé directement chez lui. Je lui ai dit : ‘vous venez de m’insulter sur Internet, je suis chez vous dans 10 minutes. Vous avez dépassé les bornes. Ce n’est pas parce qu’on fait partie d’une émission qu’on doit être le souffre-douleur de tous les aigris et ratés de la terre’. Le mec s’est confondu d’excuses. Tous ceux qui crachent leur venin de cette façon-là sont en fin de compte de la m**de. Ils commentent sans savoir ! », raconte l’agriculteur de L’amour est dans le pré. 

La production lui donne un avertissement

Par contre, Franck a fait l’erreur de répondre aux messages des haters. En effet, ce comportement a entrainé une réaction de la production de L’amour est dans le pré. « Ce qui m’a été reproché, c’est que j’ai répondu à certains avec un langage charretier, avoue-t-il. Quand on me traite de con, je ne dis pas s’il te plaît ma chérie ! On m’a rappelé à l’ordre ouvertement pour me dire que ça attisait. Mais moi quand on me met une baffe, je fous mon poing dans la gueule. Je suis un bûcheron! », explique-t-il à nos confrères.

Ainsi, après le recadrage des équipes de production, l’agriculteur a décidé de faire la sourde oreille face aux critiques des internautes. Il a « limité un peu » ses publications sur la Toile. « J’ai eu des plaintes de la SPA, c’était gratiné ! Les trophées de chasse dans ma maison, je comprends que les gens n’aiment pas. Je m’attendais à être attaqué là-dessus, mais pas pour le chien. Mon chien a été accroché 5 min dans sa vie parce qu’il bouffait des caméras et j’en prends plein la gueule en disant que je suis un arriéré de paysan. J’ai eu aussi des menaces de mort. Je n’ai pas eu peur, je suis chasseur et j’ai donc ce qu’il faut (rires) ». Malgré tous ces aléas, le candidat de L’amour est dans le pré essaye de relativiser, car c’est une « aventure humaine incroyable« . Merci à nos confrères pour ces révélations.