Furibee VR01 : notre test du masque d’immersion FPV à moins de 50€

Vous avez envie de vous mettre au FPV et plus particulièrement au vol en immersion ? Le Furibee VR01 est peut-être un bon choix si vous ne souhaitez pas exploser votre budget.

Prix et caractéristiques

Le gros atout du masque FPV VR01 de Furibee est principalement son prix. On le trouve en effet à moins de 50€, avec parfois des baisses de prix à moins de 40€ lors de promotions ponctuelles. Comme souvent avec ce genre de matériel, il faut le faire importer. Pour ma part, j’ai acquis le mien sur Gearbest et la livraison s’est déroulée sans aucun problème.

Voir l’offre

Vous vous doutez bien évidemment qu’à ce tarif il faudra se contenter du strict minimum. Il y a cependant quelques éléments qui font pencher la balance en faveur du VR01 à commencer par ses deux antennes 5.8 GHz. Il n’y a en général qu’une antenne tube sur les masques FPV à ce prix. Le VR01 embarque quant à lui une antenne planaire et une antenne champignon. L’ensemble garanti ainsi une meilleure couverture autour du pilote. Les perturbations sont aussi moins importantes. Le branchement se fait avec des ports RP-SMA mâles à l’avant du casque. Notez que le récepteur n’est pas de type Diversity, pour ce prix il ne faut pas rêver !

Antennes FPV Furibee

La masque utilise deux antennes, une rareté à ce prix.

Le masque couvre d’ailleurs un large spectre de fréquences, proposant 40 canaux, Race Band inclus. Là encore, ça va plus loin que d’autres concurrents qui ne proposent que 32 canaux au mieux. Le Furibee VR01 est d’ailleurs capable de faire un balayage automatique afin de trouver comme un grand le canal de votre transmetteur vidéo. Un réglage manuel reste bien évidemment possible. La notice donne un aperçu des canaux couverts par le petit masque FPV.

Fiche fréquences masque FPVIl faut juste prendre en compte l’appellation sur le masque : A,B,C,D,R qui ne correspond pas à la notice notée A,B,E,F,R. Ce n’est pas bien grave et on trouve vite la correspondance en cherchant un peu.

Ecran

Voyons maintenant la partie importante : l’écran. D’une taille de 4.3″, il offre une définition assez faible de 480 x 272 px au format 16:9. C’est loin d’être exceptionnel, mais c’est suffisant pour profiter du vol en immersion. La largeur du masque FPV permet d’ailleurs d’utiliser des lunettes de vue, ce qui m’arrange bien pour le coup ! Notez que le récepteur utilise les formats vidéo PAL et NTSC. La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas un écran bleu. Pas de risque de coupure totale de l’image en cas de baisse du signal.

Ecran masque FPV

L’écran offre une définition assez basse. Le menu est simple d’accès.

Le casque possède aussi une entrée AV qui permet d’obtenir une image provenant d’une autre source. Un haut-parleur intégré dans le VR01 permet d’obtenir le son. On peut imaginer utiliser cette fonction pour jouer sur une console ou regarder la TV. Un adaptateur AV est d’ailleurs fourni dans la boite. J’aurai néanmoins préféré que le masque FPV embarque un module DVR afin d’enregistrer les images reçues. Mais encore une fois, difficile de se plaindre compte tenu du prix plancher de ce masque.

Entrée vidéo Furibee VR01

L’entrée vidéo et le câble d’alimentation se branchent sur le dessus du masque.

Prise en main

Il est maintenant temps de prendre le joujou en main. Trois sangles ajustables permettent d’entourer le crâne confortablement. Avec un poids de 248 grammes (hors batterie et antennes), le masque Furibee VR01 sait se faire discret. C’est en partie dû à son écran plutôt petit. Une mousse relativement épaisse vient couvrir tout le pourtour du masque FPV, sauf au niveau du nez. Ce n’est pas vraiment gênant puisque l’espace laissé vacant est suffisamment large pour ne pas toucher le nez. Un petit renfort en mousse permettra néanmoins de masquer la lumière qui passe à cet endroit.

Mousse masque FPV VR01

La mousse est relativement épaisse et épouse bien le visage.

On branche ensuite la batterie. Elle n’est pas incluse dans la boite, j’ai donc opté pour une batterie 2S de 1000 mAh de même marque que le masque FPV (environ 5€). Je devrais ainsi avoir assez de jus pour 4h d’utilisation. Vous pouvez choisir entre un connecteur en L ou un connecteur JST rouge. Dans ce dernier cas, un adaptateur est fourni dans le pack. Le fil fait 75 cm, ce qui permet de garder la batterie dans la poche. Pour ma part j’ai opté pour une fixation avec scratch à l’arrière des sangles. Un petit support permet de fixer le câble sur le bord droit du VR01.

Adaptateur JST masque FPV

Un adaptateur JST est fourni dans la boite. Une batterie avec prise en L pourra se brancher directement.

 

Batterie masque FPV

La batterie s’achète à part. Ici j’ai opté pour une fixation avec un scratch sur la sangle arrière.

Une fois le masque FPV allumé, il ne reste qu’à trouver le canal utilisé par votre drone. Il y a deux solutions : soit la recherche manuelle, soit un scan automatique. Ce dernier s’avère très efficace et simple d’emploi. Les débutants apprécieront. La recherche manuelle s’effectue avec deux boutons sur le haut du VR01. L’ensemble est très simple d’emploi, ce qui explique la notice réduite à deux pages.

Bouton scan VR01

Le bouton gauche est celui du scan automatique.

 

Boutons canaux masque FPV

Les boutons à droite permettent l’accès au menu et le réglage manuel des canaux. Simple comme bonjour !

Il ne reste plus ensuite qu’à profiter du vol en immersion ! Le port du masque est confortable, du moins pour son prix. Il faut cependant éviter de respirer par le nez sous peine de provoquer de la buée sur la lentille de Fresnel (qui n’est pas ajustable en profondeur, dommage). La luminosité, le contraste et la saturation de l’image peuvent se régler via un menu très léger. Pour ce qui est de la qualité de la réception, le Furibee VR01 s’en tire bien en intérieur. J’ai testé avec une caméra T-02 en indoor, les perturbations sont quasiment absentes même quand le drone est situé au rez-de-chaussée.

Caméra FPV T02

Avec une petite caméra comme la T-02, le masque s’en sort très bien en vol intérieur.

Conclusion

7.5 Total Score
Un masque FPV low-cost pour bien débuter

Il est clair que le Furibee VR01 n'est pas un concentré de technologie comme le sont les lunettes Fatshark par exemple. Il vaut surtout pour son prix bas et sa simplicité d'emploi. La réception en intérieur est franchement bonne grâce aux deux antennes. Son port est aussi agréable même si une mousse au niveau du nez ne serait pas de trop. Manque aussi un module DVR pour enregistrer l'image. En tout cas, pour moins de 50€, vous aurez un masque de bonne qualité pour débuter dans le monde du vol en immersion.

PROS
  • Prix
  • Confort
  • Qualité de la réception
  • Simplicité d'emploi
CONS
  • Pas de DVR
  • Manque un peu de mousse pour le nez
  • Pas de récepteur Diversity
  • Lentille non réglable
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply