Françoise Hardy au bout de sa vie, dévoile l’héritage pour son fils Thomas Dutronc…

Thomas Dutronc est le fils unique de Françoise Hardy et de Jacques Dutronc. La chanteuse explique avoir pris ses dispositions testamentaires pour mettre son fils à l’abris.

Françoise Hardy au bout de sa vie, dévoile l’héritage pour son fils Thomas Dutronc...
© Le Point

Françoise Hardy fêtait ses 77 ans en janvier dernier. Ses fans et ses proches savent qu’elle est en proie à de lourds questionnements concernant sa fin de vie. En effet, la chanteuse iconique avouait, sur RTL, le 25 juin 2019, qu’elle souffrait d’un nouveau cancer. Un cancer du larynx dont les traitements l’auraient rendu sourde d’une oreille. Dès lors, il devenait très difficile pour elle de continuer à chanter. Pourtant, Françoise Hardy possède une voix sublime et des mots tout aussi bouleversants. Et surtout, ses fans comprendront bien qu’elle regarde sa fin de vie en face en se rendant compte qu’elle ne peut plus faire ce pourquoi elle est faite en ce monde.

D’ailleurs, en avril 2021, Françoise Hardy prenait position dans le débat sur l’euthanasie en France. À la fin du mois de mars de cette année, elle disait ainsi, toujours sur RTL : « Je suis dans un état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps. » Au mois de juin, elle allait même jusqu’à dire qu’elle se sentait « proche de la fin ». Objeko et ses lecteurs ne pourront donc qu’imaginer que Françoise Hardy commence à prendre ses dispositions testamentaires après de tels discours. Alors, faisons le point sur l’héritage qu’elle prévoit de laisser à son fils unique, Thomas Dutronc.

Françoise Hardy évoque sa fin de vie avec lucidité, pragmatisme et émotion

Thomas Dutronc, et c’est bien normal, n’apprécie pas que la santé de sa mère soit évoquée négativement dans la presse. C’est un sujet très délicat. Si délicat que Françoise Hardy admet volontiers qu’elle évite de l’aborder en plateau ou avec ses proches. Pourtant, sa position est claire quant à l’euthanasie. Thomas Dutronc avait notamment fait savoir qu’il espérait que sa mère ne prendrait pas de telles dispositions trop tôt, lassée d’attendre le pire.

« J’évite autant que possible (…). Nous n’en parlons pas car cela va de soi et ce n’est pas d’actualité pour l’instant. À la télévision, on est forcément mal à l’aise quand on vous oblige à aborder un sujet aussi grave (…). », disait Françoise Hardy. Car, même si elle a toute conscience de son état de santé et de son âge qui avance, certains sujets sont bien trop graves comme elle le dit si bien. Et Objeko vous assure qu’il ne faut pas croire que la célèbre chanteuse ne pense qu’à sa fin de vie. Au contraire. « Je suis obligée de vivre au présent. Penser que je vais devoir quitter tôt ou tard les êtres que j’aime le plus au monde, imaginer leur peine, cela me fait pleurer. », disait la maman de Thomas Dutronc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thomas Dutronc (@thomas.dutronc)

La carrière de Françoise Hardy a beau toucher à sa fin, elle est exceptionnelle. Et elle serait bien trop longue et riche pour qu’Objeko puisse en faire le tour en un seul article sur la chanteuse. Néanmoins, un tel succès depuis les années 1962 lui vaut certainement un patrimoine important. Un patrimoine qu’elle ne voudrait pas faire peser sur les épaules de son fils le jour où son heure viendra. En effet, les frais de succession peuvent être très lourds à supporter. Françoise Hardy admettait donc en interview qu’elle y avait pensé pour que Thomas Dutronc ne soit pas couvert de dettes.

Le testament de la chanteuse, l’héritage de Thomas Dutronc

« Avec l’aide de mon notaire, j’ai rédigé mon testament il y a quelques années. J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu’un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront. », disait ainsi la chanteuse. Et il faut bien croire que son fils est certainement ce qu’elle ait de plus précieux en ce monde. Françoise Hardy l’aime en tant que mère c’est évident. Mais elle aime et admire aussi l’artiste qu’il est. « Thomas travaille et voyage beaucoup. Il vient me voir quand il est à Paris. Je suis de près ses activités. J’adore ce qu’il fait, chansons originales ou reprises (…). Il n’a pas très envie que je regarde ses prestations télévisées, mais quand on m’en informe, je ne les rate pas. », disait-elle notamment.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thomas Dutronc (@thomas.dutronc)

Il ne faudra donc pas douter que Françoise Hardy fasse en sorte de préparer son départ, aussi douloureux que cela soit pour elle, ses proches et ses fans, le mieux possible. La septuagénaire nous quittera car personne n’est immortel et ce jour sera parmi les plus tristes entre tous. Mais à l’image de Françoise Hardy, évitons de penser aux douleurs de l’avenir et vivons au présent, avec le sourire.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.