Frédéric Beigbeder : cette grave erreur du gynécologue concernant son fils

Frédéric Beigbeder n'est pas du genre à donner des détails sur sa vie privée. Or, ce jour-là, on ne sait pas quelle mouche le pique. Toujours est-il qu'il balance du lourd sur ce médecin. Comment a-t-il pu commettre cette erreur qu'un débutant ne ferait pas ? On vous dit tout !

© KCS

Pudique, Frédéric Beigbeder distille des informations sur son passé au compte-goutte. Excède, il revient sur la faute LOURDE de ce médecin !

Frédéric Beigbeder, 100% amer envers ce soignant !

Frédéric Beigbeder approche de la soixantaine. Après avoir longtemps eu mauvaise réputation, l’homme semble enfin apaisé de ses démons. Objeko se rappelle de sa romance en dents de scie avec Laura Smet. Leur différence d’âge ainsi que les paradis artificiels ont souvent fait la une de la presse. Comme le précise cet article, il a encore énormément de respect et d’admiration pour la fille de Nathalie Baye. Dans son dernier roman, l’auteur évoque ses souvenirs d’enfance. Ce n’est pas anodin d’avoir grandi dans les années soixante-dix. D’ailleurs, si vous n’avez pas lu le premier volume Un roman français, commencez par donc par là. Puis enchainez avec Un barrage contre l’Atlantique. Vous n’allez pas être déçu du voyage ! On vous promet des moments d’émotion et de rire. Saluée par la critique, cette série a au moins le mérite de nous changer bien les idées.

Frédéric Beigbeder, finalement l’homme d’une seule femme ?

Depuis quelques années, Frédéric Beigbeder a pris le large. En effet, comme pour se guérir de ses excès, il a fui la morosité de la capitale. Sa résidence à Guéthary lui offre toute la sérénité dont il a besoin. En ces temps difficiles de pandémie, on devine que ce retour à la nature peut avoir un impact bénéfique sur la santé ainsi que sur le moral. Récemment invité sur le plateau de Quotidien, sa théorie sur le décès des frères Bogdanoff a créé la polémique. Il s’en moque. Il a au moins le courage d’aller au bout ses théories, même les plus farfelues.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lara Micheli (@lara_micheli)

Concernant sa vie sentimentale, Frédéric Beigbeder a été un admirateur insatiable de la gent féminine. Diane de Mac Mahon, Amélie Labrande, l’ont épousé. Or, depuis quelque temps, il range son costume de Don Juan au vestiaire au profit de celui de mari exemplaire. Dans les colonnes de nos confrères de Elle, il évoque son coup de foudre pour Lara Micheli. « Ce n’est pas un scoop que lorsque je l’ai rencontrée, je n’allais pas très bien. Bien sûr, c’est une bombe s*x*elle, elle est très intelligente et bourrée de charme. » La flèche de Cupidon a visé son coeur, mais aussi son âme. « Ce qui m’a surtout frappé, c’est sa bonté. J’ai senti que c’était la chance de ma vie. Et qu’il ne fallait pas que je la laisse passer. »

Et là, c’est le drame !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lara Micheli (@lara_micheli)

Il y a six ans déjà, Frédéric Beigbeder devenait l’heureux papa de la princesse Oona. Que le temps passe vite…il n’a rien vu. Certes, notre équipe vous précise que ce n’est pas une première pour lui. Avec Delphine Valette, il a eu une ravissante Chloë. Hélas, s’il devait comparer son attitude auprès de ces deux progénitures, il a énormément de regrets concernant l’ainée. « Comment éduquer une fille quand on soi-même tout fait pour rester infantile ? » A l’époque, il avait à peine 35 ans. Comme on le sait, une majorité d’hommes ont du mal à gérer le cap de la quarantaine. Aujourd’hui devenue réalisatrice, Objeko croise les doigts pour que ces deux-là arrivent à nouer une relation différente ! Promis dès qu’on a des informations à ce sujet, on vous tient au courant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lara Micheli (@lara_micheli)

Mais Frédéric Beigbeder est également l’heureux géniteur de Léonard. Depuis 4 ans, son prince le comble de bonheur. Or, lors de la grossesse, un événement fâcheux aurait pu faire basculer le précieux équilibre du romancier. « Le gynécologue nous avait dit que ce serait une fille, on a décidé de l’appeler Léonore. Mais il s’était trompé. » Heureusement pour le couple, ils rebondissent immédiatement et adaptent le prénom en conséquence. C’est aussi simple que cela. Cet épisode est donc devenu sujet à rigolade alors qu’auparavant ça aurait pu muter au tsunami. Dans un sourire plein de bienveillance et de complicité, il rajoute que son bambin « aura de quoi raconter à son psychanalyste. » Suite au prochain numéro d’Objeko et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à nos confrères de Libération et de Elle