Frédéric Deban (Sous le soleil) handicapé, brise le silence et dit tout sur son handicap

Que devient Frédéric Deban ? Dans son dernier ouvrage à paraître, l'acteur de Sous le soleil nous donne enfin de ses nouvelles ! Grâce à nos confrères, nous découvrons le contenu des meilleurs passages. Objeko fait le point sur sa vie hallucinante !

© CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Depuis 7 ans, Frédéric Deban vit un cauchemar. Après une bagarre, il est en souffrance. Opéré, handicapé, il passe par tous les stades !

Frédéric Deban au plus mal !

Cher lecteur d’Objeko, le nom de Frédéric Deban ne suscite pas le déclic dans votre esprit ? Ce n’est pas grave puisque nous allons vous rafraîchir la mémoire. En effet, grâce à cette petite vidéo récapitulative, on l’associe à Grégory de la mythique série Sous le soleil. Comme elle vous l’a déjà prouvé à de maintes reprises, la rédaction apprécie vous donner des nouvelles des anciens. Par exemple, si vous voulez savoir ce que devient la mignonne petite Clara (Delfine Rouffignac), rendez-vous dans cet article. D’ailleurs, entre les deux personnages, il y a un lien indéfectible, puisqu’il s’agit de l’amoureux de sa mère adoptive. Ça y est ? Les choses sont plus limpides ? Depuis la fin de la série, l’acteur a enchainé les projets. Malheureusement, un tragique événement va tout remettre en question.

Tout bascule !

Pour comprendre ce qu’il s’est passé, il faut se rendre au Brésil. Nous sommes en 2014. Juste après un conflit assez éprouvant, Frédéric Deban se lève avec une sensation horrible. Il a comme « un bruit sourd dans [sa] tête ». Pour que l’on imagine bien ce qu’il vit, il compare le phénomène à « un son à la Dark Vador ».  Célèbre pour son costume noir, sa voix automatisée et rauque, le méchant de La G**rre des Étoiles a traumatisé toute des générations de cinéphiles. Très vite, le malaise s’installe. « Les trois premières années, je n’ai pas beaucoup dormi. J’ai surtout essayé de ne pas sombrer dans la folie. J’avais des pensées suicidaires. » D’ailleurs, il comprend qu’il doit tirer un trait sur tout un pan de sa vie personnelle et professionnelle. « Être sourd de naissance, c’est une chose, le devenir, quand on a connu les sons de la vie et qu’on est un fou de musique comme moi, c’en est une autre »

Pendant cinq ans, il va tout faire pour s’accommoder à son handicap. En coulisses, Frédéric Deban sombre peu à peu dans la déprime. En 2019, on lui parle d’une opération qui fait des miracles. Hélas, comme toujours, avant de se lancer, le professionnel préfère prévenir des risques encourus par ce type de chirurgie faciale. C’est tout sauf quelque chose d’anodin. Donc, on ne doit pas prendre cette décision à la légère. Certes, son calvaire sera terminé. Mais en se réveillant de l’anesthésie, son visage pourrait être paralysé temporairement. L’acteur de Sous le soleil nous précise qu' »au cours de l’opération de 3 h 30, on passe à trois millimètres du nerf facial. »

Une nouvelle vie

(c) Guy Tredaniel

Après une longue convalescence, Fréderic Deban nous donne enfin le verdict. Vu le titre de son ouvrage, il ne regrette absolument pas d’avoir franchi le pas. Presque deux après cette opération de la dernière chance, il y a eu tant de chemin parcouru. Lucide sur les embûches, il nous livre un témoignage émouvant et édifiant. On devrait tous en prendre de la graine !

Interrogé à ce sujet, il préfère mettre les choses au point « J’ai encore des acouphènes, mais rien à voir avec ceux que j’ai connus par le passé. » Grâce à l’opération, il a donné un sens à sa vie. D’ailleurs, il sourit en évoquant sa convalescence. « J’ai d’abord découvert le silence, le vrai, après des années de vacarme. » C’est partout, partout où il fait la promotion de son livre, il raconte cette anecdote révélatrice de ses progrès en matière d’audition « Je me souviens de l’une des premières fois où je me baladais dans Paris, j’entendais les conversations des gens qui étaient à un balcon au troisième étage ! » Aujourd’hui, il porte un implant cochléaire. Et il en est fier !

Engagé en faveur de ceux qui souffrent de problèmes de ce genre, Frédéric Deban a un projet qui tient vraiment un cœur. En tant que « parrain de l’association L’oreille blanche, j’ai lancé une pétition qui réclame le sous-titrage des programmes de toutes les chaînes de la TNT. » Conscient que cela demande du temps et de la patience, il nous précise qu’il en a à revendre.

Plus jamais ça !

Plus que jamais motivé pour défendre les intérêts de ses amis, il met des mots sur leurs maux communs « La surdité est un handicap invisible qui a tendance à changer le caractère. J’étais quelqu’un d’extraverti et je me suis renfermé. » Quel homme extraordinaire ! Objeko est de tout cœur avec lui !