Gabin (Koh-Lanta) obligé d’abandonner, dévoile tout sur sa grave blessure et ses regrets

Quand on participe à Koh-Lanta, on sait que tout peut basculer en un quart de seconde. Pendant quinze jours, Gabin a tout fait pour s’intégrer à son équipe. Hélas, ce pépin de santé l’empêche de poursuivre l’aventure. Rentré précipitamment en France, il nous raconte les coulisses de son cauchemar éveillé !

Gabin (Koh-Lanta) obligé d'abandonner, dévoile tout sur sa grave blessure et ses regrets
© Starface

Les fans de Koh-Lanta n’en reviennent pas. Comment se fait-il que Gabin parte au bout de même pas quinze jours ? On fait le point !

L’ascension de Gabin brisée en plein vol !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

Cette saison de Koh-Lanta est absolument hors du commun. En effet, déjà rien que pour mettre un pied dans le jeu de survie, il a fallu s’adapter au protocole sanitaire. Entre les tests à répétitions et les nouvelles règles, difficile de tirer son épingle du jeu. Pourtant, en quelques épisodes, Gabin réussit à se frayer un passage. Malheureusement, lorsque les téléspectateurs comprennent qu’il ne reviendra pas dans son équipe, un malaise profond s’installe.

Quinze jours sans le moindre accro

Comme Objeko le découvre dans son portrait, Gabin était plus motivé que jamais. Depuis la création du jeu, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir essayer de survivre. Pour l’année 2020, le challenge était double. Non seulement, on devait respecter les consignes sanitaires de la production. Et comme la pandémie est une situation inédite, la liste se rallongeait de minute en minute. Fortement, grâce à son état d’esprit bienveillant, l’aventurier s’est tout de suite adapté. Peu important son classement dans les épreuves, l’essentiel, c’est d’avoir la chance d’y participer !

D’ailleurs, les fans de Koh-Lanta ne s’y sont pas trompés. Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à apprécier sa personnalité. Dans un entretien à nos confrères, il nous donnera des éléments d’explication. Vu qu’il a grandi avec des filles, il était nécessaire de les aider et de les protéger. Pour lui, c’est inconcevable de faire des différences et encore moins de mal se comporter. De fait, même au sein de sa tribu, on l’apprécie et il est toujours écouté. Un vrai ange-gardien !


En tout cas, s’il y a bien quelque chose que Gabin retiendra de cette cession de Koh-Lanta, c’est sa rencontre avec Teheiura père et fils. Si vous n’avez pas vu cet épisode, il faut absolument le visionner en replay. Après un cours d’ouverture de noix de coco, on poursuit avec la visite de l’exploitation familiale. C’est un vrai moment positif qui combine bonheur et honneur. Spécialisée dans la culture de la vanille, le téléspectateur découvre un savoir-faire local et ancestral. C’est simple, plus qu’une récompense de confort, cela met des paillettes dans les yeux de toute l’équipe.  Enfin, autour d’un bon repas, la journée se termine en chanson !

Et là, c’est le drame !

Hélas, Gabin cache un lourd secret. Certes, il avait déjà mal avant de venir à Koh-Lanta. Mais lors du premier épisode, il va tomber dans l’eau. Il ne sait pas encore mais cette seconde aura un impact sur la suite de son aventure. Au début, il serre les dents et dissimile son horrible douleur. Pas question de se plaindre aux autres, ce n’est pas dans ses principes. Dès lors, le candidat va vraiment puiser dans ses (dernières) forces. Hélas, le mal se propage et bientôt il est incapable de faire le moindre mouvement sans hurler de douleur.

 

Après un bref séjour à l’infirmerie, la sentence est sans appel. Les médecins ne souhaitent pas qu’il revienne sur le camp. Certes, Gabin s’y attendait. Malgré tout, le plus compliqué à gérer ce n’est pas la douleur physique. Partir sans dire au revoir à ses compagnons de route a été un déchirement. Une fois rentré chez lui, c’est une longue et pénible traversée du désert qui commence. Toujours en plein tournage, il était logiquement qu’il n’ait aucune nouvelle des autres. Donc, il a dû gérer les souvenirs et la rééducation tout seul sans le soutien de ses camarades. Incapable de poser le pied par terre, il a dû attendre au moins quatre semaines avant de (re)faire et de se défouler dans le sport. Un drame !

Et la morale de cette histoire est…

Attristés par ce départ, les téléspectateurs sont écœurés que Magali revienne dans l’aventure. Ce qui n’est pas le cas de Gabin. Quand Objeko l’interroge au sujet de sa remplaçante, il n’a visiblement aucune animosité envers elle, bien au contraire. Tout d’abord, ça fait une femme de plus sur le camp, et ce n’est pas plus mal. Et puis cerise sur le gâteau, il est convaincu qu’elle a les capacités et encore de belles choses à vivre dans Koh-Lanta. Suite au prochain épisode alors !

Quels sont les projets de Gabin ? Souhaite-t-il s’inscrire à nouveau au casting du jeu de survie dès qu’il en aura l’occasion ? La réponse est oui, mais pas pour les raisons que l’on croit. Il estime qu’il possède les qualités pour tenir bon. Il n’est pas du tout dans l’état d’esprit d’un homme qui veut se venger car évincé par ses camarades. Voici comme il résume les choses “Il faut avancer, regarder ce qu’il y a devant soi et pas derrièreObjeko estime que c’est un bel exemple dont on devrait tous s’inspirer !


Avatar

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.