Frédérick (Mariés au premier regard) : sa fille a frôlé la mort, ses révélations déchirantes

Ce candidat de la 6e saison de "Mariés au premier regard" est papa. Sa fille est atteinte du syndrome de West et a bien failli perdre la vie à plusieurs reprises sous ses yeux. Il raconte tout.

© M6

Frédérick fait partie du casting de candidats de la nouvelle saison de Mariés au premier regard. Une saison qui se déroule à merveille puisque les téléspectateurs ne manquent pas un épisode sur M6. Ils sont nombreux et nous ne sommes pas encore arrivés au bout de nos surprises. Mais concernant la rencontre de Frédérick et Emilie, les fans de Mariés au premier regard en savent déjà pas mal. Tout d’abord, leurs histoires personnelles ont su bouleverser les téléspectateurs. Et Objeko ne vous cache pas qu’ils ont donc été tout aussi émus en les voyant se dire « oui » devant leurs proches.

Cependant, une personne très importante pour Frédérick manquait à l’appel le jour de la cérémonie. Sa fille, Ambre, ne pouvait pas être présente mais elle ne quitte jamais vraiment le cœur de son papa. Alors qu’il parlait d’elle à Emilie, le public n’a eu de cesse de vouloir en savoir plus sur cette jeune adolescente atteinte du syndrome de West. Sur ses réseaux sociaux et en interview pour Magic Maman, ce candidat de Mariés au premier regard évoque sa fille et des détails de sa maladie. Il raconte notamment à nos confrères comment il a failli la perdre…

Frédérick évoque la maladie de sa fille Ambre

Papa depuis 14 ans, Frédérick n’a jamais tourné le dos à son enfant. Contrairement au père de la fille d’Emilie, celle qu’il épouse dans Mariés au premier regard. En effet, Emilie est elle aussi maman mais sa fille est encore un bébé. Or, pendant sa grossesse, les médecins affirmaient que sa fille allait naître avec un handicap. Face à ce risque, le père de sa fille était parti et Emilie souffrait encore de son comportement en décidant de s’inscrire à l’émission de M6. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle découvrait que Frédérick avait des valeurs qu’elle aurait voulu pour le père de sa fille. Et depuis cet aveu concernant la maladie d’Ambre, les fans de Mariés au premier regard recherchent donc les précisions sur ce sujet.

Comme il le confiait alors dans les colonnes du magazine Magic Maman, c’est dès la naissance de sa fille que Frédérick comprenait que quelque chose clochait. En effet, l’accouchement avait été compliqué et le bébé avait manqué d’oxygène un court instant. Et un mois plus tard, Ambre est devenu bleue alors que son père lui donnait un biberon. Il s’agissait d’une cyanose. « J’ai vu sa peau devenir bleue voire violette. J’ai tout de suite prévenu la maman. Elle a repris des couleurs normales assez rapidement, mais ça m’a mis la puce à l’oreille. », expliquait alors Frédérick.

Un diagnostic qui change des vies

Attentifs aux moindres changements, les parents de la petite Ambre avaient ensuite pu constater la même situation le lendemain. Cette fois-ci, ils conduisaient directement leur fille aux urgences pour qu’elle soit prise en charge. Pendant que les spécialistes font passer des examens à Ambre, elle refait une cyanose, ce qui permet aux urgentistes de poser un diagnostic plus rapidement. « Le problème c’est que ces crises étaient de plus en plus rapprochées. Au départ toutes les heures, puis toutes les 30 minutes. », indiquait ensuite Frédérick. De fait, les lecteurs d’Objeko l’auront compris, Ambre allait devoir passer du temps à l’hôpital. Et lors de la première nuit de son séjour, c’est là qu’elle a failli quitter ce monde.

« Les infirmières sont venues en courant, Ambre ne se réveillait plus. Elle a fait un arrêt cardiaque. Ces 30 secondes-là ont été les plus longues de ma vie. J’ai cru que j’allais perdre ma fille. », ajoutait Frédérick. Son ex-compagne et lui n’étaient malheureusement pas au bout de leurs peines puisqu’Ambre restait hospitalisée pendant un mois et demi. C’est au cours de ce séjour que le syndrome de West a donc été diagnostiqué à l’enfant. Ce n’était plus possible de douter, Frédérick savait que sa fille allait lui demander une attention de tous les instants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Frederick MAPR6 (@frederick_mapr6)

« Une fois le bon traitement trouvé pour limiter l’épilepsie, on passe en traitement à domicile avec un suivi mensuel pour quelques jours à chaque fois. On lui a notamment placé un stimulateur de nerf vague, une sorte d’aimant qui envoie une décharge et permet de calmer une crise. », expliquait ensuite le mari d’Emilie. Décidément, Objeko ne peut pas s’empêcher de dire qu’Ambre est une battante. Frédérick peut en revanche se réjouir du fait qu’Emilie trouve admirable qu’il prenne soin de sa fille, surtout parce qu’elle doit vivre avec un handicap.