Françoise Hardy : son ex Jean-Marie Périer, furax, fait une mise au point face à Jacques Dutronc

La chanteuse continue-t-elle de déchainer les passions ? L'ex-compagnon de Françoise Hardy prend la parole ce samedi 5 mars 2022 et évoque Jacques Dutronc...

© ABACA

Françoise Hardy est l’une des chanteuses les plus célèbres du pays. Son répertoire musical est connu de tous mais sa vie privée intéresse donc également depuis très longtemps ses fans. Même ceux de son public qui n’accordent que peu d’importance à cet aspect de sa vie savent qu’elle est encore mariée à Jacques Dutronc. Mais que le chanteur et Françoise Hardy sont néanmoins séparés. Ils savent aussi qu’ils sont les parents du célèbre musicien et chanteur Thomas Dutronc.  Et certains savent donc enfin que Françoise Hardy a été en couple avec un fameux photographe avant de tomber amoureuse du père de son fils. Ce photographe n’est autre que Jean-Marie Périer et nos confères du magazine Voici évoquent son coup de gueule du 5 mars dernier sur la Toile. Objeko vous raconte tout !

Françoise Hardy au cœur d’un élan passionné

Malgré une romance qui s’est donc terminée avant que Françoise Hardy fasse sa vie avec Jacques Dutronc, Jean-Marie Périer et celle qu’il appelle « la grande » sont restés de bons amis. Il possède des centaines de photos et encore certainement des inédites, de la chanteuse. Des photos prises depuis leur rencontre pendant l’été 1962. Aussi, Le célèbre photographe souhaite son anniversaire à Françoise Hardy tous les ans, à sa façon. Car, il sait très bien qu’elle n’aime pas fêter son anniversaire. Avec discrétion, délicatesse et élégance, il écrivait donc ces quelques mots le 16 janvier 2022.

« Chère Excellente. Je te souhaite une bonne journée », ou encore, la veille, un message à l’attention des personnes qui s’inquiètent pour la santé de Françoise Hardy. « Pour ceux qui s’inquiètent du sort de Françoise, disons qu’elle se bat, qu’elle tient le coup du mieux possible et qu’elle continue d’écrire tous les jours parce que c’est ce qu’elle préfère et qu’elle fait le mieux. Elle a toujours eu ma tendresse, maintenant en plus, elle a mon admiration. (Nous avons en commun de ne ne pas être emballés par les anniversaires, aussi demain, je me contenterai de boire un verre à sa santé en évitant les banalités d’usage.) », détaillait l’ancien compagnon de la chanteuse.

Et c’est bien vrai, les photos de Françoise Hardy ne sont pas rares sur la page Instagram de Jean-Marie Périer. Même lorsque la guerre éclatait en Ukraine et que les actualités étaient trop sombres pour lui, il partageait une photo de la maman de Thomas Dutronc pour calmer son âme agitée et celle de ses abonnés.

« Je vous prie de m’excuser mais aujourd’hui, à cause le cette insupportable attente de la destruction de la ville de Kiyv, ces images de mamans et leurs bébés suppliant de monter dans un train, je ne me sens pas d’évoquer le passé, même pour tenter d’en dire de jolies choses. Aussi je publie cette photo de Françoise, il n’y a rien à en dire, elle est juste belle. », écrivait-il.

Et les lecteurs d’Objeko comprendront bien que beaucoup d’internautes sont intrigués. Ils estiment que Jean-Marie Périer éprouve encore des sentiments pour Françoise Hardy. C’est donc sur ce sujet que le photographe a tenu à mettre les choses au clair. Dans les colonnes de Voici, nous pouvons retrouver le coup de gueule de l’ancien compagnon de la chanteuse. Et c’est bien sur son compte Instagram que l’intégralité de cette mise au point se trouve.

Une remarque qui ne passe plus

Agacé de recevoir des commentaires de cet ordre et bien décidé à continuer de poster des photographies de Françoise Hardy, Jean-Marie Périer a pris les devants. Il réagissait donc frontalement pour faire taire les remarques qu’il juge déplacées. C’était d’une part important pour lui. Mais aussi pour Jacques Dutronc ainsi que pout Thomas Dutronc, le mari et le fils de la chanteuse.

« Françoise Hardy en 1964. À chaque fois que je mets une photo de la grande, il se trouve toujours deux ou trois malins pour écrire « Alors toujours amoureux ? ». En avant la pensée lourdingue, les gros sabots rigolards. Je trouve ça stupide et impoli vis à vis de Jacques et Thomas. Françoise fait partie de ma famille, c’est tout ! », pouvait-on alors lire sous une publication du photographe en date du 5 mars dernier. Cela suffira-t-il à faire taire les petits malins qui se trouvent parmi les abonnés de Jean-Marie Périer ? En tout cas, Objeko imagine que cela permettra à celles et ceux qui avaient des doutes de savoir à quoi s’en tenir. Le photographe n’est pas amoureux de Françoise Hardy, elle fait partie de sa famille.